Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Dongo: la police, les FARDC et la Monuc planifient une opération armée

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 2 décembre 2009
Province de l'Equateur

La police nationale congolaise, les Forces armées de la RDC (FARDC) et la Monuc ont commencé mercredi à Gemena, la planification d’une opération armée à Dongo. L’annonce a été faite par le porte-parole militaire de la Monuc, le colonel Jean-Paul Dietrich, sans donner plus de détails. De même, il n’a pas confirmé l’information officielle faisant état de la reprise de Dongo par la police congolaise. Entretemps, le nombre de réfugiés de Dongo au Congo Brazzaville est passé de 44 000 à 54 000, selon le HCR, rapporte radiookapi.net

Un flou persiste sur les forces qui contrôlent la localité de Dongo dans la province de l’Equateur. Dans une interview accordée à radiookapi.net mercredi, le porte-parole militaire de la mission de l’Onu en RDC (Monuc), le colonel Jean-Paul Dietrich a indiqué que les forces de la Monuc ont quitté Dongo après l’incident du 26 novembre dernier où un hélicoptère de la mission onusienne avait essuyé des tirs. Cependant, il n’a pas été en mesure de confirmer l’information officielle qui attribue le contrôle de Dongo à la police congolaise. « Tous les acteurs ont très peu d’informations sur la situation à Dongo », a déclaré le colonel Jean-Paul Dietrich. Il a indiqué que l’attaque du 26 novembre dernier avait pour principale cible les éléments de la police basés à Dongo. Les tirs des assaillants [Ndlr : le porte-parole de la Monuc parle soit des assaillants, soit des éléments armés, sans préciser leur identité] ont commencé bien avant l’arrivée de l’hélicoptère de la Monuc parti ravitailler la vingtaine des casques bleus qui se trouvaient dans la cité de Dongo. Les casques bleus se sont retrouvés entre les feux croisés des assaillants et de la police. « Avant l’arrivée de l’hélicoptère, il y avait déjà des tirs entre les assaillants et la police sur place qui a capturé deux éléments de cette rébellion. Lors de cette attaque, un casque bleu a été touché. Après l’atterrissage de l’hélicoptère, les assaillants ont tiré sur l’hélicoptère et blessé deux autres casques bleus, le pilote et un agent de la police. Huit éléments n’ont pas pu être transportés dans l’hélicoptère. Ils ont été récupérés grâce à une opération de sauvetage », a expliqué le porte-parole militaire de la Monuc.

Pour l’instant, la situation n’est pas claire dans cette localité, a encore affirmé le colonel Jean-Paul Dietrich. Toutefois, il a indiqué que les différents acteurs impliqués dans cette situation se consultent régulièrement. Il s’agit des Forces armées de la RDC, de la police et de la Monuc. A ce sujet, la planication d'une opération à mener conjointement par la police nationale et les FARDC avec l'appui logistique de la Monuc a débuté ce mercredi à Gemena, selon lui, sans fournir plus de détails. Quant aux localités de Buburu et Imese, le porte-parole militaire de la Monuc a indiqué que là aussi, les informations ne sont pas claires, se contentant des chiffres fournis par le HCR. Des villageois ont rapporté à la Monuc qu’une foule composée d’hommes armés se dirigeraient vers Mbandaka, a-t-il indiqué. Là non plus, il n’y a pas beaucoup de précisions.
Une mission de reconnaissance de la Monuc par hélicoptère a été annulée à cause de problèmes techniques, a fait savoir le colonel Jean-Paul Dietrich. « Je crois que les autorités (congolaises) n’ont peut-être pas vu la gravité de la situation. Ils ont sous-estimé le potentiel agressif [des assaillants], ils ont perdu le contrôle. C’est pourquoi les choses se sont dirigées dans cette direction », a regretté le porte-parole militaire de la Monuc.

Brazzaville enregistre déjà 54 000 réfugiés
Le nombre des réfugiés originaires de Dongo au Congo Brazzaville a augmenté de plus de 10.000 en trois jours. Actuellement, les services administratifs du département de la Likouala, cités par le HCR, dénombrent 54 000 refugiés. A ce nombre s’ajoute 38.000 déplacés internes, selon le HCR.
Toujours d'après le HCR, les réfugiés présents dans le département de la Likouala sont repartis sur 305 villages autour du village Ubangi au Congo Brazzaville. Ces personnes proviennent de Dongo et de Buburu, deux localités du district du Sud Ubangi, dans la province de l’Equateur (RDC), selon la même source.
La plupart des réfugiés sont des Ebola, mais l’on compte aussi des Enyele, d’après la chargée des relations extérieures du HCR en RDC, Francesca Fontanini, jointe mercredi par radiookapi.net
D’après elle, le déficit en personnel médical influe négativement sur la couverture médicale des malades. Pour ce qui est de l'approvisionnement en eau, les réfugiés se servent de l'eau de rivière non traitée pour la boisson et le ménage.
Le HCR annonce avoir obtenu six bladers de 10.000 litres chacun. Le déficit en eau potable demeure toujours préoccupant sur les sites. Les comprimés de purification d’eau sont aussi disponibles et devraient être acheminés sur les sites dans les meilleurs délais. La dotation des médicaments se poursuit au niveau des structures de soins de Betou, Impfondo, Dongou, Boyele, des localités qui accueillent les réfugiés.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  5. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  6. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  7. Loi électorale: les étudiants réclament la libération des personnes arrêtées à Goma (21 janvier 2015)
  8. Can 2015: les Léopards sont arrivés à Malabo (14 janvier 2015)
  9. Louis Koyagialo est décédé en Afrique du Sud (14 décembre 2014)
  10. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  11. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  12. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  13. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  14. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  15. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  16. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  17. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  18. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  19. La RDC connaît sa 7e épidémie d'Ebola (25 août 2014)
  20. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  21. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  22. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  23. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  24. Quel statut avait finalement le chef Enyele Undjani au Congo/Brazza? (14 mai 2014)
  25. Le rapport des députés sur les expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza (13 mai 2014)
  26. Plus de 20.000 Congolais de la RDC refoulés hier de Brazzaville au beach de Kinshasa (30 avril 2014)
  27. Le gouvernement suspend les activités de l'assemblée provinciale de l'Equateur (23 avril 2014)
  28. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  29. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  30. Koyagialo promet de rentrer bientôt à Mbandaka (11 mars 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.