Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Brillant cursus politique et académique de Samba Kaputo, l'ancien étudiant « Excellent » et sportif « Lentement » de Bukavu

Article précédant | Suivant
J.M.K.Mutamba Makombo - 7 août 2007

La notice nécrologique de Samba Kaputo présentée par un pair à lui en la personne du professeur Mutamba Makombo révèle un acteur politique d'un enviable parcours tant dans les affaires publiques que dans les milieux académiques.

Guillaume Samba Kaputo a vu le jour au Katanga à Moba (Baudouinville) le 13 avril 1946. Il est Tabwa. Mais il a grandi au Kivu à Bukavu où il a fait toutes ses études primaires et secondaires, inscrit à l'Université Lovanium de Kinshasa, il a obtenu en 1970 une licence en sciences politiques et administratives Guillaume Samba Kaputo a vu le jour au Katanga à Moba (Baudouinville) le 13 avril 1946. Il est Tabwa. Mais il a grandi au Kivu à Bukavu où il a fait toutes ses études primaires et secondaires, inscrit à l'Université Lovanium de Kinshasa, il a obtenu en 1970 une licence en sciences politiques et administratives. Quatre ans plus tard, il est proclamé en 1974 docteur en sciences politiques de l'Université Libre de Bruxelles. Sa thèse, publiée aux Presses Universitaires du Zaïre en 1982, porte sur « Phénomène d'ethnicité et conflits ethno-politiques en Afrique noire post-coloniale ».

Il cumule assez vite des fonctions scientifiques et politiques. Professeur Associé à l'Université Nationale Zaïre en 1974, affecté au CIDEP (Centre interdisci­plinaire de l'Education Permanente), il est nommé en janvier 1975 conseiller-coordinateur à l'Ecole de Formation des Cadres du Mouvement Populaire de la Révo­lution (Institut Makanda Kabohi). En janvier 1978, il promut Directeur général de la Commission Perma­nente de l'Administration Publique (COPAP).

Il garde mêmes fonctions et change de titre trois ans après : il devient Secrétaire d'Etat à la Fonction Publique (18 février 1981 - 9 octobre 1981). Par la suite, il est recondu­it au poste de Secrétaire d'Etat à l'Enseignement Supérieur et Universitaire (9 octobre 1981 - 1er novembre ­1983), Secrétaire d'Etat à l'Enseignement Primaire Secondaire (1 novembre 1983-18 avril 1986). Après huit années au gouvernement, il est versé dans la territoriale où il assume successivement pendant cinq ans les fonctions de vice-gouverneur de la province Orien­tale, vice-gouverneur du Bas-Congo (1986- 1988), puis gouverneur de la province du Bandundu (1988- 1990), et Gouverneur de la province Orientale (1990- 1991).

Pendant la Transition avec Mobutu, il est nommé en février 1996 Directeur de Cabinet Adjoint au Minis­tère des Transports et Communications, puis Directeur de Cabinet au Ministère de l'Intérieur et Décentralisa­tion (24 décembre 1996 - 3 avril 1997). Pendant la Tran­sition avec Mzee Laurent Désiré Kabila, il est nommé Directeur de Cabinet du Secrétaire Général de l'AFDL (septembre 1998) avant d'occuper les mêmes fonctions au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopéra­tion internationale (mars 1999 - novembre 2000).

Pendant la Transition avec Joseph Kabila Kabange, il est désigné le 30 octobre 2002 Directeur de Cabinet Adjoint à la Présidence de la République et Secrétaire Général du Gouvernement. Il a pris une part active au Dialogue Intercongolais en Afrique du Sud en partici­pant à toutes les assises ayant abouti à la signature de l'Accord Global et Inclusif (Gaborone, Addis-Abeba, Sun City, Pretoria). Il a représenté la composante Gouverne­ment en qualité de Représentant à la Commission de Suivi de l'application de l'Accord Global et Inclusif. Le 23 dé­cembre 2003, il a été promu par décret présidentiel Con­seiller Spécial du Chef de l'Etat en matière de Sécurité. S'étant présenté aux élections législatives de 2006, il a été élu député dans la circonscription de Moba au Ka­tanga. Le Président de la République venait de le re­conduire fin juillet aux fonctions de Conseiller Spécial du Chef de l'Etat en matière de Sécurité. Il est mort le 1er août 2007.

Outre ses fonctions politiques, il maintenait le con­tact avec les milieux scientifiques avec ses cours à la Faculté des Sciences Sociales, Politiques et Adminis­tratives, et sa présence à l'Association des Politicolo­gues du Congo. Il a animé les séminaires et les débats de l'Institut de Formation et d'Etudes Politiques, une O.N.G. chargée de l'éducation civique et politique (IFEP). Il était Professeur Visiteur à l'Université de Lubumbashi, et Conseiller Scientifique au Centre d'Etu­des Africaines de Bruxelles (CEDAF). Président de Tours Malebo, il s'est occupé du tourisme social dans la ville de Kinshasa.
La République démocratique du Congo et la communauté universitaire et scientifique en géné­ral, le parti P.P.R.D., la Présidence de la République, l'Université de Kinshasa, sa Faculté de Sciences So­ciales, Politiques et Administratives, et le peuple tabwa en particulier perdent en Guillaume Samba Kaputo un homme d'une grande qualité, intelligent, expérimenté, posé, pondéré, affable, simple, qui savait toujours argu­menter avec méthode, conviction et sourire. Qu'il repose en paix !

PROFESSEUR J.M.K.MUTAMBA MAKOMBO
L'Université de Kinshasa.

(Th)

Le Potentiel


Autres articles


  1. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  2. Henry Mova désigné nouveau secrétaire général du PPRD (15 mai 2015)
  3. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  4. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  5. Expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza : l'Unikin s'échauffe (8 mai 2014)
  6. Augustin Matata Ponyo nommé Premier ministre (18 avril 2012)
  7. Les professeurs de l'Université de Kinshasa en grève depuis deux mois (11 janvier 2012)
  8. 11 millions USD pour réhabiliter trois universités (17 décembre 2010)
  9. Les étudiants de l'Unikin édifiés sur l'atteinte du Point d'Achèvement (21 juillet 2010)
  10. Un don de l'OMS à la faculté de médecine de l'UNIKIN (6 juillet 2010)
  11. UNIKIN: les professeurs suspendent la grève (13 avril 2010)
  12. Déguerpissement des non étudiants dans les homes de l'Université de Kinshasa (29 mars 2010)
  13. UNIKIN: les professeurs décident d'aller en grève (23 février 2010)
  14. Trois années académiques déclarées blanches à la Faculté de médecine de l'UNIKIN (20 août 2009)
  15. Hillary Clinton face aux étudiants: « la RDC doit suivre l'exemple du Botswana » (10 août 2009)
  16. Une réunion extraordinaire pour sauver la Faculté polytechnique de l'Université de Kinshasa (2 juin 2009)
  17. Le Comité de gestion et les doyens des facultés de l'UNIKIN appelés à une gestion collégiale (6 avril 2009)
  18. Unikin : les professeurs ont suspendu leur mouvement de grève (14 mai 2008)
  19. Tension dans les universités : un blessé à l'Unikin, une dizaine à l'Unikis (9 mai 2008)
  20. Kinshasa : suspension de la grève à l'Unikin (30 décembre 2007)
  21. Kinshasa : Enseignement supérieur et universitaire, la grève se radicalise (29 novembre 2007)
  22. Le gouvernement se satisfait d'un « état du territoire calme » pourtant trompeur (19 novembre 2007)
  23. PPRD : Evariste Boshab remplace Vital Kamhere (13 septembre 2007)
  24. Bourse d'études pour tous les finalistes de graduat et de licence (6 juillet 2007)
  25. Kinhsasa: des responsables du Commissariat à l'énergie atomique arrêtés (7 mars 2007)
  26. Les évêques catholiques congolais mettent en garde contre la balkanisation de la RDC (7 octobre 2006)
  27. Assassinat du missionnaire jésuite: fin des plaidoiries, attente du verdict (10 novembre 2005)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.