Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Lent retour à la normalité dans le pays au lendemain d'une journée d'agitations

Article précédant | Suivant
MISNA - 1 juillet 2005 18:02

Les activités quotidiennes reprennent doucement leur cours à Kinshasa. Aujourd'hui toutefois peu de bureaux et de commerces sont ouverts" déclare à la MISNA une source locale contactée dans la capitale congolaise au lendemain d'une longue journée de protestations pour le report des élections et le prolongement des institutions de transition en coïncidence avec le 45ème anniversaire de l'indépendance de la République démocratique du Congo. Par ailleurs, la Haute Autorité des Médias a suspendu aujourd'hui pour 10 jours la chaîne privée Raga TV, accusée de "traitement partial de la couverture des manifestations" d'hier à Kinshasa, sur signalisation des Services de l'ordre public. À Mbuji Mayi, dans le Kasaï oriental, le couvre-feu décrété par le gouverneur de la province depuis 20h hier soir s'est achevé aujourd'hui à 14h et aurait été scrupuleusement respecté par la population: "La circulation a repris, les personnes ont commencé à sortir mais le marché et nombre de magasins sont encore fermés", confirme une source locale qui signale aussi quelques tirs d'armes à feu sporadiques dans le courant de la nuit et de la matinée. En revanche le bilan, toujours provisoire, des heurts à Mbuji Mayi serait de 4 morts - et non pas de 2 signalés hier - et de plusieurs blessés, mais les autorités locales n'ont pas encore diffusé de bilan officiel. Radio Okapi, l'émetteur de la Mission de l'Onu au Congo (Monuc) a signalé dans la ville de Kananga - province diamantifère du Kasaï occidental - une marche de protestation contre le prolongement de la transition organisée ce matin par les partisans du parti d'opposition UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social) qui se serait déroulée sans aucun incident et encadrée par la police locale. Toujours selon cette même source, la police aurait procédé à des arrestations de militants de l'UDPS au cours de leur "manifestation de musique, au son de tambours et instruments", ayant débuté à minuit et duré environ deux heures, pour signaler symboliquement le passage vers la seconde phase de la transition.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.