Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Alan Doss dresse un tableau mitigé de la situation dans l'Est devant le Conseil de sécurité

Article précédant | Suivant
UN News - 16 octobre 2009
Alan Doss

Le représentant spécial du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo (RDC), Alan Doss, a dressé un tableau mitigé de l'évolution de la situation dans l'Est du pays, lors d'un exposé vendredi devant le Conseil de sécurité.

Selon M. Doss, les forces armées de la RDC (FARDC) ont fait des progrès dans leurs opérations contre les groupes armés étrangers, en particulier les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui ont été repoussées de la plupart des zones habitées et qui se trouvent à présent dispersées et affaiblies. « L'intégration des groupes armés congolais se poursuit et les personnes déplacées et les réfugiés retournent dans leur foyer », s'est-il félicité.

M. Doss a néanmoins souligné que des menaces et risques sérieux persistaient. Il a ainsi expliqué que les FDLR n'étaient pas encore neutralisées et que des attaques étaient régulièrement menées par des hommes armés dans les deux provinces du Kivu et dans la Province orientale, « où des éléments résiduels de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) montent des raids sporadiques ». Il a également relevé que le retour des personnes déplacées et des réfugiés, souvent après des années d'absence, provoquait des tensions ethniques et des litiges fonciers.

« La violence sexuelle continue à représenter un défi énorme », a encore déclaré le représentant spécial, qui a mis l'accent sur le rôle de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) en matière de lutte contre l'impunité et de protection des civils.

« Le maintien de la discipline au sein des FARDC et de la police nationale congolaise est en soi un élément vital pour assurer la protection des populations », a-t-il affirmé, avant de signaler que, dans le cadre de la politique de tolérance zéro instaurée par le président congolais Kabila, les cinq commandants identifiés par le Conseil de sécurité avaient été démis de leurs fonctions et seraient traduits en justice.

M. Doss a indiqué que dans ce contexte, la MONUC s'efforçait de fournir une protection régulière contre les attaques des FDLR et autres éléments armés, en patrouillant dans les axes les plus vulnérables pour faciliter la fourniture de l'aide humanitaire. « Les jours de marché, les Casques bleus fournissent aussi des escortes armées aux villageois, en particulier les femmes, pour qu'ils puissent vaquer à leurs occupations sans être harcelés ou agressés par les groupes armés », a-t-il également dit.

Le représentant spécial a reconnu qu'en dépit des efforts des FARDC et de la MONUC pour améliorer et étendre la protection, il n'est toujours pas possible de protéger « tout le monde, partout et tout le temps dans le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, une zone aussi vaste que la Californie et peuplée de 8 millions d'habitants ».

Sur ce point, M. Doss a indiqué que le prochain rapport du Secrétaire général porterait sur la mise en œuvre du Cadre stratégique intégré, une initiative conjointe de la MONUC et de l'Équipe de pays des Nations Unies destinée à renforcer le mandat de la Mission dans les secteurs clefs suivants : la promotion du processus de progrès, la réforme de la sécurité, la protection et l'Etat de droit, la prévention et le règlement du conflit, la stabilisation de l'Est de la République du Congo, le processus de démocratisation du pays et l'organisation d'élections.

De son côté, à l'occasion d'une visite à Goma, la capitale provinciale du Nord-Kivu, le Haut commissaire des Nations Unies aux réfugiés, Antonio Guterres, a appelé vendredi la communauté internationale à ne pas oublier les Congolais au moment où ils en ont le plus besoin.

Il a rappelé qu'environ 2 millions de personnes étaient déplacées en RDC et que les défis humanitaires à relever étaient énormes pour répondre aux besoins de ces civils.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  3. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  4. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  5. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  6. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  7. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  8. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  9. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  10. L'Opposition républicaine de Kengo Wa Dondo appelle au respect de la constitution (9 décembre 2014)
  11. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  12. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  13. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  14. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  15. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  16. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  17. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  18. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  19. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  20. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  21. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  22. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  23. Les Etats-Unis insistent sur la nécessité d'organiser la présidentielle en 2016 (5 juin 2014)
  24. L'Onu exige un arrêt immédiat des expulsions des Congolais de la RDC de Brazzaville (26 mai 2014)
  25. 3ème mandat pour Joseph Kabila : Martin Köbler « La Constitution congolaise doit être respectée » (15 mai 2014)
  26. Le mandat de la Monusco prorogé jusqu'au 31 mars 2015 (28 mars 2014)
  27. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  28. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  29. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  30. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.