Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Treize mille candidats pour mille postes à la magistrature congolaise

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 21 octobre 2009
Magistrats et Juges au Congo

Le concours des candidats aspirant à la magistrature congolaise s’est clôturé le lundi 19 octobre 2009. En effet, treize mille candidats se sont disputés mille postes à la magistrature congolaise.

Le Conseil supérieur de la magistrature, en collaboration avec le ministère de la Justice, a organisé du 17 au 19 octobre 2009, le concours des candidats aspirant à la magistrature congolaise. Treize mille candidats, tant pour la magistrature civile que militaire, se sont disputés mille postes, à raison de cinq cents pour 2010 et cinq cents autres pour 2011. Pour la ville de Kinshasa, trois sites ont été retenus pour le passage du concours. L’institut de la Gombe, l’institut supérieur pédagogique de la Gombe ainsi que l’institut technique industriel de la Gombe. La date de la publication des résultats sera connue après le rassemblement de toutes les copies du territoire national.

Faisant la ronde du centre lors de la clôture dudit concours, le secrétaire général du Conseil supérieur de la magistrature, Victor Sapharie, a souligné que la génération des magistrats qui sortira de ce concours est celle de la «tolérance zéro». Organisé sur toute l’étendue du pays par le Conseil supérieur de la magistrature, sur demande du gouvernement, ce concours unique témoigne une collaboration entre ces deux institutions.

Mille candidats seront retenus, ce qui est un nombre raisonnable en terme d’appréciation, a affirmé Victor Sapharie. C’est aussi une façon de favoriser l’évolution du chantier emploi.

Pour les participants, le concours s’est bien passé. Par ailleurs, ils font confiance aux correcteurs afin qu’ils fassent leur travail avec impartialité et honnêteté.

Toute tricherie et corruption entraîneraient non seulement l’annulation de l’épreuve du candidat, mais aussi des poursuites pénales. Car il est temps de restaurer l’image de la magistrature congolaise. Le comportement de ces futurs magistrats dépendra de la manière dont chacun passera ce concours. La crédibilité de la RDC ne viendra pas de l’extérieur. Seul le Congolais, en se prenant en charge, redorera l’image de son pays, a poursuivi le secrétaire général du Conseil supérieur de la magistrature.

Mais cette fois-ci, il s’agit d’un concours où les meilleurs vont l’emporter. Pour une fois, après plus d’une vingtaine d’années, la magistrature congolaise a l’occasion de devenir indépendante. Ce qui doit ce matérialiser par l’absence de favoritisme, d’arrangements politiques, ou encore de corruption. Etant l’organe clé du redressement de tout pays, la magistrature doit connaître un concours totalement indépendant, a conclu le représentant du gouvernement.


Autres articles


  1. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  2. L'opposant Katumbi condamné à 3 ans de prison pour un conflit immobilier (22 juin 2016)
  3. Moïse Katumbi inculpé pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat », précise le parquet (19 mai 2016)
  4. Recrutement des mercenaires: Katumbi demande une confrontation avec les personnes arrêtées (12 mai 2016)
  5. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  6. L'opposition porte plainte pour agression lors de son meeting de N'djili (14 octobre 2015)
  7. Fosse commune de Maluku: le défi de la transparence (13 avril 2015)
  8. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  9. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  10. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  11. Les magistrats décrètent une grève illimitée (3 novembre 2014)
  12. Le pasteur Kutino Fernando libéré (15 septembre 2014)
  13. Germain Katanga condamné à 12 ans de prison par la CPI (23 mai 2014)
  14. Après 13 mois en prison, Denis Lessie bénéficie d'une libération anticipée (19 mai 2014)
  15. Le Pasteur Joseph Mukungubila, instigateur présumé des attaques de décembre à Kinshasa, remis en liberté sous caution (15 mai 2014)
  16. Amnistie : les 50 premiers bénéficiaires sont là (21 avril 2014)
  17. Diomi Ndongala condamné à 10 ans de prison (27 mars 2014)
  18. Des ONG appellent la CPI à poursuivre aussi les auteurs de crimes dans les Kivu (13 mars 2014)
  19. Loi d'amnistie : un chèque à blanc au M23 (14 février 2014)
  20. Les Etats-Unis souhaitent la création d'un tribunal spécialisé pour la RDC (10 février 2014)
  21. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  22. L'amnistie va couvrir les faits commis entre janvier 2006 et décembre 2013 (3 février 2014)
  23. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  24. La Cour suprême de justice valide l'élection des gouverneurs du Bas-Congo et de la Province Orientale (3 janvier 2013)
  25. CPI: Un nouveau mandat d'arrêt introduit contre Bosco Ntaganda (14 mai 2012)
  26. La RDC pour une abolition responsable de la peine de mort (30 mars 2012)
  27. La Cour suprême de justice proclame Joseph Kabila président de la République (16 décembre 2011)
  28. La Cour suprême examine la requête de Vital Kamerhe (15 décembre 2011)
  29. Les magistrats suspendent la grève (27 septembre 2011)
  30. Controverse autour du salaire des magistrats: le Synamac maintient la grève (19 septembre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.