Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Ouverture des négociations : le RCD et le MLC déplorent l'absence de J. Kabila de Kinshasa

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 29 juin 2006

Ruberwa - Bemba Le 30 juin, c'est dans 48 heures. Le temps presse et les concertations politiques n'ont pas toujours démarré. Le Rassemblement Congolais pour la Démocratie, (RCD) et le Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) courroucés, invitent le président Joseph Kabila en tournée au Sud-Kivu à regagner rapidement la capitale afin de permettre la tenue desdites concertations avant le 30 juin. Mais le PPRD, parti de du chef de l'Etat, rétorque que le président de la République est en mission de travail.

«Le RCD constate avec regret la non tenue de la réunion interinstitutionnelle du fait de l'absence délibérée de la capitale du président de la République sans aucune précaution d'usage d'Etat», a déclaré au cours d'un point de presse mardi Kabasubabu Katulondi, secrétaire général de ce parti. Réunion au cours de laquelle devraient être définies les modalités et l'agenda de ces concertations politiques.

Le RCD condamne cette attitude «inadmissible» vis-à-vis des partenaires politiques, de la communauté internationale et de la population, souligne M. Kabasubabu. Pour le parti cher à Azarias Ruberwa, cette attitude hypothèque dangereusement la concorde nationale. Elle compromet par conséquent la tenue des élections dans un climat apaisé et partant l'avenir du pays. C'est pourquoi, poursuit le secrétaire général, son parti invite instamment le chef de l'Etat à honorer la classe politique ainsi que la communauté internationale en regagnant la capitale ou en désignant son délégué en vue de permettre la tenue des négociations convenues et annoncées à l'opinion nationale et internationale avant le 30 juin 2006.

Le MLC pas en reste

Le parti de Jean-Pierre Bemba déplore lui aussi l'absence de Joseph Kabila alors qu'il était attendu pour la suite des concertations. Yves Kisombe, secrétaire national du parti chargé des questions juridiques y trouve dans cette attitude du chef de l'Etat le non respect de la parole donnée et des engagements pris. M. Kisombe déplore que la phase de concrétisation de ces négociations n'ait pas eu lieu. L'inclusivité qu'il considère comme la base de tout le processus devrait être renforcée avant la tenue des élections. Bien que le MLC ait pris acte de la date du 30 juin fixée par la CEI, il faut savoir rester à l'écoute et clarifier certains points importants en matière de transparence et de sécurisation du processus, souligne encore Yves Kisombe.

?Du berger à la bergère

La réplique de la famille politique du président de la République n'a pas tardé. D'après le député Kanga Bongo, membre du PPRD, la visite de J. Kabila se situe dans le cadre de la gestion de la République et qu'il n'est pas allé se promener en dehors du pays. Kanga Bongo pense que les agitateurs devraient comprendre la rationalité de ce déplacement au lieu de prêter des intentions.

J. Kabila : allons tout droit aux élections

A Uvira où il séjourne, le chef de l'Etat a déclaré qu'il n'y aura plus de négociations et qu'on devrait aller tout droit aux élections. Il l'a dit en plein meeting mardi à la cathédrale d'Uvira. La population qu'il a consultée sur place aurait rejeté l'option des négociations politiques.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  4. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  5. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  6. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  7. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  8. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  9. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  10. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  11. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  12. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  13. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  14. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  15. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  16. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  17. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  18. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  19. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  20. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  21. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  22. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  23. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  24. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  25. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  26. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  27. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  28. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  29. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  30. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.