Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Lutte contre la corruption en RDC : aller jusqu'au bout

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 17 juillet 2009
Joseph Kabila

La corruption affecte tous les secteurs de la vie nationale en RDC. Son éradication mérite une thérapeutique axée sur des sanctions exemplaires et sans complaisance. La combattre sous toutes ses formes est plus qu’une nécessité.

La République démocratique du Congo est classée parmi les pays les plus endettés de la planète, en dépit de nombreuses richesses naturelles qu’elle regorge. Plusieurs maux et non des moindres sont à la base de ce paradoxe qui étonne plus d’une personne. Parmi les plus perceptibles, figurent le détournement des deniers publics, la corruption, la concussion, l’impunité… Ces fléaux et tant d’autres ont élu domicile au pays depuis des décennies. Erigés en mode gestion de la chose publique, ils ont précipité la RDC dans un gouffre indescriptible.

Faisant l’autopsie de maux qui rongent la société congolaise, le président Joseph Kabila a, plus d’une fois, dénoncé ces fléaux, dont la corruption. Sa dernière dénonciation en date est celle faite dans son message à la nation prononcé à partir de Goma, lors de la commémoration du 49ème anniversaire d’indépendance. Dans ce message, le président de la République s’est surtout appesanti sur les méfaits constatés dans le chef des hommes en toge noire. Des magistrats qui, selon lui, sont impliqués dans des pratiques telles que le vol, la concussion, la corruption…, qui sévissent dans tous les domaines de la vie.

INQUIETUDE

De leur côté, les évêques catholiques ont, en marge de la 45ème réunion de l’Assemblée plénière de l’épiscopat congolais dénoncé la corruption. Pour eux, « la corruption est devenue le cadre général de vie et d’action politique en République démocratique du Congo ». Avant de faire remarquer : « Tout le monde s’en plaint et la dénonce, mais une réelle volonté de la combattre et l’éradiquer le fait encore défaut ». C’est pourquoi, il s’avère indispensable de sanctionner tous les auteurs avérés responsables de la corruption ou autres pratiques négatives.

L’opinion se souviendra que Joseph Kabila avait promis de prendre des mesures qui s’imposent à l’endroit des auteurs de la corruption. En révoquant un certain nombre de magistrats civils, on s’aperçoit qu’il a tiré les conséquences des conclusions de la session extraordinaire du Conseil supérieur de la magistrature, tenue du 11 au 23 juin dernier à Kinshasa.

Avec la signature de l’Ordonnance d’organisation judiciaire n°09/055 du 15 juillet 2009 portant révocation des magistrats civils du ministère public, le président de la République a donné le coup d’envoi de l’assainissement du système judiciaire congolais. Une mesure saluée par plus d’un observateur. A ce sujet précis, bon nombre de personnes veulent voir de telles mesures s’étendre sur tous les secteurs de la vie nationale. Surtout quand on sait que la corruption et tant d’autres anti-valeurs sont devenues monnaie courante dans la société congolaise.

En tant que pays post-conflit, le Congo a besoin d’énormes moyens financiers pour sa reconstruction. Pour réussir un tel pari, il faut que les recettes fiscales et autres revenus de l’Etat soient bien maximisés et canalisés.

En d’autres termes, c’est en pratiquant la bonne gouvernance que le pays pourrait facilement décoller. Agir autrement, c’est faire du surface. Conséquence, la RDC demeurera longtemps dans son état actuel du sous-développement.


Autres articles


  1. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  2. L'opposant Katumbi condamné à 3 ans de prison pour un conflit immobilier (22 juin 2016)
  3. Moïse Katumbi inculpé pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat », précise le parquet (19 mai 2016)
  4. Recrutement des mercenaires: Katumbi demande une confrontation avec les personnes arrêtées (12 mai 2016)
  5. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  6. 8 habitants sur 10 vivent sous le seuil de pauvreté absolue en RDC (15 octobre 2015)
  7. L'opposition porte plainte pour agression lors de son meeting de N'djili (14 octobre 2015)
  8. Fosse commune de Maluku: le défi de la transparence (13 avril 2015)
  9. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  10. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  11. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  12. Corruption : la RDC classée 154e sur 174 pays par Transparency International (4 décembre 2014)
  13. Les magistrats décrètent une grève illimitée (3 novembre 2014)
  14. Le pasteur Kutino Fernando libéré (15 septembre 2014)
  15. Germain Katanga condamné à 12 ans de prison par la CPI (23 mai 2014)
  16. Après 13 mois en prison, Denis Lessie bénéficie d'une libération anticipée (19 mai 2014)
  17. Le Pasteur Joseph Mukungubila, instigateur présumé des attaques de décembre à Kinshasa, remis en liberté sous caution (15 mai 2014)
  18. Amnistie : les 50 premiers bénéficiaires sont là (21 avril 2014)
  19. Diomi Ndongala condamné à 10 ans de prison (27 mars 2014)
  20. Des ONG appellent la CPI à poursuivre aussi les auteurs de crimes dans les Kivu (13 mars 2014)
  21. Les évêques catholiques opposés au scrutin indirect pour les prochaines élections (3 mars 2014)
  22. Le parlement invité à avoir « le courage de dénoncer la corruption » (25 février 2014)
  23. Loi d'amnistie : un chèque à blanc au M23 (14 février 2014)
  24. Les Etats-Unis souhaitent la création d'un tribunal spécialisé pour la RDC (10 février 2014)
  25. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  26. L'amnistie va couvrir les faits commis entre janvier 2006 et décembre 2013 (3 février 2014)
  27. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  28. Concertations nationales, du début à la fin, une affaire d'initiés (1 octobre 2013)
  29. « La corruption gangrène tous les secteurs économiques de la RDC » (16 mai 2013)
  30. La Cour suprême de justice valide l'élection des gouverneurs du Bas-Congo et de la Province Orientale (3 janvier 2013)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.