Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Kabila-Muzito : le complot déjoué

Article précédant | Suivant
La Prospérité - 22 juin 2009
Joseph Kabila, Vital Kamerhe, Kengo wa Dondo et Adolphe Muzito

Sauf changement de dernière minute, c’est ce mardi ou mercredi que Kisangani, la ville martyre, la capitale de la Province Orientale, accueille, pour la première fois depuis les élections présidentielles, législatives et sénatoriales organisées en 2006, les gouverneurs élus, pour une conférence axée sur l’évaluation du chemin parcouru et la projection des actions à impact visible à réaliser, pour le reste de la mandature. Le couple requinqué Kabila-Muzito veut désormais voir clair, dans la gestion de la chose publique, en ce moment d’assèchement des ressources à la suite de l’impitoyable crise financière internationale.

Kabila et Muzito qui ont retrouvé certainement la sérénité, après avoir déjoué le complot que tramait la supposée brouille au sommet de l’Etat, ont encore du travail à abattre ensemble. La restauration de la paix, le combat contre l’insécurité, la criminalité, la misère et la pauvreté, l’amélioration des conditions de vie des populations ainsi que les défis de la reconstruction nationale exigent de Kabila et Muzito, un sens élevé de responsabilité, une communion d’âmes et un maximum de confiance mutuelle.

C’est fini. La hache de guerre est enterrée. Les coups montés ont raté leur cible. Muzito se maintient dans la confiance de Kabila, en dépit de toutes les spéculations qui ont entouré l’échange épistolaire des lettres sur la gestion saine des finances publiques. Plus d’une fois, le Premier Ministre a rencontré le Président de la République. Ce mardi ou mercredi, sauf imprévu, ils seront ensemble, à Kisangani, à la conférence des gouverneurs des provinces, la première du genre, depuis les élections législatives, sénatoriales et présidentielles 2006.
A l’agenda, selon des informations glanées dans les hautes sphères, ils seront encore ensemble au conseil des ministres projeté à Bukavu. Puis, à Goma, ils seront, une fois de plus ensemble, aux festivités marquant le 49ème anniversaire de l’accession de la RD. Congo à l’indépendance nationale et à la souveraineté internationale. Des festivités ponctuées, cette année, d’une série d’activités dont la foire agricole destinée à planter le décor de l’après-mines, en ce temps de basse conjoncture économique doublée de crise financière internationale et de nombreux chocs endogènes et exogènes.

Page tournée !

La brouille appartiendrait donc au passé. Elle n’est peut-être restée que dans les crânes des tireurs des ficelles, terrés à l’ombre. Le regard est résolument tourné vers les perspectives d’avenir. Comment gérer les défis de la reconstruction communément connus sous l’appellation de cinq chantiers ? Comment gérer les contradictions dans les relations avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux notamment, le Fonds Monétaire International, la Banque Mondiale, la Banque Africaine de Développement, l’Union Européenne, l’Union Africaine, les chinois, belges, français, britanniques, américains, ou allemands ? Comment faire taire durablement les armes à l’Est ? Comment gagner la bataille contre la misère et la pauvreté ? Comment rétablir les équilibres macro-économiques ? Comment faire aboutir le processus de réforme des entreprises publiques transformées en sociétés commerciales, établissements ou services publics ? Comment remporter les élections locales, municipales et urbaines ? Et, comment, enfin, se maintenir en pôle position, lors de la saison 2011, avec sa kyrielle de surprises à l’affichage de noms des candidats à la présidentielle ? C’est tout un tas de dossiers.

Kabila qui a choisi le Palu comme son principal allié dans la bataille politique n’aurait aucun intérêt à s’en dessaisir, sans la moindre négociation. Rien, dans cet angle, n’a cependant été enclenché. Les cœurs sont à l’ouvrage. Muzito qui a échappé à la motion de défiance, à la fin de la session, devrait plutôt s’attendre à des questions en septembre, à l’Assemblée Nationale. En même temps qu’il sera tenu de soumettre aux Députés, le collectif budgétaire et le projet de Budget, pour l’exercice 2010. Pour maintenir la dragée haute, il doit agir plus qu’il ne parle. Il doit faire preuve de compétence et développer un minimum de sacrifice face aux défis majeurs auxquels la RD. Congo est confrontée.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  4. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  5. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  6. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  7. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  8. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  9. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  10. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  11. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  12. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  13. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  14. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  15. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  16. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  17. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  18. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  19. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  20. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  21. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  22. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  23. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  24. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  25. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  26. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  27. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  28. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  29. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  30. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.