Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Des divergences persistent sur le bureau de la CENI

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 24 novembre 2010
Elections senatoriales - Congo

Les députés de l’Opposition et ceux de la Majorité présidentielle ne s’accordent pas au sujet du rapport de la Commission ad hoc de l’Assemblée nationale, chargée de la vérification des dossiers des candidats au bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Après près de quatre heures de chaudes discussions au bureau du 1er vice-président de la Chambre basse du Parlement, hier mardi 23 novembre, les deux parties n’ont pas pu accorder leurs violons, rapporte radiookapi.net.

Pour l’Opposition, la neutralité de la Ceni ne peut être obtenue que par le recours à des personnalités neutres, congolaises ou étrangères, afin de rassurer toutes les parties engagées dans le processus électoral. Avant d’exiger que la répartition des responsabilités de membres de cette institution d’appui à la démocratie soit discutée au sein même de la commission ad hoc.

De leur côté, les représentants de la Majorité ont indiqué que l’application des dispositions légales s’impose. Par conséquent, ils se disent déterminés à les défendre jusqu’au bout. C’est pourquoi, ces élus du peuple ont, à cet effet, rejeté l’idée d’accepter tous les candidats présentés. Il en est de même pour l’idée de négocier la répartition des postes de la Ceni au sein de la commission ad hoc de l’Assemblée nationale.

Le président de la commission ad hoc, l’honorable Grégoire Katende wa Ndaya, cité par la même source, est d’avis que les candidats Jacques Ndjoli du MLC, Matthieu Mpita du Palu et Laurent Ndaya de l’UMR sont tous non éligibles, au motif qu’ils ne sont pas indépendants. En outre, les candidats Laurent Ndaya et Crispin Kankonde Kabongo sont tous originaires de la même province, le Kasaï Occidental.

Véritable impasse pour la mise en place de la Ceni, structure que bon nombre d’observateurs souhaitent qu’elle rencontre l’assentiment de tous. Le président de l’Assemblée nationale est appelé à surmonter ce blocage en approchant les uns et les autres le plus près possible sans passion dans le respect des textes. Objectif : crédibiliser le processus électoral en République démocratique du Congo.

Et dans l’entre-temps, c’est le blocage bien que les deux parties aient exprimé la volonté de poursuivre les négociations.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  3. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  4. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  5. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  6. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  7. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  8. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  9. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  10. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  11. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  12. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  13. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  14. L'Opposition républicaine de Kengo wa Dondo refuse le dialogue non inclusif (23 août 2016)
  15. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  16. Moïse Katumbi annonce son appartenance à l'opposition (4 janvier 2016)
  17. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  18. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  19. Kamerhe accuse Kabila de préparer un «coup d'État constitutionnel» (30 novembre 2015)
  20. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  21. Ceni: l'Eglise catholique n'a pas participé à la désignation de Corneille Nangaa (22 octobre 2015)
  22. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  23. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)
  24. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  25. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  26. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  27. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)
  28. Joseph Kabila invite les Congolais « au règlement pacifique de toutes divergences politiques » (29 juin 2015)
  29. La Cenco propose le report des élections locales (28 juin 2015)
  30. Dialogue national : Clément Kanku invite Joseph Kabila à se prononcer « clairement » (26 juin 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.