Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Un nouveau coup de balai de Joseph Kabila au sein des services publics

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 5 janvier 2010
Joseph Kabila

Après les vagues de juillet- d’août 2009 dernier, le président de la République, Joseph Kabila a encore procéder à l’assainissement dans certains services publics par des révocations, des mises en retraites et des promotions. Les ordonnances relatives à ce coup de balai ont été signées le 31 décembre et publiées lundi 04 janvier 2010, rapporte radiookapi.net

Au total, le chef de l’Etat a signé 17 ordonnances touchant les ministères des Finances,et de Budget, ainsi que les services sous-tutelle. Par dizaines ou centaines, des cadres et agents de ces ministères et services sont, soit révoqués, soit mis à la retraite, soit promus. La révocation concerne, notamment, 107 chefs de division et 246 chefs de bureau à la direction générale l'Office des douanes et accises (Ofida). Quant à la mise à la retraite, les ordonnances présidentielles concernent 250 chefs de bureau du ministère des Finances, 470 agents et 18 chefs de division de la Direction générale des impôts (DGI) ainsi que 102 chefs de division et 294 chefs de bureau du secrétariat du ministère des Finances. La mise à la retraite touche également 100 directeurs à l’Ofida. Ces derniers sont retraités au grade de secrétaire général.

Pour ce qui est des nominations, quelques directeurs de l’Ofida bénéficient de l’honoriat et de l’éméritat avec des avantages particuliers. Au ministère de Budget, sont bénéficiaires de la même promotopm, un directeur, 47 chefs de division, 94 chefs de bureau; à la Direction générale des impôts, 41 directeurs, 65 chefs de division et 160 chefs de bureau; au secrétariat général des Finances, 12 chefs de division et 48 chefs de bureau; à la Direction générale des recettes administratives, judiciaires, domaniales et de partcipation (DGRAD), 13 directeurs.

La restructuration se poursuit

Lors de son message de fin d’année dans la soirée du 31 décembre, Joeph Kabila a promis de poursuivre et de renforcer les mesures de retrusturation de « notre appareil judiciaire qui ont été prises au courant de l’année 2009 pour moraliser la vie publique, instaurer la bonne gouvernance et mettre définitivement fin à l’impunité ». A ce sujet, le chef de l’Etat congolais a indiqué que des instructions détaillées seront données au gouvernement et que des réformes structurelles et institutionnelles seront entreprises dans tous les domaines de la vie nationale. Nombre d’observateurs notent que Joseph Kabila a vite fait de lier l’acte à la parole.

Pour rappel, mi-juillet, 2009, c’est par la magistrature que le président de la RDC avait commencé l’assainissement de la vie nationale. Plusieurs magistrats ont ainsi été révoqués de leurs fonctions et mis le Premier président de la Cour suprême de justice de l’époque ainsi que le Procureur général de la République mis à la retraite. Le magistrat suprême avait reporché aux hommes de loi mis sur le carreau des faits infractionnels graves, notamment de corruption et de concussion. Deux semaines plus tard, une deuxième vague d’assainissment par le chef de l’Etat congolais avait, cette fois-là, touché la Focntion publique où une quatre-vingtaine d’agents avaient été révoqués et plus de 1 000 d’autres mis à la retraite. Les ministères touchés étaient les Finances, la Santé publique, l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, l’Economie nationale et commerce, Mines, Urbanisme et habitat, ainsi que la Justice.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  4. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  5. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  6. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  7. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  8. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  9. Moïse Katumbi inculpé pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat », précise le parquet (19 mai 2016)
  10. Affaire mercenaires: Moïse Katumbi dénonce «des accusations mensongères et farfelues» (5 mai 2016)
  11. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  12. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  13. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  14. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  15. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  16. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  17. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  18. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  19. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  20. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  21. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  22. 8 habitants sur 10 vivent sous le seuil de pauvreté absolue en RDC (15 octobre 2015)
  23. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  24. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  25. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  26. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  27. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  28. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  29. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  30. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.