Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
SADC: le Sénat adopte le texte autorisant la ratification du pacte de défense mutuelle

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 2 février 2010
SADC

Le Sénat a approuvé lundi le rapport de la commission mixte paritaire (Assemblée nationale –Sénat),et procédé à l’adoption de la loi y relative portant ratification du Pacte de défense mutuelle entre les Etats membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). Le Pacte avait été signé le 26 août 2003 à Dar-es-Salaam, en Tanzanie.

Le Sénat qui s’est réuni le lundi, 1er février en séance plénière au Palais du peuple sous la direction de son président, Léon Kengo wa Dondo, a approuvé le rapport de la commission mixte paritaire Assemblée nationale/Sénat, ainsi que le projet de loi y relatif autorisant la ratification du Pacte de défense mutuelle signé le 26 août 2003 à Dar es-Salaam, en Tanzanie, par les pays membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe ( SADC).

Ce Pacte, souligne l’exposé des motifs que les sénateurs ont également approuvé, a pour objectif de rendre opérationnels les mécanismes de l’organe aux fins de la coopération mutuelle en matière de défense et de sécurité.

Il préconise, entre autres, l’intervention des Etats signataires en faveur d’un autre Etat membre de la communauté, victime d’une agression armée. En sollicitant la ratification de ce Pacte, le gouvernement se déclare convaincu qu’une coopération étroite en matière de défense et de sécurité profite mutuellement aux peuples de tous les pays membres. La loi qui ne porte que deux articles a été adoptée par 71 voix pour, aucune voix contre, et deux abstentions sur 73 sénateurs ayant pris part au vote.

DES REACTIONS

Réagissant devant la presse après le vote de la loi, le président de la commission sénatoriale en charge de la Défense et Sécurité, le sénateur Raymond Omba Pene Djunga, a souligné l’importance de ce texte en rappelant que l’intervention de la SADC en RDC à travers ses trois pays membres, à savoir la Namibie, le Zimbabwe et l’Angola, lorsque notre pays avait été agressé. « Ils sont venus dans le cadre de la SADC nous apporter leur assistance, et c’est grâce à cela que nous avons aujourd’hui gardé l’intégrité de notre territoire national ». Pour lui la RDC a été aussi capable de venir en aide aux pays voisins ou amis liés avec elle à certains pactes. Car les décisions sont les mêmes et l’Etat reste le même aussi.

Pour le président de la commission sénatoriale chargée des Relations extérieures, le sénateur Jean-Claude Mokeni Ataningamu, ce Pacte revêt une importance particulière. Parce que notre pays assure actuellement la présidence en exercice de la SADC et qu’il doit donner des signaux forts de son appartenance à cette organisation sous-régionale, notamment en ratifiant certaines conventions déjà signées. Par ailleurs, il faut par ce pacte, garantir aux pays membres de la SADC une défense mutuelle parce que la plupart d’entre eux, à l’exception de l’Afrique du Sud, sont de la nouvelle démocratie qui est encore fragile. Elle peut donc être mise en danger par quelques actes d’agression ou de rébellion soutenu par l’extérieur. Il faut donc recourir à la force afin de sauver cette jeune démocratie par une ingérence des pays membres.

Selon le sénateur Mokeni, la ratification de ce texte permet aux membres de ne pas attendre une quelconque réunion extraordinaire pour intervenir en cas d’agression de l’un d’entre eux. Il a expliqué que cette intervention ne pas à confondre avec une simple révolution pacifique de la population qui proteste par exemple contre le régime en place dans son pays et qu’il déplore. Il s’est déclaré satisfait de l’adoption de ce texte qu’il a défendu personnellement avant et pendant la session mixte paritaire.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  3. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  4. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  5. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  6. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  7. La loi électorale envoyée à la commission mixte Sénat - Assemblée nationale (23 janvier 2015)
  8. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  9. Bukavu: journée ville morte contre la loi électorale (22 janvier 2015)
  10. Loi électorale : des étudiants barricadent la nationale n°2 à Bukavu (21 janvier 2015)
  11. Nouveaux incidents à Kinshasa entre policiers et groupes de jeunes (20 janvier 2015)
  12. SMS et Internet coupés en RDC (20 janvier 2015)
  13. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  14. Bukavu: marche de l'opposition contre le nouveau projet de loi électorale (15 janvier 2015)
  15. Manifestation de l'opposition: Clément Kanku déplore la réaction de la police (14 janvier 2015)
  16. Loi électorale: la police étouffe une manifestation de l'opposition à Kinshasa (11 janvier 2015)
  17. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  18. Le Sénat adopte le budget 2015 revu à la hausse (11 décembre 2014)
  19. L'Opposition républicaine de Kengo Wa Dondo appelle au respect de la constitution (9 décembre 2014)
  20. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  21. Révision constitutionnelle : « Sauvons la RDC » réchauffe le camp du refus (19 novembre 2014)
  22. Après les tueries de Beni, les populations organisent des villes-mortes à Goma et Lubero (20 octobre 2014)
  23. Une nouvelle incursion des présumés ADF fait 22 morts à Eringeti (18 octobre 2014)
  24. Révision de la constitution: l'opposition politique salue la position de la CENCO (19 septembre 2014)
  25. Rentrée parlementaire : fortes pressions sur les députés et sénateurs (15 septembre 2014)
  26. Le Gouvernement propose la révision de la constitution (10 juin 2014)
  27. L'opposition et la société civile menacent de traduire l'Abbé Malumalu en justice (5 juin 2014)
  28. Calendrier de la Ceni : une « provocation » pour maintenir Kabila, accuse Fayulu (28 mai 2014)
  29. La Ceni publie le calendrier des élections urbaines, municipales et locales (26 mai 2014)
  30. La RDC tend vers la libéralisation du marché des assurances (19 mai 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.