Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
CEI: Nous sommes un peu en avance dans le décompte des voix

Article précédant | Suivant
Monuc - 12 août 2006 16:41

Officiers de la CEI

Le premier rapporteur de la Commission Electorale Indépendante, Dieudonné Mirimo a confirmé ce vendredi 11 juillet 2006, que l?assemblage et le décompte des voix était même un peu en avance par rapport aux prévisions et que la CEI respecterait la date du 20 août pour l?annonce des résultats provisoires de l?élection présidentielle.

INTERVIEW


Les problèmes lié à la collecte des plis venant de tous les bureaux de vote dans les centres de compilation n?avaient-ils pas été prévus? 

Les entrepôts sont sécurisés et on ne peut pas brûler un bulletin ou un document.

On l?avait anticipé, nous avons des entrepôts dans tous les chefs lieu du territoire et dans tous les centres locaux de compilation des résultats. Maintenant nous avons organisé la visite aux entrepôts du Service de Transport des Administratifs (STA) ou se trouvent tous les plis pour la ville de Kinshasa, les journalistes pourront aller voir comment c?est organisé, donc tout a été prévu à l?avance.

Des cas isolés de problèmes à Ndjili nous ont été communiqués. Une mission d?enquête a été diligentée pour nous dire exactement ce qui s?est passé, mais ce n?est pas aux entrepôts que ceci s?est produit, c?est lors du convoi des plis de Ndjili vers les entrepôts STA. Les entrepôts sont sécurisés et on ne peut pas brûler un bulletin ou un document.

Concernant les agents qui ont brûlé des bulletins de vote, sont-ils poursuivis?

Comme je l?ai dit, une mission d?enquête a été diligentée pour nous éclairer sur cette question là et à l?issue de cette enquête la justice devra faire son travail.

Des agents ont-ils déjà été arrêtés?
Quand les résultats d'autres provinces ou d'autres localités vont arriver, tout peut changer.

Pour le cas de Ndjili, il nous faut d?abord consulter le rapport. Mais [dans un autre cas] des agents ont été surpris en train de commettre un délit «de faux et d?usage de faux». Eux seront déférés devant les tribunaux.

Et pour le cas de Ndjili ?

Je viens de recevoir le rapport, je ne l?ai pas encore lu, je le ferai dans le courant de la journée et on verra après pour les poursuites.

Au sujet des résultats qui apparaissent tous les jours dans les medias, quel est votre message?

Le message c?est de dire qu?il s?agit de résultats partiels, qu?il n?y a pas lieu de faire de spéculations à partir de ces données. Il faut attendre les résultats sur l?ensemble du territoire national pour ne pas désorienter les gens. Les résultats qui sont en train d?être donnés actuellement ne concernent que 32 circonscriptions sur les 169. Il faut, à chaque fois, tenir compte des suffrages réellement exprimés, du taux de participation dans chaque circonscription, ce sont là les indicateurs.

Si déjà, sur la base de 32 circonscriptions, les gens commencent à dire «c?est X qui a gagné, c?est Y qui a gagné», ils risquent de déchanter, parce que, quand les résultats d?autres provinces ou d?autres localités vont arriver, tout peut changer. Nous ne savons pas encore comment les électeurs se sont comportés dans les autres circonscriptions. Nous n?avons toujours pas tous les résultats.

On connaît déjà le taux de participation au niveau national?
Nous annoncerons le 20 août les résultat provisoires de la présidentielle et au plus tard le 4 septembre les résultats des législatives.

On ne l?a pas parce que justement nous attendons d?avoir les résultats des 169 circonscriptions pour savoir quel a été le taux de participation dans chaque circonscription et on va faire la sommation pour pouvoir dégager quel a été le taux de participation sur l?ensemble du territoire national.

Est-ce que la CEI pourra respecter le calendrier électoral?

Nous nous employons à respecter le calendrier annoncé: nous annoncerons le 20 août les résultat provisoires de la présidentielle et au plus tard le 4 septembre les résultats des législatives. Nous avons mis des équipes mixtes qui se relèvent jour et nuit pour que nous puissions respecter cette échéance.

Le décompte des voix n?a pas pris de retard?

Non, le calendrier est respecté, d?ailleurs nous sommes un tout petit peu en avance. Nous travaillons à tenir ces échéances que nous avons fixé, c'est-à-dire le 20 août pour les résultats de l?élection présidentielle et le 4 septembre pour les élections législatives.

Nous invitons donc la population à la patience et au calme parce que les résultats que nous allons annoncer seront l?image même de ce qui s?est passé le 30 juillet. La volonté populaire, c?est ce qui sera exprimé, lorsque les résultats seront rendus publics.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.