Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Adolphe Muzito rejette les accusations de violation de la Constitution

Article précédant | Suivant
Xinhua - 8 juin 2010
Adolphe Muzito

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC) Adolphe Muzito a rejeté lundi à la plénière du Sénat les accusations de violation intentionnelle de la Constitution portées contre lui par le sénateur Patrice Aimé Sesanga dans une question orale, a rapporté mardi l'Agence congolaise de presse (ACP).

"Mon gouvernement ne peut nullement violer ni la Constitution, ni les textes légaux", a-t-il déclaré, avant de réaffirmer que son gouvernement a la charge d'assurer l'exécution des lois et de conduire la politique de toute la nation congolaise.

Le sénateur Sesanga s'était, en effet, attaqué, aux différents décrets signés par le Premier ministre conférant le statut de villes et de communes à certaines agglomérations dans certaines provinces, cherchant à obtenir de celui-ci des explications précises et claires, notamment sur les textes légaux auxquels il s'était référé pour l'installation de plus de 600 communes et 150 villes nouvelles alors qu'il manque des moyens pour créer de nouvelles provinces. La mise en oeuvre de nouvelles provinces est un processus qui exige des préalables.

Le Premier ministre congolais a toutefois reconnu implicitement les erreurs commises dans son décret conférant le statut des villes et communes à certaines agglomérations. Il a , par ailleurs affirmé qu'une commission technique a été mise sur pied en vue de corriger ces erreurs.


Autres articles


  1. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  2. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  3. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  4. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  5. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  6. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  7. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  8. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  9. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  10. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  11. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  12. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  13. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  14. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  15. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  16. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  17. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  18. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  19. Démission de Katumbi: « un signe de prise de conscience de la valeur politique » (5 octobre 2015)
  20. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  21. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  22. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  23. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  24. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  25. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  26. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  27. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  28. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)
  29. Découpage territorial : Moïse Katumbi heureux « d'avoir laissé un Katanga magnifique » (17 juillet 2015)
  30. Les Etats-Unis encouragent la tenue d'un dialogue politique en RDC (5 juin 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.