Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'Eufor met en garde contre toute violence

Article précédant | Suivant
Monuc/AFP - 17 août 2006 15:36

KINSHASA, 17 août 2006 (AFP) - La force européenne (Eufor) en République démocratique du Congo (RDC) a renouvelé jeudi, à quelques jours de l'annonce
des résultats de la présidentielle, sa mise en garde contre toute violence, affirmant que les fauteurs de trouble la "trouveront sur le chemin".

"Tous ceux qui tenteraient de s'opposer aux résultats des scrutins présidentiel et législatifs du 30 juillet par la force trouveront l'Eufor sur
leur chemin", a déclaré le porte-parole de l'Eufor, le lieutenant-colonel Thierry Fusalba, lors d'une conférence de presse à Kinshasa.

"L'Eufor est suffisamment équipée et a des soldats suffisamment formés pour remplir sa mission en RDC", a-t-il affirmé, en réponse à des inquiétudes de la
presse congolaise sur sa capacité de contenir une situation d'extrême violence.

"L'Eufor n'a pas pour mission d'intimider ou de mâter les manifestants", a-t-il cependant précisé, ajoutant que la force européenne ne pourrait
intervenir qu'à la demande des Nations unies, en cas de débordement de la police et de l'armée.

"Il n'est pas dans l'intention de l'Eufor d'intervenir sans la demande de l'Onu", a insisté le lieutenant-colonel Thierry Fusalba, qui a rappelé que
l'Eufor "ne soutient aucun candidat et ne défend que le seul intérêt du peuple congolais".

L'Eufor compte un millier d'hommes à Kinshasa et autant en réserve au Gabon. Elle a été mandatée par les Nations unies pour la sécurisation du
processus électoral en RDC.

Le 3 août, l'Eufor avait déjà mis en garde contre toute tentative de contestation par la force des résultats des élections.

Les Congolais devaient élire, le 30 juillet, leurs président et députés lors des premiers scrutins démocratiques et libres en plus de 40 ans dans
l'ex-Zaïre. Les résultats provisoires de la présidentielle doivent être annoncés d'ici dimanche.

Le processus électoral en RDC, pays qui sort de près de cinq années de guerre (1998-2003), se déroule sous très haute protection: en plus des
militaires de l'Eufor, environ 17.600 Casques bleus sont déployés sur le territoire congolais.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.