Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'affaire Kahemba divise le gouvernement et l'Assemblée nationale

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 21 mai 2007 11:40

Antoine Gizenga

Le gouvernement réaffirme que l'Angola n'a pas violé les frontières héritées de la colonisation, a rappelé dimanche le ministre de l'Information, Presse et Communication nationale à radiookapi.net. De leur côté, les députés veulent s'en tenir aux conclusions du rapport de la commission parlementaire.

Pour Toussaint Tshilombo Send, le ministre de l'Information et Presse et Communication nationale, le gouvernement tient toujours à l' intangibilité des frontières héritées de la colonisation : « Je ne pense pas que la frontière entre la République soeur d'Angola et la RDC a bougé. Je ne pense pas puisqu'il n'y a pas que la commission parlementaire qui est partie, il y a aussi des indépendants qui sont partis. Il y a même un des vos collègues journalistes qui est parti et qui a fait aussi ses enquêtes. Le gouvernement tient toujours à l'intangibilité des frontières telles qu'héritées de la colonisation. Je pense qu'on n'a pas changé les frontières.» Pourquoi le gouvernement n'a-t-il pas attendu le rapport de la commission parlementaire avant de se prononcer? Le porte-parole du gouvernement répond que « le gouvernement et l'Assemblée nationale sont deux institutions distinctes et que chacune doit faire son travail ». « Nous attendons. Ils sont partis depuis longtemps : [les membres de la commission parlementaire]. Nous avons suivi pour la première fois que le rapport avait disparu, la deuxième fois, le rapport était arrivé au bureau de l'Assemblée, maintenant c'est la troisième mouture. Donc nous allons rester à attendre avant de communiquer à nos populations la situation telle qu'elle se présente? Il n'y a jamais eu franchissement des frontières par des troupes angolaises et la frontière n'a pas bougé d'un seul centimètre carré », conclut le ministre Tshilombo. «Le gouvernement a fait son travail, l'Assemblée nationale fait aussi le sien. Et chacun tirera ses conclusions", réagit de son côté le 2evice-président de l'Assemblée nationale. Mwama Anedu précise que l'Assemblée nationale et le gouvernement sont deux institutions distinctes . Il rassure que le rapport de la commission parlementaire n'est pas perdu : « Tout ça n'engage que ceux qui le disent(?) Il n'est pas interdit que pendant que l'Assemblée fait sont travail, le gouvernement en fasse le sien. Au contraire, si le travail converse sur un même point, chacun tirera ses conclusions.» Le député rappelle que Kahemba est une affaire qui requiert les avis d'une expertise internationale. Il rassure enfin que son institution rendra publiques les conclusions du rapport au moment venu.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.