Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Discours de Joseph Kabila à l'Assemblée générale de l'ONU

Article précédant | Suivant
Joseph Kabila - 23 septembre 2010
Joseph Kabila

Monsieur le Président,

Avant toute chose, Je voudrais vous féliciter, ainsi que l’ensemble de votre bureau, pour votre élection à la présidence de cette 65eme Session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Je voudrais aussi saluer le mérite de votre prédécesseur, Monsieur Ali Abdussalam TREKI, et le féliciter pour le dévouement et la compétence avec lesquels il a rempli son mandat, à la grande satisfaction générale.

Permettez-Moi enfin de rendre un vibrant hommage à Monsieur le Secrétaire général BAN KI-MOON pour les efforts louables et inlassables qu'il ne cesse d'entreprendre pour défendre et promouvoir les buts et les principes de la Charte des Nations Unies.

La République Démocratique du Congo le remercie d'avoir accepté d'être présent à KINSHASA lors de la célébration du Cinquantenaire de son accession à l’indépendance. C'est la preuve de son engagement et de celui des Nations Unies aux côtés du peuple congolais en quête de paix, de stabilité et de 'développement. Mon pays tient à réaffirmer sa détermination à l’accompagner et à soutenir ses efforts d'impulser un monde plus sûr pour tous.

Monsieur le Président,

La présente session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies se tient à un moment de conjoncture particulièrement difficile pour l'humanité toute entière.

La physionomie qu'elle présente est celle d'une société en crise caractérisée par une remise en cause des principes fondamentaux des relations internationales, exacerbée par l'égoïsme des nations.

La déclaration adoptée hier sur l’accélération de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement, tout en étant un message d'espoir, donne néanmoins la mesure du fossé qui sépare les nations nanties des pays pauvres dans la recherche de meilleures conditions de vie de nos populations.

La crise alimentaire et la famine frappent plusieurs peuples de notre planète. Les maladies' et les endémies naguère disparues refont surface, de même que tant d’autres fléaux nouveaux. On observe notamment une avalanche de calamités naturelles dans la foulée des changements climatiques qui s’annoncent encore plus dévastateurs.

Monsieur le Président,

Le tableau sombre que je viens de brosser succinctement devrait nous inciter à plus d’unité pour mobiliser davantage les efforts dans un élan de solidarité constructive afin de trouver des solutions concertées et globales à la mesure de l'immensité des défis qui doivent être relevés.

La République Démocratique du Congo lance un appel pressant à tous les Etats du monde afin qu’ensemble, nous puissions contribuer à la réalisation d’un monde meilleur en poursuivant de manière inlassable les efforts de pacification partout ou persistent encore des foyers de tensions.

La République Démocratique du Congo se réjouit aussi de tous les efforts déployés par plusieurs Etats, sous l’égide des Nations Unies, pour ramener la paix, la sécurité, la démocratie et le développement dans certaines parties du Moyen-Orient, dans les Balkans, dans la corne de l'Afrique, ainsi qu'en Afrique Centrale et dans bien d'autres parties du monde.

Monsieur le Président,

Mon pays sort d'une crise multiforme aggravée par les différentes guerres qui l’ont ravagé il y a peu. Et comme bon nombre de nations africaines, il souffre également des conséquences néfastes de la crise économique et financière mondiale.

Quoiqu’il en soit, et comme J'ai eu à le dire a mon peuple le 30 juin dernier à l’occasion du Cinquantenaire de notre indépendance, la pauvreté, la misère, la précarité qui accablent nos populations ne sont ni une fatalité, ni un état irrémédiable. Les cinquante prochaines années, la République Démocratique du Congo les veut plus radieuses et prometteuses. Elle s’engage pour cela à apporter sa contribution à la marche de l’humanité vers un monde meilleur.

S’agissant de l’enjeu mondial autour de la question de la préservation de la planète, mon pays, qui est largement pourvu et gâté par la nature, réaffirme son engagement solennel de défendre la biodiversité dans sa politique et son Plan National de Développement. En tant que deuxième poumon du monde par sa forêt, mon Gouvernement estime que désormais, la question du changement climatique et de l’environnement passe par la mise en place d’une Autorité Mondiale de l’Environnement et devra impliquer les institutions tant publiques que privées, la societe civile, ainsi que les milieux scientifiques.

Monsieur le Président,

En ce qui concerne l’instauration et la consolidation de la paix, mon pays se réjouit de l’acceptation par le Secrétaire général des Nations Unies de notre demande de créer à LIBREVILLE, en République Gabonaise, un Bureau de l'Organisation des Nations Unies pour l'Afrique Centrale. Ce Bureau favorisera certainement une plus grande proximité et une meilleure coordination entre les Nations Unies et les pays de la région. Les questions de paix, de sécurité, d'aide humanitaire et de développement seront ainsi examinées avec des délais plus courts. Elles connaitront l’urgence qu'elles méritent dans I'application des mesures adoptées. II nous incombe de consolider la paix partout au moyen des mécanismes et des instruments internationaux et régionaux de maintien, de prévention et de règlement des conflits.

Monsieur le Président,

La République Démocratique du Congo est résolument déterminée à éradiquer le phénomène des groupes armés étrangers sur son territoire national. C’est dans ce cadre qu’il faut comprendre les opérations militaires que nous avons organisées systématiquement depuis 2009 pour les contraindre à déposer définitivement les armes.

Grâce aux pressions militaires et à des campagnes de sensibilisation et d’information, à des délocalisations loin de leurs frontières d’origine, des rapatriements volontaires s’intensifient et vont s’amplifier.

Quant a la Lord's Resistance Army, LRA en sigle, force est de constater que la question ne relève plus de la défense militaire mais plutôt et désormais de l’ordre public. Toutefois, au regard des crimes et autres atrocités qu’elle commet encore sur nos populations civiles, nous demeurons mobilisés et vigilants. L’objectif ultime étant de mettre hors d’état de nuire ce groupe particulier.

Monsieur le Président,

A côté des efforts consacrés à l'éradication de l'insécurité à l’Est du territoire national, la République Démocratique du Congo s'emploie à renforcer l'Etat de droit, la démocratie et la bonne gouvernance.

Concernant la justice particulièrement, Je voudrais M'appesantir quelque peu sur le calvaire des femmes congolaises des provinces du Nord et du Sud-Kivu. L’insécurité est la cause principale de cette tragédie. Les groupes armés qui se nourrissent de l’exploitation illégale des matières premières sont à la base de ce fléau. Nous avons, à cet effet, arrêté des mesures appropriées pour faire face a cette situation inacceptable.

Désormais, la République Démocratique du Congo s’attaque aux causes de la violence faite à la femme, aux causes des conflits récurrents, et en même temps elle renforce son appareil judiciaire de manière à conjuguer ensemble paix, justice et sécurité. La lutte contre l’impunité est une option fondamentale de l’action gouvernementale.

Monsieur le Président,

Mon Gouvernement s'attèle, dans le cadre de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement, à tout mettre en oeuvre pour répondre aux besoins fondamentaux de la population, à savoir: la santé, l'éducation, l’autosuffisance alimentaire, les infrastructures de base, l’électricité, l’eau potable pour tous sans oublier évidemment la lutte contre le paludisme, le VIH/SIDA et le combat contre la pauvreté.

J’apprécie, à juste titre, l’engagement des partenaires qui nous accompagnent dans la réalisation des axes prioritaires du développement de Mon pays. La complexité de ces différents axes qu'il importe de réaliser sur un territoire de plusieurs millions de kilomètres carrés, fait que la République Démocratique du Congo est un vaste chantier qui nécessite des contributions plurielles pour sa reconstruction et sa modernisation. Celles-ci sont les bienvenues notamment dans le cadre d'un partenariat que nous voulons respectueux et actif avec le secteur privé.

Aujourd'hui les indicateurs économiques évoluent positivement. Plusieurs actions essentielles sont exécutées avec succès. Le crédit de ce succès, qui nous donne les moyens d'un nouveau départ, revient en premier lieu au peuple congolais. II résulte également des apports précieux la contribution de nos partenaires, plus particulièrement le système de Bretton Woods et de la Banque Africaine de Développement.

Sur le plan de la gestion politique et administrative de Notre territoire, il est prévu la tenue, en 2011, des élections présidentielles et législatives. Mon gouvernement met un point d’honneur à la consolidation de la démocratie par le respect du cycle électoral, la redevabilité vis-à-vis du Souverain primaire, le parachèvement de la mise en place des Institutions prévues par la Constitution, dans le cadre du processus de décentralisation.

Monsieur le Président,

Mon pays soutient le processus de réforme de Notre Organisation Universelle. La République Démocratique du Congo réaffirme que les Etats Membres devraient résolument s’inscrire dans cette dynamique. La réforme des Nations Unies et de son Conseil de sécurité devrait donc être entreprise sans tarder, car elle vient en appui à la réalisation de nos rêves face aux nouveaux défis et changements qui s'imposent à notre planète. L’élargissement du Conseil de sécurité s’avère une exigence démocratique indispensable, et cette vision doit être renforcée par I'affirmation de l'autorité de l'Assemblée Générale afin de permettre à son Président de jouer un rôle primordial dans la recherche des solutions aux problèmes de notre temps.

Monsieur le Président,

La nature, dit-on, ne pose à l’Homme que des défis qui sont à la portée de son potentiel créatif, lequel compte a son actif des inventions prodigieuses. En dépit de nos diversités, le moment est venu de mettre Nos ressources humaines au service de la créativité collective. Il importe de ne pas laisser les manettes de l'économie mondiale à un capitalisme sauvage qui n’admet aucune réglementation des mouvements de capitaux et n’est mu que par le seul souci de réaliser des profits. Nous avons Ie devoir de mondialiser aussi les valeurs universelles de justice, de solidarité et d'altruisme qui concourent à la paix et à la sécurité internationale.

Ensemble, nous pouvons donner des jours meilleurs à l’humanité, si jour après jour, nous travaillons à la réalisation des idéaux de Notre Organisation.

Monsieur le Président,

Je vous remercie.


Regarder la vidéo du discours

Longendja 20 déc. 2010 11:05
Merci son Excellence pour le discours, ensemble nous allons gagner.

Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  3. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  4. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  5. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  6. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  7. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  8. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  9. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  10. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  11. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  12. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  13. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  14. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  15. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  16. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  17. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  18. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  19. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  20. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  21. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  22. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  23. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  24. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  25. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  26. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  27. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  28. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  29. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  30. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.