Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Evoloko Joker libéré

Article précédant | Suivant
La Prospérité - 20 août 2009
Evoloko Lay Lay

27 détenus du Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa (CPRK) ont été libérés hier, mercredi 19 août 2009. Ils ont bénéficié d’une mesure de grâce du Gouvernement, signée le 18 août dernier par le ministre de la Justice, Luzolo Bambi. Il s’agit d’une mesure qui accorde une liberté conditionnelle aux détenus ayant purgé un quart de leur peine dans un digne comportement. Dans ce groupe, l’artiste musicien Antoine Evoloko Bitumba Bolay Ngoy, que d’aucuns ont appelé affectueusement, et selon les époques, Anto Nickel, Lay-Lay, Joker ou la carte qui gagne, qui avait été condamné au premier degré à 10 ans de prison et en appel à 5 ans de prison.

Cette mesure est intervenue alors qu’il a passé 18 mois en détention au CPRK. Contrairement aux autres, Evoloko est astreint à ne pas créer des troubles, ni sortir de Kinshasa avant trois mois. L’homme est aussi obligé à s’impliquer dans la lutte contre les violences sexuelles. Comme un couperet, la nouvelle a été diversement accueillie dans l’opinion congolaise. Dans le milieu de la musique. Un cortège motorisé l’a pris du CPRK jusqu’à la place des artistes, au rond point Victoire, dans la commune de Kalamu. A ce propos d’ailleurs, d’autres dispositions sont prises par certaines organisations pour le mettre dans des conditions de telle sorte qu’il puisse récupérer ses esprits.

Par contre, du côté de certaines Ong de droit de la femme et de l’enfant, l’on ne sait pas s’expliquer la portée de cette mesure. L’on croit savoir ici, que c’est une autre façon d’encourager les potentiels délinquants alors que sur toutes les bouches circulent le paradigme de « tolérance zéro ». Considérée comme telle, cette mesure peut être saluée dès lors qu’elle n’intervient pas pour amuser la galerie, c’est-à-dire, soustraire un homme condamné parce que tel ou tel autre groupe d’artistes musiciens sont allés voir telle ou telle autre personnalité du pays. Ou que c’est parce que l’intéressé a défendu l’image du pays sur le plan culturel. Sinon, l’on tomberait dans une justice à double vitesse ; pourtant décriée par toute la société congolaise.Mais, s’il s’est agi de respecter les textes juridiques en la matière et dont personne ne peut s’y opposer, les décideurs, en l’espèce, doivent pousser la logique très loin. Car, nombreux sont ceux-là qui sont détenus depuis des lustres sans que leur situation ne soit tirée au clair, sans qu’aucune mesure de grâce dite gouvernementale ne vienne à les tirer du CPRK, bien qu’ils se soient dignement comporter pendant leur incarcération ou que leur situation rentre dans le contexte qui a prévalu à l’octroi d’une liberté conditionnelle à Evoloko Atshuamo.


Autres articles


  1. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  2. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  3. L'opposant Katumbi condamné à 3 ans de prison pour un conflit immobilier (22 juin 2016)
  4. Moïse Katumbi inculpé pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat », précise le parquet (19 mai 2016)
  5. Recrutement des mercenaires: Katumbi demande une confrontation avec les personnes arrêtées (12 mai 2016)
  6. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  7. Papa Wemba inhumé à Kinshasa (4 mai 2016)
  8. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  9. Papa Wemba est décédé (24 avril 2016)
  10. L'opposition porte plainte pour agression lors de son meeting de N'djili (14 octobre 2015)
  11. Fosse commune de Maluku: le défi de la transparence (13 avril 2015)
  12. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  13. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  14. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  15. Les magistrats décrètent une grève illimitée (3 novembre 2014)
  16. Le pasteur Kutino Fernando libéré (15 septembre 2014)
  17. L'Onu exige un arrêt immédiat des expulsions des Congolais de la RDC de Brazzaville (26 mai 2014)
  18. Germain Katanga condamné à 12 ans de prison par la CPI (23 mai 2014)
  19. Les Grands Lacs et la Centrafrique au centre des discussions entre Kabila et Hollande (21 mai 2014)
  20. Après 13 mois en prison, Denis Lessie bénéficie d'une libération anticipée (19 mai 2014)
  21. Le Pasteur Joseph Mukungubila, instigateur présumé des attaques de décembre à Kinshasa, remis en liberté sous caution (15 mai 2014)
  22. Amnistie : les 50 premiers bénéficiaires sont là (21 avril 2014)
  23. Diomi Ndongala condamné à 10 ans de prison (27 mars 2014)
  24. Des ONG appellent la CPI à poursuivre aussi les auteurs de crimes dans les Kivu (13 mars 2014)
  25. Papa Wemba: «Kester Emeneya a bouleversé des données dans le répertoire de Viva La Musica» (15 février 2014)
  26. Loi d'amnistie : un chèque à blanc au M23 (14 février 2014)
  27. Après Tabu Ley, King Kester Emeneya s'en va (13 février 2014)
  28. King Kester Emeneya est mort (13 février 2014)
  29. Les Etats-Unis souhaitent la création d'un tribunal spécialisé pour la RDC (10 février 2014)
  30. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.