Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Fin de campagne électorale mouvementée

Article précédant | Suivant
VOA News - 27 octobre 2006

Des électeurs congolais au micro d'Eddy Isango audio clip
Le vice-président Jean Pierre Bemba au micro de Nicolas Colombant audio clip
Une réaction de Mbwebwe Kabamba, leader du Front patriotique audio clip
Un entretien avec Tatiana Mosso audio clip

Kabila poster, Oct. 26, 2006
Une affiche du président Kabila
La tension ne cesse de croître en RDC à mesure qu'approche le deuxième tour de l'élection présidentielle prévu le 29 octobre et devant opposer le président Joseph Kabila au vice-président Jean-Pierre Bemba. A la grande déception des électeurs congolais, un débat télévisé entre les deux candidats a été annulé à la dernière minute jeudi soir. La Haute autorité des médias, qui a pris cette décision, fait état d'un désaccord entre les deux camps sur le format du débat.

De l'avis d'un partisan de Jean-Pierre Bemba interrogé par la VOA, le débat doit avoir lieu pour que les Congolais puissent « savoir qui est capable et qui ne l'est pas. » Le camp de M. Kabila dit qu'il voulait, pour des raisons de sécurité, un débat préenregistré, où les candidats répondraient aux questions à partir d'endroits séparés. M. Bemba a fait savoir, pour sa part, qu'il voulait un face-à-face qui permettrait de

Bemba poster
Une affiche du vice-président Bemba
jauger « les capacités intellectuelles » de chacun. Abondant dans le même sens, un habitant de Kinshasa interrogé par la VOA a expliqué que les gens veulent connaître le programme des hommes qui veulent diriger le pays et quelles solutions ceux-ci trouveront aux problèmes du Congo.

Un proche du président Kabila a affirmé que son camp redoute des coups « en dessous de la ceinture » au cours d'un face-à-face. M. Bemba pourrait remettre en cause la généalogie du président Kabila et le traiter d'étranger, estime la même source, ajoutant qu'il se peut que le vice-président s'en prenne physiquement au président Kabila.

Les partisans de M. Bemba, eux, disent que le président Joseph Kabila n'est pas du tout le fils du président Laurent Désiré Kabila, assassiné en 2001, mais plutôt son successeur désigné qui, insistent-ils, n'est même pas Congolais; ce que dément le président Joseph Kabila. Pour Mbwebwe Kabamba, leader du Front patriotique, formation proche de l'UDPS d'Etienne Tsisekedi, le plus important est que ces élections conduisent à une paix durable après des années mauvaise gouvernance et de conflit.

Lors d'une conférence de presse jeudi, le vice-président Jean-Pierre Bemba s'est montré rassurant tout en exigeant les garanties de sécurité. Il a déploré la dégradation de la situation sécuritaire qui, dit-il, s'est notamment traduite par des incidents à la prison de Makala à Kinshasa. M. Bemba a cité, entre autres, l'évasion de quatorze personnes condamnées en rapport avec l'assassinat, en 2001, du président Laurent Désiré kabila.

Dans un entretien avec Ferdinand Ferella, Tatiana Mosso du service télévision de la VOA a fait le point de sa visite à la prison de Makala où une fusillade a fait 9 blessés. Notre correspondant Eddy Isango a, de son côté, interrogé des Congolais sur leurs espoirs et déceptions par rapport au processus électoral.


Autres articles


  1. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  2. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  3. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  4. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  5. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  6. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  7. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  8. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  9. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  10. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  11. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  12. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  13. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  14. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  15. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  16. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  17. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  18. Présidentielle 2011: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe déposent leurs candidatures (7 septembre 2011)
  19. Présidentielle 2011: Etienne Tshisekedi dépose sa candidature (6 septembre 2011)
  20. Tshisekedi prend de vitesse Kengo et Kamerhe (31 août 2011)
  21. Candidature commune de l'opposition, Kamerhe disposé à rencontrer Tshisekedi et Bemba (9 août 2011)
  22. Le MLC renouvelle sa confiance à Jean-Pierre Bemba (25 juillet 2011)
  23. Clément Kanku invite Tshisekedi et Kamerhe à fumer le calumet de la paix (21 juin 2011)
  24. Crise au MLC: François Muamba intente une action en justice (5 mai 2011)
  25. Schisme au MLC (20 avril 2011)
  26. François Muamba déchu, Thomas Luhaka désigné secrétaire général du MLC (19 avril 2011)
  27. Joseph Kabila révoque Mobutu Nzanga du gouvernement (11 mars 2011)
  28. Attaque sur la résidence du président Kabila, coup d'Etat ou coup de théâtre? (1 mars 2011)
  29. Présidentielle 2011: les candidatures de l'opposition affluent (24 février 2011)
  30. Présidentielle 2011: le MLC décline l'offre de Tshisekedi (22 février 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.