Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Message de voeux du président Joseph Kabila à la nation

Article précédant | Suivant
Présidence - 1 janvier 2007

Chers Compatriotes,

Comme le veut la tradition, je voudrais, en cette fin d’année et au seuil de l’année nouvelle, présenter à chacun d’entre vous, mes vœux les plus chaleureux, de bonheur, de prospérité et de bonne santé.

L’année 2006 est à la fois mémorable et riche d’enseignements. En effet, elle a vu notre pays relever les défis de la pacification, de la réunification et de l’organisation des élections libres, transparentes et démocratiques, grâce à la détermination de nous tous.

Une fois encore, je salue la sagesse et la maturité du peuple congolais qui a su mettre l’intérêt supérieur de la Nation au-dessus des considérations partisanes.

L’année 2007 qui pointe à l’horizon symbolise l’espoir en ce qu’ensemble, nous aurons tourné la page sombre des antivaleurs, des peurs et des incertitudes face au destin commun.

Mais, avant de poursuivre mon message, rendons grâce à Dieu pour sa bonté infinie et pour avoir préservé la paix et l’unité de notre pays.

Chers Compatriotes,

En ce jour de fête, j’aurais aimé ne pas parler politique. Mais, vos questions au sujet de la suite du processus de mise en place des institutions de la nouvelle République ne peuvent pas me laisser indifférent.

En effet, après mon entrée en fonction en date du 06 décembre 2006, vous venez de suivre l’élection des membres du bureau définitif de l’Assemblée Nationale et la nomination du Premier Ministre.

Après la formation du Gouvernement, le Premier Ministre, conformément à la Constitution, présentera le programme gouvernemental à l’approbation de l’Assemblée Nationale, de façon à obtenir son investiture.

La mise en place progressive des institution démocratiques se poursuit avec les Assemblées provinciales, actuellement en session extraordinaire, et ont pour mission notamment d’élire les Sénateurs, Gouverneurs et Vice-Gouverneurs de Province, et d’investir les gouvernements provinciaux.

Une fois les institutions politiques installées, nous devons consacrer tous nos efforts et toutes nos énergies à la reconstruction de notre pays en nous servant judicieusement de la légitimité issue des urnes pour éviter que les sacrifices consentis par le peuple congolais ne se transforment en une vaste désillusion.

Chers Compatriotes,

L’année 2007 qui commence sera une année d’exorcisme collectif, c’est-à-dire une année qui requiert, en vue de la reconstruction du pays, un changement profond de mentalités, une révolution morale et éthique, une transformation totale pour un saut qualitatif vers une société où la conjugaison des efforts prendra le dessus sur les démons de la division, de la confusion et de l’intoxication, pour que triomphent les valeurs républicaines de liberté, de dignité, de justice sociale et du bien-être pour tous.

L’avenir de la République Démocratique du Congo est radieux, la clé de la réussite étant détenue par chacun d’entre nous. Car, c’est du comportement de chaque Congolaise et de chaque Congolais que dépend notre marche vers le progrès et le bonheur collectif.

Il n’y a pas de réussite sans travail. Et le travail qui conduit au progrès exige la discipline, l’ordre, l’abnégation et la persévérance. Le peuple congolais doit d’abord compter sur ses propres efforts, étant entendu que l’apport extérieur n’est que supplétif.

Chacun, dans son secteur d’activités, doit donner, le meilleur de lui-même, le bonheur collectif étant la résultante du travail de chaque citoyen et non la surprise d’un cadeau tombant du ciel.

C’est pourquoi, malgré les difficultés actuelles, je vous demande de ne pas céder au découragement ni à la tentation du moindre effort.

Chers compatriotes,

Puisque vous allez bientôt procéder aux échanges des vœux en famille ou au service, pour ceux qui sont de garde, je pense, à cet instant, à ceux qui souffrent, à ceux qui n’ont plus l’occasion de bénéficier de la chaleur familiale, à ceux qui, par devoir, sont loin de chez eux en vue d’assurer la sécurité des biens et des personnes.

Je pense spécialement aux éléments de nos Forces Armées, déployés à l’Est du pays en vue de parachever le processus de pacification.

Ayons également une pensée pieuse, en mémoire de tous les compatriotes morts au cours de cette année, particulièrement tous ceux qui ont donné leur vie pour sauvegarder la paix et l’unité nationale.

Paix, bonheur et prospérité, tels sont les vœux que j’adresse à chacun de vous au seuil de cette année nouvelle.

Puisse Dieu bénir la République Démocratique du Congo et son Peuple.

Je vous remercie.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.