Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Kabila rencontre Bemba à Kinshasa avant de gagner Goma

Article précédant | Suivant
Monuc/AFP - 1 décembre 2006 09:15

KINSHASA, 30 nov 2006 (AFP) - Le président élu de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, a rendu visite jeudi à son adversaire malheureux à la présidentielle Jean-Pierre Bemba, à Kinshasa, a-t-on appris de sources proches des deux hommes.

Le chef de l'Etat s'est rendu à la résidence privée de M. Bemba, au bord du fleuve Congo, non loin du palais présidentiel, où il est resté environ une heure, a-t-on appris de mêmes sources.

Il s'agit de la première rencontre entre les deux hommes depuis la proclamation, lundi, de la victoire de M. Kabila au second tour de la présidentielle du 29 octobre. Mardi, M. Bemba avait annoncé qu'il acceptait les résultats et conduirait une "opposition républicaine".

Selon un officier proche du président, cette rencontre a notamment porté sur "la question de la sécurité à Kinshasa" avant la cérémonie d'investiture de M. Kabila, prévue le 6 décembre.

La capitale, acquise au vice-président Bemba, a été secouée en août et en novembre par trois flambées de violences qui ont fait une trentaine de morts.

Du 20 au 22 août, la garde présidentielle et des soldats affectés à la sécurité de M. Bemba s'était affrontés à l'arme lourde dans la ville.

Après de nouveaux affrontements en novembre, impliquant notamment les gardes de M. Bemba et la police, le camp Kabila avait exigé le départ de Kinshasa des hommes du vice-président, estimés à moins d'un millier et cantonnés pour la plupart dans les résidences de ce dernier en centre-ville.

Depuis une semaine, seuls une centaine de ces hommes ont été transférés à Maluku, dans une propriété du vice-président à 80 km à l'est de Kinshasa.

Jeudi après-midi, le chef de l'Etat aurait invité M. Bemba "à accélérer le transfert à Maluku" ou à "faire passer le message à ses troupes de se tenir tranquilles" alors que plusieurs chefs d'Etat sont invités pour la cérémonie d'investiture, selon l'officier.

"La garde républicaine (garde présidentielle) sera déployée partout dans Kinshasa, y compris devant les résidences de Bemba et nous devions le prévenir, pour que tout se passe bien", a-t-il ajouté.

Des proches de M. Bemba ont confirmé cet entretien mais se sont refusés à tout commentaire.

Immédiatement après cette visite, M. Kabila a quitté Kinshasa pour Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est) où des combats ont opposé de samedi à mardi des soldats dissidents fidèles au général déchu Laurent Nkunda à l'armée régulière, appuyée par des Casques bleus.

Le chef de l'Etat est arrivé en fin d'après-midi à l'aéroport de Goma, placé sous haute sécurité, et n'a fait aucune déclaration à la presse, a constaté un correspondant de l'AFP.

Selon une source proche du gouverneur, il a rencontré les responsables politiques et sécuritaires de la province. Pour cette source, le but de cette visite est de "trouver une solution au problème de M. Nkunda dont les hommes (...) sont constamment à la base de l'insécurité dans le territoire de Masisi (nord-ouest de Goma)" où vit retranché l'ex-général, sous le coup d'un mandat d'arrêt pour crimes de guerre.

Les combats autour de la ville de Sake, à 27 km au nord-ouest de Goma, ont fait au total 10 morts au sein de l'armée régulière, trois parmi les civils et environ 120 parmi les soldats insurgés, selon un bilan donné mercredi à l'AFP par le colonel Delphin Kahimbi, adjoint au commandant militaire de la province du Nord-Kivu (est).

La situation s'est stabilisée depuis mardi soir et aucun nouveau combat n'a été signalé jeudi dans la région, a indiqué à l'AFP le major Ajay Dalal, porte-parole militaire de l'ONU au Nord-Kivu.

On ignorait jeudi soir la durée du séjour à Goma de M. Kabila.


Autres articles


  1. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  2. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  3. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  4. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  5. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  6. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  7. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  8. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  9. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  10. Konde Vila-Kikanda accuse le Rwanda de « véritable casus belli » avec les obus tirés sur Goma « à partir de Rubavu » (27 août 2013)
  11. Goma: la méfiance contre la MONUSCO s'installe (5 août 2013)
  12. Kabila doit « casser autour de lui, au-delà du déclic Amisi Tango Four » (24 novembre 2012)
  13. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  14. Kinshasa confirme la présence des Rwandais au sein du M23 (10 juin 2012)
  15. Human Rights Watch: Le Rwanda doit cesser d'aider le criminel de guerre présumé Bosco Ntaganda (4 juin 2012)
  16. Les FARDC récupèrent 25 tonnes d'armes dans la ferme de Bosco Ntaganda (9 mai 2012)
  17. Nord-Kivu: les localités de Masisi et Rutshuru sous contrôle de l'armée (6 mai 2012)
  18. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  19. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  20. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  21. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  22. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  23. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  24. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  25. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  26. Présidentielle 2011: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe déposent leurs candidatures (7 septembre 2011)
  27. Présidentielle 2011: Etienne Tshisekedi dépose sa candidature (6 septembre 2011)
  28. Tshisekedi prend de vitesse Kengo et Kamerhe (31 août 2011)
  29. Candidature commune de l'opposition, Kamerhe disposé à rencontrer Tshisekedi et Bemba (9 août 2011)
  30. Le MLC renouvelle sa confiance à Jean-Pierre Bemba (25 juillet 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.