Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Ban Ki-moon: la MONUC doit définir une stratégie de sortie responsable

Article précédant | Suivant
Xinhua - 6 avril 2010
Ban Ki-moon

«Une stratégie de sortie responsable pour la composante militaire de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) doit être ancrée sur la mise en place de capacités durables, notamment en ce qui concerne les institutions de sécurité et de l'état de droit de la RDC », a souligné le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon dans son dernier rapport sur la situation dans le pays.

L'amélioration constante de la situation en matière de sécurité dans 8 des 11 provinces du pays sert de fondement à la formulation d'une stratégie de retrait pour la force de la MONUC.

À cet égard, le secrétaire général souscrit à l'évaluation du gouvernement congolais et de la mission d'évaluation technique et pense aussi que le niveau de sécurité et de stabilité atteint dans les provinces exemptes de conflit « permet à la force de se retirer de celles-ci sans risquer de provoquer une résurgence de l'instabilité qui sera difficile à gérer ».

Au cours des deux dernières années, la MONUC a déjà sensiblement réduit sa présence militaire dans les provinces en question, conformément à la demande du Conseil de sécurité tendant à ce que les activités de la Mission soient concentrées dans les provinces de l'est du pays touchées par le conflit.

Toutefois, « les événements survenus récemment à Dongo, dans la province de l'Équateur, et d'autres perturbations, ont montré que la situation dans ces huit provinces peut encore dégénérer en conflit armé ».

Grâce au renforcement des capacités militaires, la Mission dispose d'une force de réserve et de forces spéciales qui lui permettent, à la demande du gouvernement, de se redéployer rapidement dans les zones concernées pour soutenir les Forces armées (FARDC) en cas de besoin.

En outre, « comme l'a demandé le gouvernement, l'aide internationale dans les provinces qui ont connu une stabilité durable devrait à présent être axée sur la consolidation de la paix, la protection des droits de l'homme, la reconstruction et le développement durable ».

Le rapport appelle à ne pas sous-estimer les difficultés découlant des graves problèmes qui continuent de se poser dans les Kivus et dans la province Orientale, et le risque d'une résurgence de l'instabilité dans cette région. « Les plans de retrait de la MONUC doivent tenir compte de ces risques et prévoir des mesures nécessaires pour les gérer », est-il dit.

La présence de la force de la MONUC dans l'ensemble du pays et, en particulier, sa capacité logistique ont fortement contribué à améliorer la protection des civils et à faciliter l'action de l'équipe de pays des Nations Unies et des composantes civiles de la Mission.

Compte tenu du caractère limité des infrastructures et des services de transport, la présence de la force est également essentielle pour ce qui est de faciliter l'accès des pouvoirs publics et des acteurs du développement, des organismes humanitaires et des droits de l'homme à de vastes régions du pays. « Il faudrait également en tenir compte au stade de l'élaboration des plans de retrait », insiste le rapport.

Le secrétaire général recommande au Conseil de sécurité de prolonger encore de 12 mois le déploiement de la MONUC et d'autoriser la mise en oeuvre immédiate de la première phase du retrait de la force qui implique le retrait de 2.000 soldats des zones de défense 1 et 2 d'ici au 30 juin 2010.

« En ce qui concerne les phases ultérieures du retrait de la MONUC, j'ai pris note de la position du gouvernement de la République démocratique du Congo selon laquelle les opérations de retrait devraient être achevées le 30 août 2011 au plus tard », écrit-il.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  3. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  4. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  5. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  6. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  7. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  8. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  9. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  10. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  11. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  12. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  13. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  14. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  15. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  16. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  17. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  18. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  19. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  20. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  21. L'Onu exige un arrêt immédiat des expulsions des Congolais de la RDC de Brazzaville (26 mai 2014)
  22. Le mandat de la Monusco prorogé jusqu'au 31 mars 2015 (28 mars 2014)
  23. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  24. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  25. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  26. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  27. Assassinat de Mamadou Ndala: le gouvernement induit en erreur sur l'implication des ADF-NALU, selon Mende (22 janvier 2014)
  28. Le colonel Mamadou Ndala tué dans une embuscade à Beni (2 janvier 2014)
  29. Pas d'accord de paix avec les rebelles vaincus du M23, dit le gouvernement congolais (12 novembre 2013)
  30. Il n'y aura pas d'accord entre la RDC et le M23 à Kampala mais plutôt une déclaration, selon Mende (6 novembre 2013)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.