Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La CEI confirme la tenue des élections locales

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 18 septembre 2009
Apolinaire Malu Malu

Tout porte à croire que la tenue des élections locales sera effective après l’engagement de la CEI à entamer le processus de révision du fichier électoral dans la ville-province de Kinshasa.

Après sa séance de travail avec le Premier ministre, Adolphe Muzito, Apollinaire Malumalu, président de la CEI, s’est entretenu avec Célestin Mbuyu Kabango, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité au sujet du processus électoral en République démocratique du Congo. Leur entretien a porté sur la dernière réunion présidée par le Premier ministre et les différents ministres concernés par le déroulement des élections urbaines, municipales et locales ainsi que le scrutin de 2011.

Au terme de cette audience, l’abbé Apollinaire Malumalu a confirmé la tenue, à une date à fixer par le Bureau de la CEI, des élections urbaines, municipales et locales, de même que les élections générales de 2011, rapporte l’APA.

« Toutes les élections auront lieu, mais, en ce qui concerne le calendrier, je préfère que l’organe qui a la charge de l’établir soit d’abord convoqué », a déclaré le président de la CEI. Les élections locales dont le coût est estimé à 131 millions de dollars, en dehors de l’appui logistique de la Monuc, a été revu à la hausse, selon la CEI, soit de 400 à 500 millions de dollars pour les élections générales de 2011.

A l’issue de l’ensemble de consultations qu’entreprennent le président de la CEI et la réunion du Bureau, organe chargé de fixer le calendrier aussi bien pour les électorales locales et générales, on sera fixé en définitive sur le coût de la sécurisation électorale. Un autre aspect abordé concernait la gestion du contentieux, des opérations électorales et la sensibilisation des élections.

Selon la même source, la CEI est en train de mobiliser ces ressources financières par la communauté internationale. Le gouvernement, de son côté, mobilise les moyens complémentaires. C’est pourquoi, au sujet de la sécurisation électorale, l’abbé Apollinaire Malumalu a fait savoir qu’elle demeure permanente, de même s’il y a beaucoup plus de perspective de paix actuellement qu’en 2006.

« Nous devons être vigilants et travaillons sous le projet de sécurisation à côté de celui du contentieux qui font partie intégrante du processus électoral », a conclu le président de la CEI.

Signalons que la question de la révision du fichier électoral est une opération importante, notamment en ce qui concerne es entités déconcentrées qui sont de la responsabilité du ministre de l’Intérieur et sécurité.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  3. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  4. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  5. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  6. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  7. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  8. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  9. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  10. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  11. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  12. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  13. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  14. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  15. Ceni: l'Eglise catholique n'a pas participé à la désignation de Corneille Nangaa (22 octobre 2015)
  16. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  17. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  18. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  19. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  20. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)
  21. Joseph Kabila invite les Congolais « au règlement pacifique de toutes divergences politiques » (29 juin 2015)
  22. La Cenco propose le report des élections locales (28 juin 2015)
  23. Dialogue national : Clément Kanku invite Joseph Kabila à se prononcer « clairement » (26 juin 2015)
  24. Les Etats-Unis encouragent la tenue d'un dialogue politique en RDC (5 juin 2015)
  25. Ne Mwanda Nsemi : «Les conditions pour des élections crédibles ne sont pas remplies» (4 juin 2015)
  26. Consultations présidentielles: les Eglises et les chefs coutumiers prônent un dialogue pour la paix (2 juin 2015)
  27. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  28. La Ceni fixe l'élection présidentielle au 27 novembre 2016 (12 février 2015)
  29. «Le transfert de pouvoir doit se faire de manière démocratique», affirme Russ Feingold (9 février 2015)
  30. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.