Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Passation de commandement à l'Etat-major général des FARDC

Article précédant | Suivant
ACP - 25 juin 2007

Le Président de la République et Commandant suprême des FARDC (Forces armées de la République Démocratique du Congo) et de la PNC (Police nationale congolaise), Joseph Kabila Kabange, a présidé vendredi, au quartier général des FARDC à Kinshasa, la cérémonie de passation de commandement entre le chef d'Etat-major général des FARDC sortant, le lieutenant général Kisempia Sungilanga Lombe et le chef d'Etat-major général entrant, le lieutenant général Dieudonné Kayembe Mbandakulu Tshisuma.
Le point d'orgue de la cérémonie a été la remise par le Chef de l'Etat de l'étendard, symbole de commandement, au nouveau chef d'Etat-major général des FARDC, à qui il a demandé de le garder jalousement et de le défendre jusqu'au sacrifice suprême.
Le Commandant suprême des FARDC et de la PNC a, par ailleurs, pris acte du serment prêté par le lieutenant général Dieudonné Kayembe Mbandakulu, par lequel celui-ci s'est engagé à respecter scrupuleusement l'esprit et la lettre de la Constitution ainsi que les lois de la République et à accomplir avec loyauté et honneur toutes les missions qui lui sont confiées.
Il a, en outre, juré de consacrer toutes ses forces et tout son savoir-faire à défendre l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale de la RDC contre toutes les formes, d'invasion ou d'agression.
Le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Chikez Diemu, avait demandé, auparavant, aux officiers, sous-officiers, soldats et matelots de; reconnaître les grades de lieutenant général et de général-major auxquels ont été promus quelques officiers des FARDC.
Un défilé des troupes a mis fin à la cérémonie à laquelle ont assisté le président de l'Assemblée nationale, Vital Kamerhe, et celui du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, quelques membres du gouvernement, des ambassadeurs accrédités en RDC, des' représentants des organisations internationales, des attachés' militaires des ambassades ainsi que plusieurs centaines d'officiers et soldats de l'armée nationale.

Qui est le lieutenant général Kayembe Mbandakulu ?

18ème (dix-huitième) chef d'Etat-major général de l'armée nationale, depuis la proclamation de l'indépendance de la RDC, le lieutenant général Dieudonné Kayembe Mbandakulu Tshisuma est né le 9 avril 1945 à Lubumbashi, au Katanga. Il fit ses études primaires à l'Athénée de Lubumbashi, suivies de celles du niveau secondaire à celle de Mbuji-Mayi au Kasaï Oriental. Très jeune, il rêve déjà de défendre le pays sous le drapeau. C'est ainsi qu'il s'inscrit à l'Académie militaire de Saint Cyr, en France, qui a vu défiler de grands noms du monde militaire et même politique, notamment Charles De Gaulle, « d'héroïque mémoire ». A l'issue de cette formation, il est admis à l'Ecole d'application, spécialement à l'Ecole de Cavalerie de Saumur, toujours en France.
Désormais appelé à un cursus honorable, l'officier Kayembe entre, après concours, à l'Ecole de commandement à Fort Knox, Kentucky, aux Etats-Unis. Sa formation dans cette école sera sanctionnée par un brevet d'Etat-major généralement décroché par des officiers après l'Ecole de guerre. Alors s'ouvre devant lui une carrière fulgurante. Directeur de cabinet adjoint au ministère de la Défense, le colonel Kayembe passe au grade de général de brigade.
Il est nommé successivement vice-ministre de la Défense et ensuite de la Reconstruction. Chef d'Etat-major du quartier général des Forces armées congolaises en 2002, il assume ensuite les fonctions de directeur général de la Détection militaire des activités anti-patrie (DEMIAP).
Le 12 juin 2007, il est élevé au grade de lieutenant général et nommé chef d'Etat-major général des FARDC par le Président de la République, Commandant suprême de ces forces armées.


Autres articles


  1. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  2. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  3. Les généraux Gabriel Amisi et John Numbi sanctionnés par les Etats-Unis (28 septembre 2016)
  4. Vital Kamerhe condamne la dispersion de la marche des opposants (26 mai 2016)
  5. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  6. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  7. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  8. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  9. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  10. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  11. Attaque de l'aéroport de Goma : 4 personnes arrêtées (3 juin 2015)
  12. Au moins 2 morts lors d'un échange des tirs à l'aéroport de Goma (2 juin 2015)
  13. Bukavu: marche de soutien à Vital Kamerhe (3 février 2015)
  14. La Cour suprême de justice se saisit du dossier Vital Kamerhe contre Wivine Moleka (28 janvier 2015)
  15. Loi électorale: l'Opposition lance l'opération d'identification des morts et blessés (28 janvier 2015)
  16. Human Rights Watch réclame que les crimes du M23 soient jugés (12 décembre 2014)
  17. Nouveau massacre à Beni : 13 morts et 7 blessés (8 décembre 2014)
  18. Recensement: un moyen pour prolonger le mandat de Kabila, selon Kamerhe (2 décembre 2014)
  19. Trafic d'uniformes militaires à l'Est : Monusco et FARDC, la gaffe (28 novembre 2014)
  20. Procès Mamadou Ndala: le colonel Birocho Nzanzu condamné à mort (17 novembre 2014)
  21. Nord-Kivu: des présumés ADF ont tué une dizaine de personnes à Beni (31 octobre 2014)
  22. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  23. Des changements dans les FARDC (19 septembre 2014)
  24. Deux officiers FARDC retrouvés morts : la Société civile du Nord-Kivu accuse l'armée rwandaise (19 septembre 2014)
  25. Goma: marche de colère des épouses des militaires après la mort du général Bahuma (3 septembre 2014)
  26. Commandant des FARDC au Nord-Kivu, le général Bahuma est décédé (31 août 2014)
  27. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  28. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  29. Joseph Kabila place la fête de l'indépendance sous le signe d'un hommage « vibrant » aux FARDC (29 juin 2014)
  30. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.