Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
On vote en RD Congo

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 30 juillet 2006 11:13

Dimanche 30 juillet 2006. C'est depuis 6 heures du matin que les Congolais votent sur toute l'étendue du territoire national. Ils sont appelés à se choisir un président de la République et les députés qui devront siéger à l'Assemblée nationale.

D'abord à du l'Est, on note une participation massive de la population. Le matériel électoral fonctionne généralement bien. Tout se passe dans le calme dans la Province Orientale, au Nord et au Sud Kivu. Cependant, à Kalima dans le Maniema, l'encre indélébile n'est pas suffisante. A Isiro, la pluie qui s'abat dans la ville n'entame en rien la détermination de la population à voter. A Kisangani, le premier président de la cour d'appel de la ville était tellement ému qu'il est tombé après avoir voté. Il a été vite évacué dans un centre de santé.

A Bukavu, un témoin d'un parti politique qui influençait le choix des électeurs dans un bureau de vote a été arrêté par la police et renvoyé par le chef du bureau de vote. Toujours au Sud-Kivu, à Shabunda, selon le chef du bureau de liaison de la CEI note l'absence de police nationale dans certains bureaux de vote. Une particularité cependant : ce sont les rebelles hutus rwandais qui assurent la sécurité des scrutins dans la localités de Luyulu Mumbile, de Nzovu, de Kinkobongo et de Kikulube.

Même engoement au centre et à l'ouest

Ensuite au centre du pays, le même engouement est signalé à Mbuji- Mayi, dans le Kasai-Oriental bien que le matériel de deux bureaux de la commune de Dibindi, ait été pillé dans la nuit de vendredi a samedi.

Enfin, au sud-ouest du pays, à Kinshasa, on signale la même détermination de la population. Dans la commune de Kalamu, au niveau de l'école de navigation, les urnes pour les législatives sont déjà pleines du fait de leur grandeur. A Ngaliema, certains électeurs ne voient pas leurs noms sur les listes électorales. Un chef de centre impute cette erreur à la machine qui a sauté certains noms. Un soldat qui a tenté de voter a été arrêté. A Boma dans la province du Bas-congo, des agents de la fonction publique sans ordre de mission veulent voter et beaucoup de gens ont perdu leur carte d'électeur.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.