Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Journée sans infos dans les médias

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 18 juillet 2006

Bapuwa Muamba Ce mardi 18 juillet 2006, les journalistes de la RDC ont décrété une journée sans information dans leurs journaux, périodiques et chaînes de radio et de télévision à travers tout le pays. Ils ont réagi ainsi contre l'assassinat de Bapuwa Muamba, journaliste tué le 7 juillet dernier à Kinshasa. Son corps a été mis en terre cet après-midi au cimetière de la Gombe, indique radiookapi.net

Triste et consternation, c'est l'ambiance qui régnait cet après-midi à la place du 4 janvier, YMCA, dans la commune de Kalamu. Des amis, des membres de famille, des journalistes de la presse tant locale qu'étrangère étaient présents. Parmi les associations des professionnels des médias, on pouvait distinguer Journaliste en danger, l'Observatoire congolais des médias, l'Union nationale de la presse du Congo à la tête desquelles se trouvaient leurs présidents respectifs.

Au rythme de la fanfare, certaines personnes s'étaient inclinées devant la dépouille mortuaire de l'illustre disparu. D'autres attendaient la cérémonie de dépôt des gerbes de fleurs. Des banderoles et calicots affichés contenaient des messages condamnant la violation de la liberté de la presse. Une messe a été dite au lieu du deuil avant l'inhumation au cimetière de la Gombe.

Le mot d'ordre respecté à Lubumbashi, à Bukavu, à Goma, &

Les organes de presse de Lubumbashi ont observé eux aussi la journée sans information décrétée par l'UNPC. Aucun journal parlé ou télévisé n'a été diffusé sur les chaînes de radio et de télévision. Les journalistes se sont dits solidaires de cette décision même s'ils ont reconnu qu'ils vivaient au jour le jour.

De leur coté, les vendeurs à la criée ont fait leur commerce comme d'habitude. Ils n'auraient pas été informés de cette journée sans information.

Même consternation à Bukavu au Sud-Kivu. Aucune chaîne congolaise de radio - télévision n'a diffusé d'information ce mardi. Seuls les communiqués et autres rubriques ont été diffusés durant la journée. Le mot d'ordre lancé lundi par l'Union nationale de la presse du Congo pour protester contre l'assassinat à Kinshasa du journaliste Bapua Muamba, a été bien suivi.

A Goma, le président de l'UNPC/Nord-Kivu a demandé aux journalistes membres de cette corporation de se rendre à leur lieu de service, «habillés en noir», en signe de solidarité, a-t-il dit, avec la famille communicationnelle de Kinshasa et celle du journaliste Bapua Muamba, assassiné. M. Lukeka Bin Miya qui est également directeur provincial de la RTNC/Nord-Kivu, a affirmé que la plupart des journalistes de sa station ont respecté ce mot d'ordre. Déjà ce mardi matin, la RTNC/Goma n'a diffusé qu'un bulletin de nouvelles de cinq minutes à la place de la grande édition matinale de 6h 30. A Bunia enfin, deux sur les trois stations de radio n'ont pas diffusé d'informations, se conformant ainsi au mot d'ordre de la l'Union nationale de la presse du Congo. Quant à Radio Candip, son directeur a indiqué que sa station est membre l'Association des radios communautaires et associatives du Congo (Arco) dont il n'a pas reçu d'instruction particulière.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.