Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Assemblée Nationale : Une motion de censure plane sur Adolphe Muzitu

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 5 juin 2009
Adolphe Muzito

La motion d’information du député Jean Lucien Bussa, sur la mauvaise gestion financière reprochée au 1er ministre Adolphe Muzitu par la présidence de la République, risque de déboucher sur une motion de censure. Le député de l’opposition a annoncé jeudi son intention de demander au chef du gouvernement des explications sur la situation économique et sociale du pays, qu’il juge déplorable, rapporte radiookapi.net

Cette motion fait suite à la lettre de la présidence de la République adressée au premier ministre. Elle stipule que tout ordonnancement des dépenses publiques devra requérir avant paiement l’autorisation du chef de l’état. Le directeur de cabinet du président de la République, signataire de la lettre, indique que l’instruction est dictée dans le souci d’endiguer les dérapages substantiels et répétés des finances publiques et de la monnaie nationale.

Pour Jean Lucien Bussa, ce document est une preuve que le premier ministre Adolphe Muzitu a perdu la confiance du chef de l’Etat et qu’il devrait démissionner : « La présidence de la République vient de nous rejoindre par rapport à cette observation, en rapport avec la mauvaise gestion des finances publiques. Le président de la République voudrait désormais lui-même suivre la gestion des finances publiques. Et le 1er ministre, en toute responsabilité, devrait prendre les mesures qu’impose une telle rupture de confiance et une telle mauvaise gestion des finances publiques et démissionner. »

Du côté de la majorité, cette affaire concerne à priori la présidence et gouvernement : « L’Assemblée nationale peut continuer à légiférer et à contrôler ce gouvernement. Personnellement, j’ai appuyé la conclusion du président de l’Assemblée nationale, qui a rappelé toutes ces prérogatives. J’estime qu’il n’y a pas à dramatiser cette affaire. »

Pour l’instant, les députés de l’opposition comptent amorcer la procédure administrative pour une motion de censure.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.