Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La BCC exclut tout recours à la politique de change par la vente des devises

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 1 décembre 2010
Francs congolais

Dans sa 11ème réunion de l’année, le Comité de politique monétaire (CPM) qu’a présidé hier mardi 30 novembre Jean-Louis Kayembe wa Kayembe, son vice-président, a décidé de maintenir inchangés les taux de ses principaux instruments de politique monétaire, convaincu de leur efficacité à aider à la réalisation à fin 2010 d’un taux d’inflation à un chiffre autour de 8,8% contre une cible annuelle de 9,9%.

« L’objectif d’un taux d’inflation à un chiffre demeure réalisable. L’essentiel est de garder une nette coordination de politique monétaire et budgétaire », a indiqué Jean-Louis Kayembe, répondant à une question de la presse.

Après une lecture de principaux segments des marchés, le CPM s’est donc résolu de maintenir le dispositif actuel de politique monétaire (le taux directeur et le coefficient respectivement à 22 % et 7 %). Selon ses simulations, la Banque centrale du Congo devait le plus possible faire usage du Billet de trésorerie (BTR) dans la régulation de la liquidité.

Étant donné l’approche des fêtes de fin d’année, le CPM a recommande « la poursuite des politiques budgétaire, monétaire et de change prudentes et coordonnées en vue de préserver la stabilité du cadre macroéconomique, d’une part, et d’autre part, d’atteindre les critères de performance du Programme économique du gouvernement, PEG Il en sigle ».

Dans son intervention, Jean-Louis Kayembe n’a pas manqué de saluer la décision favorable d’annulation de la dette de la RDC prise par le Club de Paris le 17 novembre 2010. « La décision d’effacement de la dette devait aider la Banque centrale à conforter le niveau de ses réserves internationales », a-t-il déclaré.

POINT SUR LA CONJONCTURE

Faisant le point de l’évolution de la conjoncture au 29 novembre 2010 le CPM a fait remarquer que la situation macroéconomique a été marquée durant cette période par une relative accalmie après les tensions observées récemment sur les marchés des changes et des biens et services tenant, d’une part, à l’expansion de la liquidité et, d’autre part, à la révision à la hausse des prix des produits pétroliers.

Sur le marché des biens et services, le rythme de formation des prix à la consommation s’est situé à 0,28 % au 28 novembre contre 0,37 % une semaine après l’ajustement à la hausse des prix des produits pétroliers intervenu le 7 novembre dernier.

Par contre, sur le marché des changes, une légère appréciation a été observée au 29 novembre sur les segments interbancaire (0,5%) et parallèle (0,36%) comparativement à la semaine précédente. Par rapport à fin octobre, la dépréciation des cours sur les marchés interbancaires et parallèle se sont atténuées (0,05 % et 0,02 % contre respectivement 0,55 % et 0,09 %).

Sur le marché monétaire, la baisse de la marge de positivité du taux directeur s’est poursuivie, induite par la hausse de l’inflation. En effet, le taux directeur réel se situe à 13,2 points contre 14 points un mois auparavant. Les instruments de politique monétaire, a souligné le CPM, ont contribué à ponctionner 14,5 milliards de CDF au cours du mois de novembre, via les BTR (10 milliards de CDF) et les recouvrements des refinancements (11,7 milliards) ; la baisse du niveau de la réserve obligatoire s’étant traduite par une injection de liquidité de 7,2 milliards de CDF au cours de la même période.


Autres articles


  1. 8 habitants sur 10 vivent sous le seuil de pauvreté absolue en RDC (15 octobre 2015)
  2. Le Sénat adopte le budget 2015 revu à la hausse (11 décembre 2014)
  3. Corruption : la RDC classée 154e sur 174 pays par Transparency International (4 décembre 2014)
  4. Doing Business 2015: la RDC améliore son environnement des affaires (29 octobre 2014)
  5. Matata Ponyo inaugure le guichet unique pour la création d'entreprises en RDC (3 juin 2013)
  6. « La corruption gangrène tous les secteurs économiques de la RDC » (16 mai 2013)
  7. La RDC veut sortir Matadi de la liste des « ports les plus chers du monde » (14 novembre 2012)
  8. La RDC perd une place dans le classement Doing Business 2013 de la Banque mondiale (29 octobre 2012)
  9. Le pétrole du Parc national des Virunga est à vendre (24 septembre 2012)
  10. Le gouvernement s'engage à améliorer le climat des affaires (27 août 2012)
  11. Augustin Matata Ponyo nommé Premier ministre (18 avril 2012)
  12. La RDC devrait enregistrer une croissance record de 7 % en 2013 (12 avril 2012)
  13. Le Premier ministre Adolphe Muzito a démissionné (6 mars 2012)
  14. Le mot de grève d'Etienne Tshisekedi n'a pas été suivi à Matadi (30 janvier 2012)
  15. La RDC et la Chine signent deux accords de coopération de 16 millions USD (22 décembre 2011)
  16. L'économie verte, une opportunité pour la RDC riche en ressources (10 octobre 2011)
  17. Clôture de la 7ème session de la Grande commission mixte Rdc-Afrique du Sud (21 juin 2011)
  18. La France annule plus d'un milliard USD de dette de la RDC (7 juin 2011)
  19. Pillage organisé du portefeuille de l'Etat (8 avril 2011)
  20. Hausse des prix des carburants en RDC (31 mars 2011)
  21. La Banque centrale du Congo appelée à rendre opérationnel le Fonds national de la micro finance (22 mars 2011)
  22. Le FMI satisfait des progrès enregistrés par la RDC (2 mars 2011)
  23. La SNCC devient une société commerciale (28 décembre 2010)
  24. La suspension de la RDC de l'AGOA n'est pas une sanction, selon l'ambassade américaine (28 décembre 2010)
  25. Obama exclut la RDC de la liste des partenaires commerciaux des USA, Lambert Mende réagit (22 décembre 2010)
  26. Troisième feuille de route du gouvernement sur l'amélioration du climat des affaires (22 décembre 2010)
  27. Jean-Claude Nachega, directeur de cabinet-adjoint à la Primature, honoré pour son travail (1 décembre 2010)
  28. Le gouvernement doit justifier plus de 60 milliards de Fc de dépenses pour 2009 (26 novembre 2010)
  29. Les députés votent un budget d'environ 7 milliards pour 2011 (18 novembre 2010)
  30. Le Club de Paris annule 7,35 milliards de dette de la RDC (17 novembre 2010)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.