Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Après les résultats des législatives, la Codeco cherche un allié pour le second tour de la présidentielle

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 9 septembre 2006 12:33

 L'heure est encore aux réactions après la publication, jeudi dernier dans la soirée, des résultats provisoires des législatives du 30 juillet en République Démocratique du Congo. A la Codeco l'on se frotte les mains au regard du score réalisé. En même temps, la coalition politique de Pierre Pay Pay pense déjà à une alliance en prévision du second tour de la présidentielle, rapporte radiookapi.net Créditée d'une trentaine de sièges au futur parlement, la Codeco estime que ce résultat donne la mesure de son vrai poids politique. Son président, Pierre Pay Pay a affirmé que la coalition va bientôt se réunir pour designer leur futur allié au second tour de la présidentielle. Ce futur allié devra répondre à un certain profil. «La Codeco se penchera du côté où son intérêt est le plus rencontré : c'est-à-dire, le côté où notre projet de société semble convenir au partenaire. Deuxièmement, le côté où nos troupes trouveront leur meilleur classement», a expliqué Pay Pay. Explicitant sa pensée, le président de la Codeco a indiqué que leur futur allié est celui qui devra être celui qui garantit l'unité nationale et la primauté du Congolais sur tout le reste. «Moi qui vous parle, je n'ai pas besoin d'être ministre. Je l'ai été dix fois dans ma vie. Je n'en ai pas besoin du tout. J'ai des personnes qui m'ont fait confiance. Ce sont ces personnes là dont l'intérêt m'intéresse », a-t-il précisé. Du côté du RCD, avec seulement une quinzaine des députés, le sentiment n'est pas non plus à la déception. Dans ce parti d'Azarias Ruberwa, l'on se félicite plutôt de la qualité des élus. Le RCD regrette cependant que dans d'autres formations, des candidats aient recouru à la corruption pour se faire élire. Kabasu babo Katulondi, secrétaire général du RCD explique : « Si nous avons ce résultat là, de 15 ou 16 sièges à l'Assemblée nationale, ce qui est important, c'est d' y avoir des acteurs de qualité. Tout RCD n'est pas certainement un regroupement des anges. Mais si vous avez des députés comme Vunabandi, Kapuku, ce sont des acteurs de qualité. Nous pensons que nous pouvons tenter de contribuer mieux, avec nos qualités intellectuelles et éthiques au raffinement de la production législative. C'est ça qui est important ». Cependant, pour le RCD, selon son secrétaire général, les dernières élections ont été entachées de fraude et de corruption. Ce qui fait, a-t-il conclu, qu'on aura des parlementaires de qualité douteuse qui vont offrir «une espèce de spectacle de chiffonnier».




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.