Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Les groupes armés poursuivent l'exploitation illégale des minerais à l'est

Article précédant | Suivant
Xinhua - 16 février 2011
Coltan

Des groupes armés poursuivent l'exploitation illégale des minerais dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), ont indiqué mardi plusieurs responsables des ONG basées das l'est de ce pays africain.

Selon des rapports faits par ces ONG internationales et locales basées dans l'est de la RDC, l'exploitation du coltan, de l'or, de manganèse et autres minerais ne s'est jamais porté aussi bien dans cette région, en dépit des mesures prises par le gouvernement congolais.

"Dans chaque mine d'or, du coltan, du manganèse dans l'est de la RDC se trouve un chef de guerre et sa bande. Ils se livrent à l'exploitation illégale des minerais. Ils les revendent ensuite à des hommes d'affaires congolais et étrangers", a déclaré Alphonse Risasi, membre de la société civile du Nord-Kivu.

Il a poursuivi en disant que dans la longue chaîne d'exploitation illégale des richesses minières de l'est de la RDC se trouvent non seulement des groupes armés, mais également certaines autorités politiques et militaires qui ont tissé de véritables réseaux de pillages de richesses naturelles de la RDC.

"Les exploitants illégaux de coltan, de l'or, de la cassitérite font vraiment du business dans l'est de la RDC. Ils font de bonnes affaires en dépit de la décision gouvernementale portant sur l'interdiction de l'exploitation des minerais dans l'est dans plusieurs zones en conflit", a expliqué un député de la province congolaise du Sud-Kivu.

Depuis plusieurs jours, un avion nigérian est immobilisé sur la piste de l'aéroport de Goma à la demande des autorités congolaises. Selon ces dernières, l'appareil battant pavillon nigérian était venu à Goma pour l'achat des minerais provenant de la région est de la RDC.

Les agents de la sécurité congolais et les autorités aéroportuaires ont décidé de ne pas autoriser le décollage de cet avion pour élucider le mystère de l'opération des occupants de cet aéronef à Goma. Des sources concordantes à Goma soulignent que l'équipe a fait des témoignages accablant sur les transactions qu'il devait faire.

LES PILLAGES

L'exploitation des minerais par les groupes armés dans l'est de la RDC constitue également aujourd'hui la grande préoccupation de la communauté internationale. Ce trafic illégal alimente le conflit dans l'est de la RDC.

En septembre 2010, le président congolais Joseph Kabila a signé un décret interdisant toute exploitation des minerais dans le Nord Kivu et le Sud Kivu. Cette décision avait pour but de couper l'herbe sous les pieds de groupes qui se livraient sans ménagement aux pillages des richesses qu'ils revendaient ensuite pour s'acheter des armes.

Cinq mois après, force est de constater que le trafic illégal des ressources naturelles de la RDC se porte toujours bien et a même pris l'ampleur.

La RDC représente 7% de la production mondiale du coltan, minerais frois et bon conducteur de l'électricité qui est utilisé dans la fabrication des matériels informatiques et des téléphones portables.

LE RECRUTEMENT DES ENFANTS

L'autre problème dénoncé par les ONG, c'est l'exploitation des enfants dans les zones minières et les zones en conflits.

"Entre 5 mille et 8 mille dans la partie est . Selon un récent rapport de la Mission de l'ONU pour la stabilisation au Congo (MONUSCO), les groupes armés dans l'est de la RDC continuent également de procéder au recrutement d'enfants qu'ils utilisent non seulement comme chair à canon lors des attaques qu'ils mènent dans l'est du pays, mais également pour travailler dans les mines.

"La MONUSCO constate malheureusement que des enfants sont encore aujourd'hui exposés au recrutement par des groupes armés et ce, même lorsqu'ils sont à l'école. Depuis le moi d'octobre 2010, la MONUSCO a pu documenter plusieurs cas de recrutement forcé dans les écoles du Nord Kivu, notamment à Kitchanga, dans le Masisi, à Rutshuru où des éléments en uniformes militaire et de groupes armés procèdent au recrutement d'enfants au sein des écoles", a affirmé le porte-parole de la MONUSCO.

Il faut dire que le recrutement des enfants par des groupes armés constitue un véritable drame, un fléau dans un pays où 80% de la population est composée de jeunes.

"Dans l'est de la RDC, des groupes armés continuent à recruter des enfants dans les écoles et les familles. Et ils le font travailler dans les mines qu'ils contrôlent parfois dans des conditions inhumaines, sans aucune mesure de sécurité. D'autres sont transformés en enfants soldats", a martelé Christphe Lungere, membre de la société civile du Sud Kivu.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  4. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  5. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  6. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  7. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  8. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  9. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  10. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  11. Marche des opposants à Goma : un mort et huit blessés (26 mai 2016)
  12. Les internautes se mobilisent pour alerter sur les massacres des civils à Beni (13 mai 2016)
  13. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  14. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  15. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  16. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  17. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  18. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  19. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  20. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  21. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  22. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  23. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  24. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  25. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  26. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  27. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  28. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)
  29. Gabriel Kyungu wa Kumwanza privé de sa garde rapprochée (21 septembre 2015)
  30. Modeste Mutinga démissionne du bureau du Sénat (18 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.