Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Des experts de l'UE intégrés à la politique de défense nationale

Article précédant | Suivant

NAIROBI, le 5 mai (IRIN) - L'Union européenne (UE) a annoncé lundi qu'elle allait nommer des experts militaires et en sécurité à des postes au sein différents départements de la sécurité de l'administration de la République démocratique du Congo (RDC), notamment dans le cabinet privé du ministre de la défense.

«Sous le nom de code EUSEC RD CONGO, la mission fournira conseils et assistance pour la réforme du secteur de la sécurité en RDC, contribuant ainsi à la réussite du processus d'intégration de l'armée congolaise», a précisé le Conseil de l'Union européenne dans une déclaration.

EUSEC comprendra huit conseillers de l'UE nommés à différentes fonctions au sein de la nouvelle structure militaire intégrée, de l'état-major de l'armée, de la Commission nationale pour le désarmement, la démobilisation et la réinsertion, du Comité opérationnel conjoint et du ministère de la Défense.

Avec un budget de 1,6 millions d'euros (2,1 millions de dollars), la mission sera dirigée par le général français Pierre Joana et entrera en fonction en mai, a déclaré l'UE.

Les conseillers veilleront à promouvoir des «politiques en accord avec les droits de l'homme, le droit humanitaire international, la démocratie, les principes de bonne gestion publique, la transparence et l'état de droit.

L'Union européenne a lancé samedi une autre mission nommée EUPOL Kinshasa comprenant des conseillers en matière se sécurité qui aideront à la création d'une unité de police intégrée (UPI). La mission sera dirigée par Adilio Custodio et dispose d'un budget de 4,3 millions d'euros (5,5 millions de dollars).

Javier Solana, Haut Représentant de l'Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité, et Louis Michel, commissaire européen au développement et à l'aide humanitaire, étaient présents samedi à la cérémonie de lancement de la mission au Camp Lufungula.

L'UE a financé la formation de 1 050 policiers de l'UPI.

EUSEC et EUPOL sont deux missions visant à appuyer le processus de transition post-conflit en RDC.

«La démobilisation des combattants et la réforme de la sécurité sont cruciales pour la réussite de la transition», a ajouté l'UE.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.