Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le pasteur Kutino Fernando arrêté

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 19 mai 2006

A peine de retour d'exil, le fondateur de l'Eglise l' «Armée de victoire» a été arrêté dimanche 14 mai par la police congolaise au siège de cette église, dans la commune de Kasa-Vubu. Kutino Fernando revenait du stade Tata Rapahaël où il avait prêché devant ses fidèles, venus nombreux l'écouter. Il est accusé de détention illégale d'armes et des propos incitant à la haine, selon le gouverneur de la ville de Kinshasa abordé par radiookapi.net

Selon l'une de ses fidèles interrogée sur le lieu, après sa prédication, le pasteur Kutino a été filé par des services du stade au siège de son église située sur l'avenue de l'Enseignement, dans la commune de Kasa-Vubu. «Moins de cinq minutes après son retour, une dizaine des jeeps bondées de soldats sont arrivées. Ils ont entouré l'église avant qu'un groupe n'aille à l'intérieur. Ils sont ressortis avec le pasteur comme s'il s'agissait d'un voleur. Ensuite, d'autres militaires se sont mis à tabasser les fidèles et à tirer en l'air», a témoigné cette fidèle.

«Moi je revenais du stade du 20 Mai. Je ne savais pas que papa était arrêté. Arrivé au niveau de l'avenue des Huileries, j'ai vu trois jeeps avec soldats stationnés à côté d'un camion. Après, j'ai encore vu une voiture d'où le pasteur Kutino sera tiré pour être immédiatement embarqué à bord d'une autre sans numéro d'immatriculation. Il était en singlet, les mains menottées et il transpirait. Ensuite le cortège a roulé à vive allure», a témoigné un autre fidèle.

Contacté à son tour par radiookapi.net, le gouverneur de la ville Kimbembe Mazunga a confirmé et justifié l'arrestation de l'homme de Dieu. D'après lui, Kutino a été arrêté pour détention d'armes de guerre et incitation à la haine et à la violence.

«Il a déclaré entre autre que le pays est vendu aux étrangers. Je voudrais bien savoir qui de Joseph Kabila, de Jean-Pierre Bemba, de Ruberwa, de Z'Ahidi ou de Yerodia et même de quel ministre est étranger», s'est interrogé le patron de la ville. Concernant la détention des armes de guerre, Kimbembe a ajouté que parmi les gardes du corps de Kutino, deux ont été appréhendés. L'un appartiendrait, selon lui, à l'état-major de la garde rapprochée du vice-président Bemba, et l'autre serait l'un des éléments ayant été cités dans plusieurs coups dont celui de l'opération «Pentecôte» de 2004.

A la question de savoir quel type et combien d'armes ont été trouvées chez Kutino, le gouverneur Kimbembe a répondu sèchement: «Ecoutez monsieur, vous n'êtes pas entrain de faire une instruction. Vous êtes en train de chercher une information»

«Réactions»

Face à cette situation, des réactions ne se sont pas fait attendre. Parmi elles, celle de l'ONG de défense des droit de l'homme, la Voix des sans voix (VSV). Dans un communique publié dimanche même dans la soirée, cette organisation non gouvernementale condamne ce qu'elle qualifie d'enlèvement du pasteur Kutino. Elle invite le gouvernement de transition, à diligenter une enquête indépendante sur les actes de violence et l'enlèvement du pasteur Kutino et exige en même temps sa libération immédiate et sans condition.

Pour rappel, le pasteur Fernando Kutino est rentré de son exil de trois ans il y a seulement une semaine.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  4. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  5. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  6. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  7. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  8. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  9. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  10. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  11. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  12. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  13. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  14. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  15. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  16. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  17. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  18. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  19. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  20. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  21. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  22. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  23. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  24. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  25. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  26. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  27. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  28. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  29. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  30. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.