Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Jean Claude Vuemba dénonce le jeu caché de l'Angola

Article précédant | Suivant
Le Phare - 26 octobre 2009
Jean-Claude Vuemba

«Ce n’est pas la première fois ou la seconde non plus...et peut-être pas la dernière où l’Angola fait des incursions en République démocratique du Congo comme si elle était sur un territoire conquis»! Le cri de colère est de Jean Claude Vuemba, député national élu du territoire de Kasangulu dans la province du Bas-Congo.

Il protestait ainsi contre la énième incursion de l’armée angolaise sur le territoire national. C’est la dernière présence des soldats de Luanda dans le territoire de Tshela sous prétexte de poursuivre les éléments de FLEC-FAC qui a le plus fâché J.C Vuemba. Ce après avoir inventorié d’autres cas similaires antérieurs à l’instar de Kahemba et de Mbanza-Ngungu, commis par le même pays.

Alors que les deux pays ont décidé récemment de mettre en place une commission mixte pour traiter tous les dossiers litigieux qui les opposent dans le but d’apaiser le climat tendu qui règne depuis quelque temps entre leurs populations respectives. Le député de Kasangulu ne comprend pas le fait que l’Angola qui est membre de plusieurs organisations sous-régionales dont la Rdc assure actuellement la présidence tournante (à l’instar de la CEEAC et SADC) agisse de la sorte!

Pour J.C Vuemba, ce comportement angolais cacherait un plan caché visant à maintenir la Rdc dans l’instabilité pour ne pas lui permettre de faire une quelconque revendication de ses droits. Allusion faite au nombre de traités et accords économiques communs conclus avec l’Angola.

Il a énuméré à ce sujet l’accord d’exploitation commune du pétrole de la cote atlantique où malgré l’autorisation de sa ratification par le Parlement, la Rdc n’en tire aucune dividende à ce jour.

D’où sa crainte pour l’avenir en se demandant si l’Angola qui donne l’impression de tout s’accaparer en misant sur les faiblesses de notre Etat, laissera la Rdc libre de réaliser des projets d’intérêts économiques plus intéressants?. Cas de la construction du port en eaux profondes de Banana.

Il a, en outre, fustigé le refoulement par Luanda des Congolais vivant su son territoire dans des conditions inhumaines sans observer les normes en la matière. Et bizarrement sans que le gouvernement congolais ne fasse la moindre protestation. C’est pourquoi il interprète le silence de Kinshasa comme un signe de faiblesse.

«Cette énième incursion angolaise à Tshela est une preuve que le Congo est un Etat faible», conclut-il en soutenant que toutes ces incursions démontrent que Luanda n’a aucune considération envers Kinshasa. Cela se remarque même par les absences répétées du président angolais à toutes les rencontres des organisations sous-régionales (Sadc et Ceeac), tenues à Kinshasa, soutient Vuemba Luzamba. Blessé dans son orgueil patriotique, l’honorable Vuemba a lâché «jamais dans son histoire, le pays a connu de telles humiliations!».

Malaise à l’ODR

J.C Vuemba a saisi l’occasion pour faire le point d’autres sujets d’actualité. Notamment le climat de malaise qui règne actuellement au sein de son groupe parlementaire ODR (Ordre des démocrates républicains). Il a aussi évoqué la situation des clandestins congolais jetés dans l’eau par l’équipage d’un navire étranger à Matadi, le calvaire qu’il a connu pour se rendre au Bas-Congo dans le cadre d’une mission gouvernementale d’assistance aux refoulés d’Angola.

Concernant la situation dans l’ODR, il a indiqué que ça fait quelque 15 jours qu’un climat malsain règne dans son groupe parlementaire dont les membres sont issus de 7 partis politiques. Ledit climat s’est empiré avec le vote de la motion incidentielle de Pius Muabilu visant à contrer la motion de défiance de Clément Kanku contre le Premier ministre.

Le vote positif du président de l’ODR, Roger Lumbala, en guise d’approbation de l’initiative de la majorité a davantage amplifié le malaise. La plupart des membres ne pouvaient pas comprendre le geste posé par leur président; même s’il prétendait avoir agi en tant que député et non en sa qualité de président de l’ODR.

Pour eux, à la limite, Roger Lumbala aurait mieux fait de quitter la salle comme l’avaient fait certains députés de la majorité qui n’étaient pas d’accord avec la motion de leur collègue Muabilu, en signe d’abstention, plutôt que voter dans le même camp avec la majorité contre une initiative de l’opposition.

A part ce cas voulu flagrant, J.C Vuemba renseigne qu’il existe d’autres dossiers qui divisent les membres de son groupe. Il plaide pour la tenue de la réunion de tous les membres de l’ODR pour tirer les choses au clair.

Par ailleurs, il dénonce l’ingérence des membres d’autres groupes de l’opposition dans les affaires internes de l’ODR, qui cherchent à faire des leçons alors qu’eux-mêmes ne sont pas aussi «blancs» qu’ils le prétendent.

Au passage, il a relevé le cas du vote sur la déchéance de José Makila où certains députés MLC avaient pris partie pour la majorité. Tout comme le climat qui prévaut chez les chrétiens démocrates (C.D) entre Clément Kanku et Gilbert Kiakwama.

Pour ce qui est de la situation des compatriotes qui tentaient de se rendre clandestinement en Occident, que l’équipage d’un navire étranger a jeté dans le fleuve, provoquant ainsi un mort et des rescapés, il exige que ledit équipage soit ramené à Kinshasa pour répondre de ses actes devant la justice.


Autres articles


  1. Joseph Kabila invite les Congolais « au règlement pacifique de toutes divergences politiques » (29 juin 2015)
  2. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  3. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  4. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  5. L'Angola continue à exploiter impunément le pétrole congolais des Blocs 14 et 15 (21 mai 2014)
  6. Le rapport des députés sur les expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza (13 mai 2014)
  7. Congo/Brazza : plus de 72.000 Congolais refoulés (7 mai 2014)
  8. Les expulsés de Brazzaville victimes d'«exactions», selon Kinshasa (7 mai 2014)
  9. Plus de 20.000 Congolais de la RDC refoulés hier de Brazzaville au beach de Kinshasa (30 avril 2014)
  10. Un site d'accueil pour les ressortissants de la RDC expulsés de Brazzaville (28 avril 2014)
  11. Le secrétaire d'État américain John Kerry annoncé à Kinshasa (28 avril 2014)
  12. Changement de la constitution : « un divertissement inutile », selon Jean-Claude Vuemba (19 mars 2014)
  13. Jean-Claude Vuemba conseille à la Majorité de choisir un dauphin à Joseph Kabila (18 mars 2014)
  14. Les soldats angolais font le ménage au Bas-Congo (21 février 2014)
  15. Amnistie en RDC: l'opposition accuse le pouvoir d'avoir légiféré uniquement en faveur du M23 (30 janvier 2014)
  16. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  17. Konde Vila-Kikanda accuse le Rwanda de « véritable casus belli » avec les obus tirés sur Goma « à partir de Rubavu » (27 août 2013)
  18. L'opposition parlementaire « remet en cause tout dialogue se fondant sur l'ordonnance » controversée de Joseph Kabila (15 août 2013)
  19. Kabila, Dos Santos et Zuma réfléchissent sur « une application avec succès » de l'accord d'Addis-Abeba (12 mars 2013)
  20. La Cour suprême de justice valide l'élection des gouverneurs du Bas-Congo et de la Province Orientale (3 janvier 2013)
  21. L'opposant Jean-Claude Vuemba juge «inadmissible» que le gouvernement négocie avec le M23 (26 novembre 2012)
  22. La RDC veut sortir Matadi de la liste des « ports les plus chers du monde » (14 novembre 2012)
  23. 16 candidats se bousculent aux portillons du gouvernorat du Bas-Congo (1 octobre 2012)
  24. Le mot de grève d'Etienne Tshisekedi n'a pas été suivi à Matadi (30 janvier 2012)
  25. Les enseignants du secteur public en grève dans la province du Bas-Congo (10 janvier 2012)
  26. L'élection de Khonde Vila-ki-Kanda à Goma: un vote national, patriotique (30 décembre 2011)
  27. La Ceni publie les quatrièmes résultats partiels de la présidentielle (5 décembre 2011)
  28. La Ceni publie les troisièmes résultats partiels de la présidentielle (4 décembre 2011)
  29. La police empêche Etienne Tshisekedi de quitter l'aéroport de Nd'jili (26 novembre 2011)
  30. Joseph Kabila affirme être « le seul président jusqu'à l'élection du 28 novembre » (26 novembre 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.