Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Elections: Engouement insoupçonné à l'Est

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 30 juillet 2006 19:55

ligne d'attente Ce dimanche 30 juillet, 25 millions des Congolais ont été appelés à départager par la voie des urnes 32 candidats au premier tour de la présidentielle. L'un des 33 candidats s'étant désisté en faveur d'un autre. Cette élection présidentielle, rappelle radiookapi.net, est combinée avec les législatives à un seul tour, où près de 9 700 prétendants se disputeront 500 sièges.

Au Nord et Sud-Kivu, au Maniema et dans l'Ituri dans la Province Orientale, les électeurs ont dissipé toutes craintes sur l'insécurité en se rendant nombreux dans les bureaux de vote. A Goma, capitale du Nord-Kivu, notamment au centre Nengapeta dans le quartier de Mukunga, la participation a été massive. Les électeurs se sont bousculés devant les bureaux de vote.

Plus loin à Rutshuru, au moins 90% d'électeurs sont analphabètes. La majorité d'entre eux se sont fait accompagner par des personnes de leur choix. Ce qui a rendu lourdes les opérations de vote. En dehors de cette difficulté, aucun incident n'a émaillé les scrutins. Les opérations de vote se sont déroulées normalement, même dans les secteurs qui sont sous l'influence des groupes armés et des insurgés, a indiqué un président du bureau de vote.

Au Sud-Kivu, précisément à Bukavu, des milliers de personnes attendaient calmement devant les bureaux de vote. Un incident mineur a néanmoins été signalé au centre du collège Alfajiri : un observateur d'un parti politique bien connu a été expulsé parce qu'il appelait les électeurs à voter pour son candidat. Un autre témoin d'un parti politique a été arrêté dans la commune d'Ibanda pour avoir fait cocher sur les bulletins de vote des personnes âgées ses propres candidats et non les candidats de ces électeurs. Ces deux hommes été remis à la police.

Même engouement à Shabunda où magasins et boutiques sont restés fermés. Les rues et lieux d'adoration ont été déserts tout au long de la journée. Les 32 bureaux de vote avaient ouvert depuis 6 heures du matin, heure locale. Là aussi, aucun incident n'est signalé. Toute fois, on a noté que certains électeurs analphabètes quittaient l'isoloir sans avoir coché sur la case de leur candidat. Certains d'autres n'ont pas retrouvé leurs noms sur les listes électorales. A Shabunda centre, les déplacés de Katshungu n'ont pu voter, conformément à la loi électorale. Selon l'une de ses dispositions, cette loi stipule que l'électeur vote là où il a été enrôlé.

Dans la Province Orientale, à Kisangani, radiookapi.net a noté la même affluence devant les bureaux de vote. Les «Boyomais » (habitants de Kisangani) se sont rendus massivement aux urnes. Ici aussi, tout s'est passé normalement, sans incident, grâce à la présence de la police qui assure l'ordre. Dans les centres des quartiers populaires de la périphérie de la ville, le taux de participation est estimé à 30%.

A Bunia, les bureaux de vote ont été surveillés par le contingent marocain de la Monuc. Cependant, les agents de la CEI ont fait face à une population analphabète. Ce qui a rendu là aussi le vote très lent. Au Maniema, les électeurs sont aussi nombreux à voter depuis ce matin. A Punia, à 243 kilomètres de Kindu, il a fallu toujours des explications supplémentaires pour certains électeurs, selon notre reporter sur place. Il en a été de même au Katanga.


Autres articles


  1. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  2. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  3. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  4. «Le transfert de pouvoir doit se faire de manière démocratique», affirme Russ Feingold (9 février 2015)
  5. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  6. La loi électorale envoyée à la commission mixte Sénat - Assemblée nationale (23 janvier 2015)
  7. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  8. Loi électorale : des étudiants barricadent la nationale n°2 à Bukavu (21 janvier 2015)
  9. Nouveaux incidents à Kinshasa entre policiers et groupes de jeunes (20 janvier 2015)
  10. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  11. Manifestation de l'opposition: Clément Kanku déplore la réaction de la police (14 janvier 2015)
  12. La révision de la Constitution inscrite à l'agenda de la session parlementaire (25 mars 2014)
  13. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)
  14. Message de Joseph Kabila à la nation après la victoire des FARDC contre les rebelles du M23 (30 octobre 2013)
  15. Les FARDC prennent le contrôle de Rumangabo, le M23 en fuite (28 octobre 2013)
  16. Les FARDC délogent le M23 de Rutshuru-centre après Kiwanja et Kibumba (27 octobre 2013)
  17. Nord-Kivu: les FARDC délogent le M23 de Kibumba (26 octobre 2013)
  18. Nord-Kivu: les FARDC contrôlent le centre de Kibumba après avoir repoussé le M23 (25 octobre 2013)
  19. Joseph Kabila annonce la formation d'un gouvernement de cohésion nationale (23 octobre 2013)
  20. Enfants soldats dans le M23: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre le Rwanda (3 octobre 2013)
  21. Rançon de la distraction au Palais du Peuple: arrivée massive des Rwandais à Rutshuru (2 octobre 2013)
  22. Konde Vila-Kikanda accuse le Rwanda de « véritable casus belli » avec les obus tirés sur Goma « à partir de Rubavu » (27 août 2013)
  23. Nord-Kivu: reprise des combats entre FARDC et M23 à Kibati (22 août 2013)
  24. L'infiltration des FARDC se confirme (14 août 2013)
  25. Goma: la méfiance contre la MONUSCO s'installe (5 août 2013)
  26. Les rebelles du M23 arrêtent 110 personnes à Rutshuru (28 juillet 2013)
  27. Les rebelles du M23 tuent des civils et commettent des viols, rapporte Human Rights Watch (22 juillet 2013)
  28. Les exploits des FARDC contre le M23 sont motivés par l'assistance du gouvernement, dit Mende (19 juillet 2013)
  29. Démarrage en RDC de l'Examen d'Etat édition 2012-2013 (24 juin 2013)
  30. Les rebelles du M23 commettent des crimes de guerre (11 septembre 2012)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.