Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Départ de la Monuc: la RDC est-elle prête?

Article précédant | Suivant
Le Phare - 1 décembre 2009
Soldats de la Monuc en Republique Democratique du Congo (RDC)

A la fin de son séjour à Mbuji-Mayi, le dimanche 29 novembre, le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, a réitéré son intention de voir la Monuc ne pas reconduire son mandat après le nième de 6 mois qu’elle vient d’entamer en ce mois de décembre et qui court jusqu’à la fin du mois de mai 2010. Le président de la République pense que la situation sécuritaire du pays n’est plus aussi préoccupante qu’il y a quelques mois et qu’il est temps que les Congolais se prennent en charge pour leur sécurité et la défense de l’intégrité de leur territoire.

Joseph Kabila a pris soin de préciser, au cours d’un point de presse, qu’il n’y a pas de nuages dans les relations entre la RDC et la Monuc. Son idée est que le retrait de cette structure onusienne obéisse à un calendrier précis de désengagement, à concevoir par elle-même, et à discuter avec les autorités congolaises en vue de l’harmonisation des vues.

Tout en saluant le souci du Chef de l’Etat de voir notre pays s’affranchir, dans l’amitié et la fraternité, de la tutelle de la Monuc, certains fils et filles de la RDC ne manquent pas de s’inquiéter de l’après-Monuc. Leurs craintes se fondent principalement sur les couacs que connaît le processus de refondation de l’armée nationale, à commencer par les essais-erreurs dans les modules de brassage et de mixage, en passant par les ratés des opérations de désarmement, démobilisation et réinsertion, le scénario d’intégration massive des éléments des groupes armés de l’Est, sans compter les tares du surpeuplement, du manque de profil des officiers et hommes de troupes laissées par les « composantes » et « entités » belligérantes du régime 1+4.

Apparemment, le pays n’a pas encore réuni les moyens nécessaires à la mise sur pied d’une armée républicaine, celle dont les éléments seraient recrutés sur la base d’un critérium clairement défini, dotée d’une logistique conforme à ses missions et où la motivation ferait du soldat et de l’officier des serviteurs de la patrie à l’abri des besoins élémentaires d’existence.
Compte tenu de la nouvelle donne introduite par le Chef de l’Etat, il est à espérer que le gouvernement va prendre ses responsabilités pour disponibiliser les moyens requis pour la résurrection d’une armée moderne au cœur du continent africain, capable de reprendre les lettres de noblesse de ses devancières que furent la Force Publique, l’ANC (Armée Nationale Congolaise) et les ex-FAZ (Forces Armées Zaïroises).

Un chef militaire de la Monuc, qui s’exprimait à haute voix à l’occasion de la journée des Nations Unies, le 24 octobre dernier, a relevé que beaucoup de griefs étaient portés à charge des « Casques bleus » mais que chaque fois que des bruits de bottes se faisaient entendre partout où ils sont positionnés, les populations civiles se réfugient machinalement sous leur protection. Une telle observation devrait interpeller les architectes de la réforme des Fardc. En clair, ils auront réussi dans leur mission de réforme de l’armée nationale le jour où l’uniforme du soldat congolais sera aussi porteur du message de sécurité que celui de son compère de la Monuc. Sans cela, les adieux des forces onusiennes risquent de laisser des regrets dans de nombreux esprits de nos compatriotes, à l’image du départ précipité du colonisateur belge en 1960.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  4. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  5. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  6. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  7. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  8. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  9. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  10. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  11. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  12. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  13. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  14. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  15. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  16. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  17. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  18. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  19. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  20. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  21. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  22. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  23. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  24. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  25. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  26. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  27. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  28. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  29. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  30. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.