Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Kudura Kasongo: Les droits des journalistes sont garantis par la constitution et non par le chef de l'état

Article précédant | Suivant
Radio Okapi - 6 juillet 2007 13:27

Cette déclaration est du porte-parole du chef de l'Etat, Kudura Kasongo. Il répondait ainsi à la demande du Comité pour la protection des journalistes. Celui-ci exigeait du chef de l'Etat qu'il s'implique davantage pour la sécurité des journalistes congolais, rapporte radiookapi.net

Le CPJ a demande plus d'implication de la part de Joseph Kabila. C'était dans une correspondance datant du vendredi 29 juin dernier. Le porte-parole du chef de l'Etat affirme n'avoir pas reçu cette lettre. Il réagi néanmoins en disant que ces questions relèvent du ministre de la justice et non du chef de l'Etat. « Nous ne sommes pas au courant des lettres parce que nous sommes à Kisangani depuis le 29 juin dernier. Mais ce qu'on peut dire, c'est que aujourd'hui nous sommes dans un pays démocratique. Les droits des journalistes, comme les droits de tous les citoyens sont garantis par les mécanismes constitutionnels ? Ce n'est pas une question du chef de l'Etat. »

Kudura Kasongo se demande pourquoi le chef de l'Etat devrait parler concernant les journalistes et pas les médecins, les pharmaciens ou encore les juristes. « Le président, quand il intervient, il intervient d'une manière générale. Ce n'est pas un problème du chef de l'Etat. Nous avons un ministre de la justice, n'est-ce pas ? Nous avons des ONG de la presse? Et il n'y a pas qu'un problème de regain d'insécurité des journalistes. »




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.