Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Bandundu : l'armée angolaise envahit Shayimbuanda

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 22 février 2007 20:25

 Le programme gouvernemental présenté jeudi par le premier ministre Antoine Gizenga est réaliste, selon les députés de l'alliance de la majorité présidentielle (AMP). D'après eux, ce programme répond aux préoccupations des Congolais. Mais à l'UN, il ne s'agit que d'une déclaration d'intentions qui doit être suivie des actes, rapporte radiookapi.net

Alexis Thambwe Mwamba de l'AMP trouve d'abord valable la synthèse du plan d'action du gouvernement. Cependant, pour lui, ce plan « va nécessiter une action dynamique et permanente » au sein de l'exécutif. « C'est réalisable, mais c'est difficile. Ce qui est important, c'est de démarrer, de lancer le programme », a ajouté l'ancien ministre du Plan pendant la transition, qui croit que les retombées pourront être à court terme, moyen terme ou à long terme.
José Endundu, lui aussi membre de la coalition gouvernementale, est presque du même avis. Mais d'après lui, le gouvernement aurait dû être moins ambitieux. « C'est un cadre stratégique. Je l'aurais voulu plus court : cinq ou six priorités, un comme les chantiers du président de la République. Parce qu'il qu'on arrête de rêver, on n'a pas les moyens de piloter », a-t-il déclaré. L'ancien ministre des Travaux publics et Infrastructures estime de ce fait qu'il faudrait s'attaquer aux réformes essentielles pour redresser la situation de ce pays.

Par contre, le député Tshiongo Tshinkubula wa Ntumba de la même famille politique se veut plus optimiste. « Il s'agit d'un programme que je considère comme réaliste. Il couvre tous les besoins primaires de la population. Parce qu'il prend en compte les difficultés de mise en ?uvre, et il préconise également comment les contrer et comment les surmonter. »




Du côté des députés de l'opposition, le sentiment est plutôt au scepticisme. A l'Union pour la nation (UN) de Jean-Pierre Bemba, notamment, le programme Gizenga est considéré comme une simple déclaration d'intentions.

« C'est un chapelet. Un ensemble de bonnes intentions. Le problème, c'est que, lui en tant que chef de gouvernement (ndlr, Antoine Gizenga), son rôle n'est pas seulement de dire des choses que nous avons envie d'entendre. Il doit nous dire comment faire pour y parvenir », a dit le député François Muamba. Il faudra que le premier ministre Gizenga, mieux que ses prédécesseurs, arrive à répondre aux préoccupations sociales des Congolais, a poursuivi le secrétaire général du MLC.
« Il ne suffit pas de le déclarer. Il ne suffit pas de le proclamer », a-t-il martelé.

Plus critique, Yves Kisombe, également de l'UN, estime pour sa part que cette déclaration d'intentions est « très vague sur pas mal de questions ». « Pour prendre un domaine très important, comme celui de la politique étrangère de notre pays. Je n'ai pas entendu une grande préoccupation par rapport à la mondialisation, par rapport à la coopération sud sud entre pays en voie de développement », a-t-il relevé. Et de conclure : « Le peuple congolais attend maintenant non plus des déclarations, mais des actes. On va juger le gouvernement sur actes. »


Autres articles


  1. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  2. Recrutement des mercenaires: Katumbi demande une confrontation avec les personnes arrêtées (12 mai 2016)
  3. Kinshasa annonce la libération de l'Airbus A320 de Congo Airways à Dublin (23 septembre 2015)
  4. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  5. Joseph Kabila : « Toutes les élections prévues par les lois seront organisées » (15 décembre 2014)
  6. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  7. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  8. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  9. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  10. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  11. Procès Bemba à la CPI: vague d'arrestations au MLC (25 novembre 2013)
  12. Shabani, Diomi, Lumbala: l'opposition politique en débandade (25 septembre 2012)
  13. La RDC pour une abolition responsable de la peine de mort (30 mars 2012)
  14. Un nouveau paysage politique se dessine après les lêgislatives de 2011 (3 février 2012)
  15. Bientôt une force conjointe de 5000 hommes pour lutter contre la LRA (9 janvier 2012)
  16. Kengo wa Dondo pardonne ses agresseurs (2 janvier 2012)
  17. Thambwe Mwamba convoque l'ambassadeur de France après l'agression de Kengo wa Dondo à Paris (1 janvier 2012)
  18. La RDC et la Chine signent deux accords de coopération de 16 millions USD (22 décembre 2011)
  19. Joseph Kabila réélu président de la République démocratique du Congo (9 décembre 2011)
  20. Vital Kamerhe désapprouve la stratégie de candidature unique de l'opposition (19 novembre 2011)
  21. Tshisekedi-Kengo-Kamerhe: des intérêts divergents (6 octobre 2011)
  22. Les présidentiables en croisade à l'étranger (5 octobre 2011)
  23. Tshisekedi et Kengo plaident pour une candidature commune de l'opposition (30 septembre 2011)
  24. Etienne Tshisekedi rencontre Jean-Pierre Bemba à La Haye (29 septembre 2011)
  25. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  26. Présidentielle 2011: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe déposent leurs candidatures (7 septembre 2011)
  27. Présidentielle 2011: Etienne Tshisekedi dépose sa candidature (6 septembre 2011)
  28. Tshisekedi prend de vitesse Kengo et Kamerhe (31 août 2011)
  29. Candidature commune de l'opposition, Kamerhe disposé à rencontrer Tshisekedi et Bemba (9 août 2011)
  30. Le MLC renouvelle sa confiance à Jean-Pierre Bemba (25 juillet 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.