Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Paul Kagame dit être déterminé à œuvrer pour une paix durable entre Kinshasa et Kigali

Article précédant | Suivant
ACP - 7 août 2009

Le Président rwandais Paul Kagame a affirmé sa détermination d’oeuvrer désormais pour une paix durable entre Kinshasa et Kigali, au cours d’un point de presse animé conjointement avec son homologue congolais, Joseph Kabila Kabange, en marge du sommet bipartite qui les a réunis jeudi à Goma, au Nord-Kivu (Est de la RDC).

Très détendu, souriant et plein d’humour, le Chef de l’Etat rwandais a fait savoir que la pacification de la région (des Grands lacs) était pour le moment la priorité pour laquelle « on doit œuvrer », précisant que les questions concernant l’extradition du général déchu Laurent Nkunda et la présence des éléments armés du CNDP au Rwanda doivent être traitées séparément.

« Nous devons désormais construire le futur et non regarder derrière nous et être les esclaves du passé », a-t-il dit. Il a par ailleurs assuré, en réponse à une question, qu’il visitera Kinshasa très prochainement, car, a-t-il souligné, « je viens de faire le premier pas en venant à Goma ».

Parlant de l’exploitation commune du gaz méthane du Lac Kivu, le Président Kagame a déclaré que si son pays exploitait jusque là ce gaz de manière unilatérale, c’était pour générer de l’énergie, soulignant qu’il s’agit là d’une opération difficile et coûteuse. Il a toutefois précisé qu’un projet pilote commun RDC-Rwanda a déjà été mis en place pour une exploitation commune, et que des échanges d’informations sont opérationnels entre les deux pays. « Les richesses du lac Kivu sont des ressources communes aux deux pays, elles ne relèvent donc pas de la politique ; la RDC et le Rwanda sont donc condamnés à les exploiter ensemble», a-t-il dit.

Le Président Joseph Kabila, pour sa part, s’est félicité de la tenue du sommet de Goma qui, selon lui, constitue une étape très importante qu’il faut saluer dans la coopération bilatérale entre Kinshasa et Kigali, avant de se réjouir de la désignation, par les deux pays, de leurs ambassadeurs respectifs dont il espère l’accréditation très bientôt. Evoquant les relations économiques entre les deux pays, il s’est déclaré optimiste quant à leur évolution positive car, a-t-il estimé, le socle du développement que sont la paix, la sécurité et la stabilité est déjà mis en place. Il a rappelé que c’est depuis bien longtemps que des rencontres bilatérales à divers niveaux ont eu lieu à Kinshasa et à Kigali, pour envisager les moyens de consolider tous ces acquis, tant sur les plans politique qu’économique, pour le seul intérêt des deux peuples et de toute la région.

Le Président Joseph Kabila a, par ailleurs, renseigné que des efforts sont de plus en plus faits, depuis janvier 2009, pour rapatrier les éléments des FDLR vers le Rwanda. « Il y’a déjà eu retour de plusieurs combattants FDLR et des membres de leurs familles vers le Rwanda, et le résultat de nos efforts est tout à fait positif», a souligné le Chef de l’Etat congolais, qui a noté que tout le monde sait que les FDLR sont des « criminels » et que toutes les opérations en cours sont faites pour parvenir à leur rapatriement volontaire ou forcé. « La détermination de la RDC, là-dessus, est totale», a insisté le Président Joseph Kabila.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  4. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  5. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  6. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  7. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  8. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  9. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  10. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  11. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  12. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  13. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  14. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  15. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  16. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  17. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  18. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  19. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  20. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  21. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  22. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  23. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  24. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  25. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  26. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  27. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  28. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  29. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  30. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.