Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
L'Union pour la Nation déclare nul et de nul effet le calendrier électoral publié par la CEI

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 12 août 2010
Clement Kanku
Clément Kanku

La publication par la CEI du calendrier électoral suscite encore des réactions dans les milieux politiques congolais. Parmi les réactions enregistrées, figure celle de l’Union pour la nation (UN).

Dans un communiqué de presse signé par le Coordonnateur de cette plate-forme, le député Clément Kanku, parvenu à la rédaction du journal Le Potentiel, l’UN porte un certain nombre de griefs contre la Commission électorale indépendante (CEI). C’est le cas notamment de l’ancien président de cette institution citoyenne, de disposer pour l’avenir en lieu et place de la CENI, pendant que les dispositions de la loi ainsi promulguée lui confie exclusivement la mission de préparer le rapport général à présenter à l’Assemblée nationale et la remise et reprise avec les 7 membres de la CENI.

Pour ce qui est du calendrier rendu public, le communiqué indique « qu’il se dégage une volonté de violer délibérément la Constitution en convoquant l’élection présidentielle, le 27 novembre 2011, soit 9 jours avant l’expiration du mandat de l’actuel chef de l’Etat, alors que l’article 73 de la Constitution enjoint la CENI à convoquer l’élection présidentielle 90 jours avant l’expiration du mandat du chef de l’Etat en exercice ; c’est-à-dire, au plus tard le 6 septembre 2011 ».

S’agissant de la révision du fichier électoral, « l’UN déplore la lenteur et le dysfonctionnement observés sur le déroulement de ces opérations dans le Bas-Congo ». A ce sujet, elle demande que cela soit corrigé, afin d’accorder les mêmes chances aux populations de toutes les provinces de s’enrôler massivement.

DES RECOMMANDATIONS

Concernant les kits électoraux, l’UN constate qu’il persiste encore un déficit criant des kits, en dépit de l’annonce faite, il y a peu par le ministre en charge de l’Intérieur. Par conséquent, elle s’interroge sur la destination des kits hérités des élections de 2006, dont une partie avait été cédée à la République du Togo.

Parlant des élections locales, l’Union pour la nation s’étonne du fait que la CEI et le gouvernement « s’obstinent à les renvoyer indéfiniment pour imposer aux Congolais des territoriaux militants acquis à leur cause ».

Eu égard à ce qui précède, l’UN déclare nul et de nul effet, le calendrier électoral publié par l’abbé Apollinaire Malumalu. Elle exige que ce dernier s’attèle à préparer le rapport général à présenter devant la Chambre basse, dès la prochaine rentrée parlementaire et la remise et reprise avec les 7 membres de la CENI.

Dans le même registre, l’UN demande à l’Assemblée nationale de faire diligence pour désigner, dès la rentrée parlementaire, les 7 membres de la CENI afin de la rendre opérationnelle.

Quant au gouvernement, elle lui demande de s’employer à mettre à la disposition de la CENI, les moyens conséquents pour la mise en place et pour le bon déroulement du processus électoral, révèle la source. Avant de noter que l’UN se réserve le droit d’utiliser tous les moyens légaux afin de faire respecter la Constitution et les lois de la République.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  3. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  4. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  5. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  6. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  7. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  8. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  9. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  10. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  11. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  12. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  13. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  14. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  15. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  16. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  17. Vital Kamerhe affirme mener le même combat que Moïse Katumbi (10 novembre 2015)
  18. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  19. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  20. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  21. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  22. Ceni: l'Eglise catholique n'a pas participé à la désignation de Corneille Nangaa (22 octobre 2015)
  23. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  24. Démission de Katumbi: « un signe de prise de conscience de la valeur politique » (5 octobre 2015)
  25. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  26. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  27. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  28. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  29. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  30. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.