Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le Conseil de Sécurité proroge le mandat de la MONUC

Article précédant | Suivant
Monuc - 2 octobre 2006 17:37

Conseil de Securite

Le Vendredi 29 septembre 2006, le Conseil de sécurité de l?ONU, par la résolution 1711, a étendu le mandat de MONUC jusqu'au 15 février 2007.

Le Conseil de sécurité a aussi décidé de reconduire l?augmentation des effectifs militaires et de police de la mission pour soutenir le deuxième tour de la présidentielle et les élections provinciales, prévus pour le 29 octobre 2006.

Une autorisation a aussi été donnée pour reconduire, au maximum, le redéploiement temporaire d?un bataillon de l'infanterie, un hôpital militaire et jusqu?à 50 observateurs militaires de l'ONUB - l'Opération de Nations Unie au Burundi ? au profit de la MONUC, jusqu'au 31 décembre 2006.

Prenant note de la recommandation du Secrétaire général tendant à maintenir temporairement cette capacité jusqu'au 15 février 2007, le Conseil a exprimé son intention d'examiner de nouveau la question avant le 31 décembre 2006 en vue de s?assurer que la MONUC dispose des capacités adéquates pour exécuter complètement son mandat jusqu'à 15 février.

Il a aussi demandé le Secrétaire général de prendre les mesures nécessaires, en vue réduire ou de rapatrier ces effectifs supplémentaires d?ici le 15 février 2007, dès lors que leur présence en République Démocratique du Congo ne serait plus indispensable au bon achèvement du processus électoral.

Le Conseil a demandé aux institutions de transition et à toutes les parties congolaises de veiller à ce que des élections libres, transparentes et pacifiques aient lieu, et d?assurer que les forces de sécurité fassent preuve de retenue et restent impartiales.

Il a aussi fait appel aux deux derniers candidats en lice pour la présidentielle pour réitérer leur engagement pour le processus démocratique.

Il a appelé toutes les parties congolaises à s'abstenir de toute incitation à haine et à la violence ainsi qu?à toute menace ou à l?emploi de la force pour empêcher les élections, contester leurs résultats ou mettre en péril le processus de la paix.

Accueillant favorablement l'intention du Secrétaire général de consulter les nouvelles autorités congolaises sur les ajustements à apporter au mandat et aux capacités de la MONUC après l'achèvement du processus électoral, le Conseil prie le Secrétaire général de lui soumettre des recommandations à cet égard avant la fin du mois de janvier 2007.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.