Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Neuf ans de pouvoir de Joseph Kabila : la majorité applaudit, l'opposition minimise

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 26 janvier 2010
Joseph Kabila

Le 26 janvier 2001, Joseph Kabila a prêté serment devant les membres de la Cour suprême de justice, devenant ainsi le quatrième président de la RDC. Dix jours plus tôt, le 16 janvier 2001, son prédécesseur Laurent Désiré Kabila avait perdu la vie dans un assassinat dont il a été victime dans son palais. Neuf ans après son avènement au pouvoir, la majorité qu’il s’est forgé juge le bilan de Joseph Kabila positif, tandis que ses opposants estiment que beaucoup reste à faire, rapporte radiookapi.net

« Pour juger l’action de Joseph Kabila, il faut garder présent à l’esprit les circonstances qui l’ont conduit au pouvoir. Le pays traversait une période de guerre et de chaos. Il était donc la solution acceptée tant par la communauté nationale et qu’internationale », rappelle Gaston Musemena, député de la majorité et l’un des fidèles lieutenants du président Kabila.
Gaston Musemena juge le bilan de neuf ans de pouvoir de Joseph Kabila de largement positif. À son actif, la réunification et la pacification de la RDC, déchirée par la rébellion menée par le Rassemblement Congolais pour la Démocratie dans les Kivu et le Mouvement de Libération du Congo (MLC) au Nord.
Autre fait marquant de la législature de Joseph Kabila, toujours d’après Gaston Musemena : l’organisation de la première élection présidentielle au suffrage universel en 2006. Election qu’il a remportée après un second tour très disputé avec son challenger, Jean-Pierre Bemba actuellement poursuivi par la Cour pénale internationale pour des crimes des guerres et des crimes contres l’humanité que ses troupes du MLC auraient commis en Centrafrique en 2002 et 2003.
Gaston Musemena estime que beaucoup d’efforts sont fournis pour effacer la dette de la RDC et améliorer les conditions de vie des populations. Avec la fin des conflits armés majeurs en RDC, Gaston Musemena pense que le programme de reconstruction du président Joseph Kabila, mieux connu sous le label « 5 chantiers », conserve toutes les chances d’aboutir parce que le pays est déjà pacifié.

Beaucoup reste à faire 
A l’opposition, on reconnait aussi des points positifs à la gouvernance de Joseph Kabila. Le député Jean-Martin Mukonkole évoque aussi la réunification de la RDC. Toutefois, il juge le bilan de Joseph Kabila globalement négatif. Il en veut pour preuves, le retard ou l’absence observée dans la matérialisation des plusieurs programmes du gouvernement. « L’armée n’est pas reformée, les budgets de l’Etat ne sont pas exécutés, la production agricole ne redécolle pas pendant que la production minière tend à disparaitre, les grognes sociales se succèdent et se ressemblent, le passage aux 26 provinces comme prévu dans la constitution n’est pas opérationnelle et les provinces ne retiennent toujours pas à la source les 40% des recettes conformément aux prescrits de la constitution », déclare-t-il. Beaucoup reste donc à faire pour ce programme ne demeure pas un simple chapelet des bonnes intentions.

Procès des assassins »
Difficile d’aborder l’avènement de Joseph Kabila au pouvoir sans faire allusion aux condamnés du procès de Laurent-Désiré Kabila. Interrogé sur cette affaire le 17 janvier dernier par France 24, à l’issue d’une messe en mémoire des héros nationaux, l’archevêque de Kinshasa Monseigneur Laurent Monsengwo a déclaré : « Je demande que la justice fasse sont travail le plus vite possible pour que ces gens soient jugés ou libérés. Le jugement du tribunal disait qu’il fallait compléter les enquêtes. Nous disons donc : complétez ces enquêtes ou libéréz-les! ».
Près de 51 détenus attendent le réexamen de leur dossier judiciaire, qui n’est pas encore à l’ordre du jour.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  4. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  5. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  6. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  7. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  8. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  9. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  10. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  11. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  12. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  13. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  14. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  15. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  16. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  17. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  18. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  19. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  20. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  21. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  22. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  23. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  24. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  25. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  26. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  27. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  28. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  29. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  30. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.