Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'Assemblée nationale a clôturé sa deuxième session extraordinaire

Article précédant | Suivant
MONUC - 19 juillet 2007 18:56

L'Assemblée nationale a clôturé le 18 juillet 2007, sa deuxième session extraordinaire au Palais du Peuple à Kinshasa. A l'ordre du jour de sa plénière, l'audition du rapport de la Commission spéciale sur Kahemba, le territoire frontalière disputé avec l'Angola, et la validation des mandats de dix-huit nouveaux députés. L’Assemblée nationale a clôturé le 18 juillet 2007, sa deuxième session extraordinaire au Palais du Peuple à Kinshasa. A l’ordre du jour de sa plénière, l’audition du rapport de la Commission spéciale sur Kahemba, le territoire frontalière disputé avec l’Angola, et la validation des mandats de dix-huit nouveaux députés.

Le rapport de la mission parlementaire de l’Assemblée nationale a établi l’existence d’un problème sur le territoire de Kahemba, dans la province de Bandundu. Il s’agit des villages congolais situés sur la frontière avec l’Angola qui, selon la commission, sont aujourd’hui «sous contrôle des forces angolaises».

En conséquence, la conclusion de la commission parlementaire contredit la commission mixte impliquant des experts des deux pays, qui signale qu’il n’y a pas eu violation du territoire congolais.

La Commission a, en outre, exigé la mise en place d’une autre commission mixte, véritable et crédible entre la RDC et l’Angola afin de régler définitivement ce différend frontalier et qui pourra bénéficier de l’assistance d’anciennes puissances coloniales, à savoir le Portugal et la Belgique.

Par ailleurs, la plénière a procédé à la validation des mandats de 18 candidats qui ont remplacé ceux dont les mandats ont été invalidés, mardi dernier, suivant des arrêts rendus par la Cour suprême de Justice.

Durant l’exercice de sa première session ordinaire, qui a fini le 15 juillet dernier, et les deux sessions extraordinaires qu’elle a eu, l’Assemblée a traité des dossiers sensibles comme ceux relatifs aux affaires Bundu Dia Kongo et Kahemba, et aussi approuvé des lois urgentes et nécessaires comme la loi budgétaire, la loi portant statut de l’opposition et la loi portant statut des magistrat. Mais il reste encore l’adoption d’autres lois urgentes comme celle sur le Conseil supérieur de l’audiovisuel, celle relative à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) qui doit organiser les prochaines élections urbaines, et la loi sur la décentralisation.

La prochaine session ordinaire débutera le 15 septembre 2007.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.