Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Affrontements en cours, afrique du sud appelle au cessez-le-feu

Article précédant | Suivant
MISNA - 23 mars 2007

Kinshasa "Le gouvernement sud-africain a appelé toutes les forces en République démocratique du Congo à cesser immédiatement de se battre et à entamer des négociations" a déclaré depuis Pretoria le vice-ministre des Affaires étrangères, sud-africain Aziz Pahad.

L'Afrique du Sud est un des principaux acteurs du processus de paix et quelque 2.000 de ses militaires sont déployés au sein de la mission onusienne au Congo (Monuc). De plus, l'ancien vice-président et ex-chef rebelle Jean-Pierre Bemba, à l'origine des tensions et violences en cours à Kinshasa, est réfugié depuis hier soir à l'ambassade sud-africaine à Kinshasa ; aujourd'hui, un mandat d'arrêt a été délivré contre lui pour haute trahison. Un autre ancien leader rebelle et ex vice-président, Azarias Ruberwa, dont la garde rapprochée - comme celle de Bemba, soit environ 1.200 hommes en tout - se refuse encore de regagner les rangs de l'armée régulière (Fardc), se serait lui aussi réfugié dans "une autre mission diplomatique non précisée", a ajouté le vice-ministre sud-africain.

Par ailleurs, M. Pahad craint que "les troubles actuels puissent ouvrir une boite de Pandore dans l'Est et d'autres régions du Congo, conduisant des gens à utiliser la violence pour se procurer ce qu'ils pensent ne pas avoir obtenu par le processus de paix" et l'accord négocié avec l'actuel gouvernement du président Joseph Kabila.

Sur le terrain, rapportent les médias internationaux, les tirs sporadiques ont repris tôt ce matin dans le centre de Kinshasa et se sont intensifiés au fil des heures ; les avenues de la capitale sont désertes, le quartier de la Gombe est bouclé tandis que des bâtiments et boutiques auraient été pillés.

Les employés des administrations publiques, des entreprises situées dans le périmètre des affrontements ainsi que nombre d'élèves du primaire et du secondaire - qui ont passé la nuit enfermés dans les bureaux et les écoles - semblent encore bloqués à l'intérieur. "En ce moment il est 11 heures 30 et nous sommes toujours coincés sans rien manger" écrit dans un courrier électronique transmis à la MISNA un employé se trouvant dans un des édifices situé dans le quartier de Gombe.

En revanche, entre hier soir et cette nuit des véhicules blindés de la Monuc ont évacué plus de 600 personnes entre travailleurs des agences des Nations Unies, des ambassades, des étudiants et des civils blessés. Donner un bilan précis des affrontements est encore difficile pour le moment : le dernier faisait état d'au moins une dizaine de personnes tuées hier. A celles-ci s'ajouteraient les victimes des tirs de mortier contre des immeubles du Fonds de l'ONU pour l'Enfance (Unicef) et de la Banque internationale de l'Afrique centrale, au moins deux morts et une quinzaine de blessés. Certaines sources affirment que ce bilan pourrait s'alourdir.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  5. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  6. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  7. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  8. Bemba-Luhaka : le divorce consommé (15 décembre 2014)
  9. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  10. Les fondateurs du MLC soutiennent Luhaka, Kambinga et Egwake (10 décembre 2014)
  11. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  12. Les membres du MLC au nouveau gouvernement exclus du parti (8 décembre 2014)
  13. Joseph Kabila nomme le gouvernement de «cohésion nationale» (8 décembre 2014)
  14. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  15. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  16. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  17. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  18. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  19. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  20. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  21. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  22. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  23. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  24. Nord-Kivu: accrochage entre militaires congolais et rwandais à Kabagana (11 juin 2014)
  25. Katanga: la société civile s'oppose à la prolongation du mandat de Joseph Kabila (2 mai 2014)
  26. L'Afrique du Sud étend la mission de ses soldats en RDC jusqu'en 2015 (25 mars 2014)
  27. Les FARDC ont pris le dernier bastion des rebelles de l'ADF à Makoyoya 3 (12 mars 2014)
  28. Le MLC rejette le scrutin indirect proposé par la CENI (10 mars 2014)
  29. Les FARDC délogent les miliciens APCLS de Nyabiondo (18 février 2014)
  30. Amnistie 2014: l'ONU applaudit, les Congolais dubitatifs (6 février 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.