Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Nord-Kivu: heurts entre armée et milices rebelles du Général Nkunda continuent

Article précédant | Suivant
MISNA - 30 août 2007 21:01

D'intenses combats entre les soldats de l'armée régulière congolaise et les miliciens du général dissident pro-rwandais, Laurent Nkunda, se sont poursuivis pendant la nuit, dans la zone de Massisi, au Nord-Kivu, à l'est de la République démocratique du Congo, réfèrent des sources locales, en précisant que les hommes du général Nkunda auraient attaqué un poste de l'armée à Katale (à une soixantaine de kilomètres au nord de Goma, chef-lieu de la province), entraînant des affrontements très violents ayant duré plusieurs heures et cessé aux premières lueurs du jour. D'intenses combats entre les soldats de l'armée régulière congolaise et les miliciens du général dissident pro-rwandais, Laurent Nkunda, se sont poursuivis pendant la nuit, dans la zone de Massisi, au Nord-Kivu, à l'est de la République démocratique du Congo, réfèrent des sources locales, en précisant que les hommes du général Nkunda auraient attaqué un poste de l'armée à Katale (à une soixantaine de kilomètres au nord de Goma, chef-lieu de la province), entraînant des affrontements très violents ayant duré plusieurs heures et cessé aux premières lueurs du jour.

On ne dispose pas encore de bilans précis sur les victimes de ces heurts, mais on parle déjà d'une trentaine de blessés. Des sources journalistiques internationales révèlent en revanche qu'au moins neuf soldats réguliers seraient décédés lors de combats analogues qui se produisent dans la zone voisine de Rubaya depuis mardi.

La Monuc (Mission des Nations Unies au Congo) a annoncé hier le déploiement de renforts dans la zone de Massisi et a demandé aux parties de mettre immédiatement un terme aux violences. Ces derniers affrontements ne semblent pas encore avoir causé de grands déplacements de population, bien que depuis le début de l'année, selon les rapports de l'ONU, 170.000 personnes aient déjà été obligées de quitter les villages de la zone et de vivre comme des réfugiés.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.