Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Budget 2010 : le projet chiffré à 4,9 milliards USD

Article précédant | Suivant
Forum des As - 15 septembre 2009

  • • L’enveloppe des rémunérations passe de 585 milliards de FC à 698 milliards FC
  • • Triplée, l’enveloppe des enseignants passe de 6,7 milliards en 2009 à 18 milliards FC, non compris les rémunérations
  • • 7.915 fonctionnaires et agents de l’Etat proposés à la retraite contre le recrutement de 500 magistrats et 40 inspecteurs des finances

Michel Lokola
Michel Lokola
Les recettes et les dépenses du projet du Budget du Gouvernement central de la RD Congo pour l’exercice 2010 sont estimées à 4.181,1 milliards de Francs congolais, soit 4,9 milliards de dollars américains. Comparé au Budget de l’exercice 2009 évalué à 2.629,3 milliards de FC, il se dégage un taux d’accroissement nominal en Francs congolais de 59%. Tous ces chiffres ont été révélés par le ministre congolais du Budget; Michel Lokola Elemba , au cours d’une conférence de presse qu’il a présidée hier dans la salle de réunions dudit ministère.
Ancien inspecteur des impôts, Michel Lokola Elemba explique que les recettes courantes se chiffrent à 1.877,3 milliards de FC. Soit 2,2 milliards $US. Par contre, les recettes exceptionnelles sont estimées à 70,8 milliards de FC soit 81,5 millions $US. En ce qui concerne les recettes extérieures, leurs prévisions sont de 2.233,1 milliards de FC, soit 2,6 milliards de dollars américains.
En termes de ventilation, les différentes dépenses sont réparties en quatre principales rubriques. Les dépenses contraintes se rapportant à la dette publique en capital et aux frais financiers, aux rémunérations, au transfert aux provinces et à la rétrocession aux Régies financières s’élèvent à 1.643,5 milliards de FC, soit 87,5% des ressources propres hors dons et pas de porte sur le contrat sino-congolais. La seconde rubrique est celle des dépenses sur les recettes exceptionnelles du pas de porte sur le contrat sino-congolais d’un import de 70,8 milliards de FC. Quant aux dépenses non contraintes relatives aux autres rubriques, elles sont évaluées à 421,8 milliards de FC. La dernière rubrique relative aux dépenses financées par les ressources extérieures y compris les dons budgétaires, leur montant s’élève à 1.983,7 milliards de FC.

D’autres augmentations prévues
Il est important de rappeler que le projet de Budget 2010 qui sera soumis vote des députés nationaux, prévoit d’autres augmentations. Il s’agit entre autres de l’enveloppe des rémunérations. Celle-ci passe de 585 milliards de FC en 2009 à 698 milliards en 2010. En termes d’écart, cette augmentation représente 38% des ressources courantes de l’Etat. Les deuxièmes augmentations sont celles prévues dans le domaine de la sécurité. A ce sujet, les dépenses sécuritaires passent de 20 milliards en 2009 à 27 milliards de FC en 2010. Ce, non pris en compte les dépenses pour les ministères de l’Intérieur
et de la Défense dont le coût global est évalué à 54 milliards de FC contre 23 milliards de FC en 2009. Les troisièmes réajustements concernent les dépenses d’investissement. Celles-ci passent de 942 milliards de FC en 2009 à 2.113 milliards de FC en 2010 et représentent 53% de l’ensemble des dépenses de l’Etat contre 32% en 2009. Compte tenu de l’organisation des élections en 2010, le projet de Budget a également prévu une augmentation en termes des dépenses. Celles-ci passent de 152 milliards de FC contre 124 milliards de FC en 2009. Le fonds spécial de soutien aux victimes des guerres à l’Est est prévu et fixé à 10 milliards de FC. En ce qui concerne le fonds pour la Coopération internationale et régionale, celui-ci passe de 832 millions de FC en 2009 à 3 milliards de FC en 2010. Les autres dépenses sont celles prévues dans le secteur de l’enseignement. A ce sujet, les dépenses passent de 6,7 milliards de FC en 2009 à 18 milliards de FC en 2010, les rémunérations non comprises.

Le projet sur la table des députés avant fin septembre
Au cours de cette rencontre avec la presse, Michel Lokola a précisé que l’information donnée sur l’évolution des travaux sur l’élaboration du projet de Budget de l’Etat pour l’exercice 2010 est une innovation pour promouvoir la transparance du procesus budgétaire en RD Congo. «Le Budget de l’Etat est un document primordial en matière de politique gouvernementale qu’il est nécessaire de porter à la connaissance de la population.»
Réconforté par le sérieux qui a caractérisé les travaux de l’élaboration du projet de Budget 2010, le ministre Michel Lokola Elemba précise que ce document sera déposé à l’Assemblée nationale avant la fin du mois de septembre en cours.
Il est important de rappeler que l’adoption du projet de Budget 2010 est l’un des points essentiels de la dernière Session parlementaire pour l’année 2009 qui s’ouvre ce matin au Palais du peuple. Ci-dessous, l’intégralité de l’adresse du ministre.


Autres articles


  1. 8 habitants sur 10 vivent sous le seuil de pauvreté absolue en RDC (15 octobre 2015)
  2. Le Sénat adopte le budget 2015 revu à la hausse (11 décembre 2014)
  3. Corruption : la RDC classée 154e sur 174 pays par Transparency International (4 décembre 2014)
  4. Doing Business 2015: la RDC améliore son environnement des affaires (29 octobre 2014)
  5. Matata Ponyo inaugure le guichet unique pour la création d'entreprises en RDC (3 juin 2013)
  6. « La corruption gangrène tous les secteurs économiques de la RDC » (16 mai 2013)
  7. La RDC veut sortir Matadi de la liste des « ports les plus chers du monde » (14 novembre 2012)
  8. La RDC perd une place dans le classement Doing Business 2013 de la Banque mondiale (29 octobre 2012)
  9. Le pétrole du Parc national des Virunga est à vendre (24 septembre 2012)
  10. Le gouvernement s'engage à améliorer le climat des affaires (27 août 2012)
  11. Augustin Matata Ponyo nommé Premier ministre (18 avril 2012)
  12. La RDC devrait enregistrer une croissance record de 7 % en 2013 (12 avril 2012)
  13. Le Premier ministre Adolphe Muzito a démissionné (6 mars 2012)
  14. Le mot de grève d'Etienne Tshisekedi n'a pas été suivi à Matadi (30 janvier 2012)
  15. La RDC et la Chine signent deux accords de coopération de 16 millions USD (22 décembre 2011)
  16. L'économie verte, une opportunité pour la RDC riche en ressources (10 octobre 2011)
  17. Clôture de la 7ème session de la Grande commission mixte Rdc-Afrique du Sud (21 juin 2011)
  18. La France annule plus d'un milliard USD de dette de la RDC (7 juin 2011)
  19. Pillage organisé du portefeuille de l'Etat (8 avril 2011)
  20. Hausse des prix des carburants en RDC (31 mars 2011)
  21. La Banque centrale du Congo appelée à rendre opérationnel le Fonds national de la micro finance (22 mars 2011)
  22. Le FMI satisfait des progrès enregistrés par la RDC (2 mars 2011)
  23. La SNCC devient une société commerciale (28 décembre 2010)
  24. La suspension de la RDC de l'AGOA n'est pas une sanction, selon l'ambassade américaine (28 décembre 2010)
  25. Obama exclut la RDC de la liste des partenaires commerciaux des USA, Lambert Mende réagit (22 décembre 2010)
  26. Troisième feuille de route du gouvernement sur l'amélioration du climat des affaires (22 décembre 2010)
  27. La BCC exclut tout recours à la politique de change par la vente des devises (1 décembre 2010)
  28. Le gouvernement doit justifier plus de 60 milliards de Fc de dépenses pour 2009 (26 novembre 2010)
  29. Les députés votent un budget d'environ 7 milliards pour 2011 (18 novembre 2010)
  30. Le Club de Paris annule 7,35 milliards de dette de la RDC (17 novembre 2010)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.