Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Elections: six chaînes de télévision s'engagent à observer le code d'éthique et de déontologie journalistique

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 27 août 2006 11:01

La Rtnc1, chaîne nationale, et les chaînes privées Digital Congo, Cctv, Cktv, Rltv et Molière tv, se sont engagées devant la Haute autorité des médias (Ham) et la Mission des Nations Unies au Congo (Monuc) à l'observance des règles éthiques et de la déontologie journalistique dans le traitement et la diffusion des informations en rapport avec le processus électoral. La cérémonie de la signature de cet engagement a eu lieu samedi au siège de la Monuc, rapporte radiookapi.net

Les responsables de ces médias se sont ainsi engagés à proscrire dans leurs programmes la diffusion des messages de fanatisme et d'incitation à la haine tribale ou ethnique. L'acte en lui-même ne restreint cependant pas la liberté de la presse, a précisé le président de la Ham. Il constitue plutôt une sorte de garde-fous contre des dérapages. «La Haute autorité des médias a pris l'initiative, conformément aux prérogatives que lui reconnaissent les lois de la République, de proposer à votre signature, l'acte d'engagement à respecter les règles d'éthique et de déontologie journalistique. L'observance des règles éthiques et de déontologie professionnelle n'ont rien à voir avec une quelconque mesure de censure. La presse doit continuer à exercer son métier en toute liberté», a déclaré Modeste Mutinga Mutuishayi. «Nous sommes convaincus, par votre comportement nouveau, que vous éviterez au pays les affres de la violence, et à vous-mêmes, le verdict du tribunal de l'histoire qui sera sans pitié. Nous recommandons instamment, aux uns et aux autres, après la signature de cet acte d'engagement, que la page douloureuse des événements tragiques de 20, 21 et 22 août dernier soit définitivement tournée. Que personne ne se hasarde à remuer le couteau dans les plaies encore béante de ce drame », a conclu le président de cette institution d'appui à la démocratie.

Réactions

Toutefois, certains signataires de cet acte d'engagement ont eu une interprétation différente de l'initiative de la Ham. Ainsi, l'administrateur délégué général de CCtv, Stéphane Kitutu Oleantua, a souligné qu'il aimerait que tout le monde ait une compréhension commune de ce que l'on peut considérer comme incitation à la haine et à la violence. « C'est là le vrai n?ud du problème. Si moi, du point de vue éthique et philosophique, je considère que quelqu'un peut parler librement de toutes les questions, peut-être qu'en face de moi, il y a d'autres personnes qui considèrent que telle chose et telle autre ne sont pas à dire, soit en public, soit de telle manière», a-t-il expliqué.

Pour sa part, son collègue de Digital Congo, Frédéric Kitenge Kikumba estime que la Ham devrait plutôt avoir le courage de sanctionner les fautifs au lieu de mettre tout le monde dans le même sac. «Le grand reproche de ce que nous, nous avons fait à la Haute autorité des médias, c'est que quand l'un des membres de la corporation a mal fait, il faut indiquer sa faute pour qu'il se corrige. On ne peut pas, pour une faute commise par un seul membre, qu'on appelle les autres à faire le mea culpa des fautes qu'ils n'ont pas commises », a-t-il relevé.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.