Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Le président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa déchu de ses fonctions

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 11 septembre 2010
Roger Nsingi
Roger Nsingi

Le député Marius Gangale, auteur de la motion de déchéance, l’accuse d’être incompétent et de violer systématiquement le règlement intérieur de l’organe délibérant.

L’Assemblée provinciale de Kinshasa a prononcé hier vendredi 10 septembre 2010 la déchéance de son président, Roger Nsingi Mbemba. La déchéance a été sanctionnée par un vote. A l’appel, sur un total de quarante-huit députés que compose l’Assemblée provinciale de Kinshasa, trente-six étaient présents, onze absents et un excusé.

Le vote s’est déroulé lors de la plénière tenue au siège provisoire de l’organe délibérant, au Centre culturel Boboto dans la commune de Gombe.

A la publication des résultats du vote, trente-trois députés ont voté pour le départ de M. Roger Nsingi Mbemba, trois s’y sont opposés. Ainsi, aucune abstention n’a été enregistrée.

Fait à signaler : le vote s’est déroulé en l’absence de M. Roger Nsingi Mbemba qui, quelques minutes auparavant, avait suspendu la séance. Il a justifié cette suspension par le fait que « les points inscrits à l’ordre du jour n’étant pas épuisé ». Il avait donné rendez-vous aux députés provinciaux lundi 13 septembre prochain pour la reprise des travaux.

Selon le programme communiqué à la plénière, la journée du samedi 11 septembre 2010 devra être consacré à la conférence des présidents des groupes parlementaires tandis que la réunion des membres du bureau de l’organe délibérant devant se tenir la veille.

Seulement voilà : Roger Nsingi Mbemba a eu du mal à passer « son » ordre du jour. Beaucoup de députés provinciaux ont juré que l’examen de la déclaration relative à sa déchéance était le seul point à examiner à l’occasion. « Non », a rétorqué Nsingi Mbemba, arguant que « la déclaration relative à sa déchéance était sans objet ».

A ce sujet, Nsingi Mbemba s’est référé à la conférence des présidents des groupes parlementaires qui a eu lieu dernièrement et qui, selon lui, n’a pas évoqué ce point. Quelques membres présents à cette conférence l’ont contredit, soulignant que la plénière était souveraine.

Roger Nsingi Mbemba qui marchait à contre courant de la plénière a fait passer au vote le point relatif aux modalités des édits de perception des taxes sur la pollution de l’environnement, posant la question si ce point était recevable. Aucun député n’a voulu le suivre dans cette voie. C’est-à-dire que personne n’a ni accepté, ni rejeté, ni encore s’est abstenu. « Nous devons évoluer, au cas contraire nous devons suspendre la séance », a indiqué Nsingi Mbemba face à la confusion et à l’impasse qui profilait à l’horizon.

Un homme, visiblement excité, et qui se trouvait au fond de la salle, a lâché « bloquer ». Et les gens qui partageaient sa cause, et qui étaient nombreux dans la salle, se s’ont opposés vivement à ce qu’il soit déguerpi de la salle à la demande du président de la séance.

Dans la perspective d’éviter le débordement des gens venus nombreux assister à cette séance pour des raisons inavouées, le président Nsingi Mbemba a enjoint les éléments de la Police nationale d’évacuer quelques-uns qui se trouvaient au fond de la salle. De la parole, on est passé à l’acte. Mais cela n’a pas empêché de voir la salle électrisée. Tout comme à l’extérieur où on a pu constater un nombre relativement important de jeunes gens visiblement surexcités.

Dans ces entrefaits, le président Roger Nsingi Mbemba a suspendu la séance et quitté le Centre culturel Boboto.

Restée dans la salle, la majorité qui avait refusé la suspension de la séance, a exigé du vice-président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Francis Mbengama, de poursuivre les travaux. Cela en invoquant les dispositions du règlement intérieur de l’organe délibérant qui lui donnaient cette prérogative.

La déclaration relative à la déchéance du président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a ensuite été passée au vote. A la majorité écrasante, c’est-à-dire trente-deux députés étaient pour cette déclaration, un s’y était opposé et cinq se sont abstenus.

L’adoption de la déclaration a été suivie du vote. Le député provincial Marius Gangale, auteur de la motion de déchéance, accuse M. Roger Nsingi Mbemba d’être incompétent et de violer systématique le règlement intérieur de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.


Autres articles


  1. Kinshasa : la Police libère les manifestants contre l'invalidation du passeport semi biométrique (20 septembre 2017)
  2. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  3. Violences à Kinshasa: l'UDPS avance un bilan d'environ 100 morts (22 septembre 2016)
  4. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  5. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  6. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  7. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  8. Etienne Tshisekedi est rentré à Kinshasa (27 juillet 2016)
  9. Examen d'Etat: 64% de taux de réussite à Kinshasa (7 juillet 2016)
  10. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  11. Papa Wemba inhumé à Kinshasa (4 mai 2016)
  12. Kinshasa se transforme en Venise: spectaculaire inondation dans le quartier Des Marais (7 décembre 2015)
  13. Suppression du visa entre Kinshasa et Brazzaville (26 septembre 2015)
  14. Fête de l'indépendance : des défilés militaires et civils organisés en RDC (30 juin 2015)
  15. Fosse commune de Maluku: le défi de la transparence (13 avril 2015)
  16. L'Assemblée nationale retire de la loi électorale l'alinéa controversé (24 janvier 2015)
  17. Sénat : le recensement et l'identification de la population élagués de la loi électorale (23 janvier 2015)
  18. Nouveaux incidents à Kinshasa entre policiers et groupes de jeunes (20 janvier 2015)
  19. Plusieurs activités perturbées à Kinshasa dans les manifestations contre la loi électorale (19 janvier 2015)
  20. La police étouffe une marche de l'opposition (3 novembre 2014)
  21. Le calme revient après des tirs autour du camp Tshatshi (22 juillet 2014)
  22. Fête de l'indépendance: des milliers de militaires et policiers ont défilé à Kinshasa (30 juin 2014)
  23. Kinshasa et Brazzaville signent une convention sur la circulation et l'établissement des personnes (4 juin 2014)
  24. L'Onu exige un arrêt immédiat des expulsions des Congolais de la RDC de Brazzaville (26 mai 2014)
  25. Kinshasa vers un Etat autonome (22 mai 2014)
  26. Kinshasa-Brazzaville : Richard Muyej préconise le dialogue (22 mai 2014)
  27. Kinshasa doit réagir aux expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza (14 mai 2014)
  28. Le rapport des députés sur les expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza (13 mai 2014)
  29. Division I: 15 morts après la rencontre V.club-Mazembe (officiel) (11 mai 2014)
  30. Expulsions des Congolais de la RDC du Congo/Brazza : l'Unikin s'échauffe (8 mai 2014)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.