Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les soldats du 124ème bataillon désertent et se rallient à un général rebelle

Article précédant | Suivant

KINSHASA, le 13 septembre (IRIN) - Quelque 350 soldats du 124ème bataillon ont déserté et se sont rallier à Laurent Nkunda, un ex-général en rupture de ban avec l'armée, a déclaré lundi le commandant de la 8ème région militaire de l'armée congolaise, dans l'Est du pays, dans la province Nord-Kivu.

« Les soldats, qui sont tous rwandophones, ont quitté leur caserne située à Katale (à 50 km au Nord de Goma, la capitale provinciale) dans la nuit de samedi à dimanche, emportant avec eux armes et munitions », a précisé le général Gabriël Amisi.

Selon le général Gabriël Amisi, Laurent Nkunda se trouvait maintenant à Kichanga, à environ 75 km au sud de Goma, la capitale du Nord-Kivu. La semaine dernière, le gouvernement congolais avait officiellement limogé Laurent Nkunda et lancé un mandat d'arrêt international contre lui.

« Depuis lundi, nous avons déployé le 51ème bataillon à Katale et lui avons confié la mission de mettre fin à ces désertions », a annoncé le général Amisi.

Le 51ème bataillon fait partie de la 5ème brigade et est basé dans le district d'Ituri, dans la province Orientale, dans le nord du Nord-Kivu. Les soldats, qui ont intégré le bataillon il y a seulement deux semaines, sont des hommes des deux factions armées de l'ancien groupe rebelle, le Rassemblement congolais pour la démocratie, des anciens miliciens Mayi-Mayi et des soldats de l'ancien gouvernement de Mobuto Sese Seko.




TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.