Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Attaque sur la résidence du président Kabila, coup d'Etat ou coup de théâtre?

Article précédant | Suivant
Congo News Agency - 1 mars 2011
Joseph Kabila

Après l'attaque surprise sur la résidence du président Joseph Kabila dimanche, des questions émergent sur la version officielle actuelle, telle que présentée par le ministre de l'information et porte-parole du gouvernement, Lambert Mende.

Alors que M. Mende annonçait dès dimanche qu'une « cinquantaine » d'assaillants auraient participé à l'assaut contre la résidence du chef de l'État et le camp Kokolo, des sources des services de sécurité congolais ont avancé lundi le chiffre d'une « centaine d'hommes » à l'Agence France Presse.

M. Mende est revenu sur ses affirmations hier à la Voix de l'Amérique selon lesquelles le président Kabila était dans sa résidence au moment de l'attaque.

« Après avoir affirmé dimanche que le président Kabila était dans sa résidence au moment de l'attaque, M. Mende a déclaré lundi à l'AFP qu'il en était parti peu avant pour visiter un chantier près de l'aéroport, et y serait revenu peu après », a rapporté l'AFP lundi.

Alors qu'une « cinquantaine », ou même une « centaine », d'assaillants auraient tenté un « coup d'État » et qu'une dizaine d'entre eux seulement auraient été tués et une trentaine arrêtés, les autres parvenant à s'échapper et étant poursuivis dans la ville, il est surprenant de constater que « le gouvernement n'a pas décrété un couvre-feu, le match opposant V. Club au club tanzanien Zanzibar Ocean View s'est déroulé au stade des Martyrs dans la sérénité, les Kinois ont vaqué librement à leurs occupations, le transport public n'a nullement été perturbé. D'ailleurs, le lundi 28 février 2011 Kinshasa s'est réveillé avec sa bonne humeur habituelle », comme le rapportait le service de presse de la présidence lundi.

Implication de l'opposition?

M. Mende a dit à l'AFP qu'un des assaillants arrêtés est un ancien membre du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba.

Radio France Internationale rapporte que « la Monusco et l'opposition craignent des arrestations arbitraires d'opposants ». « A 9 mois de l'élection présidentielle, la Monusco craint que Joseph Kabila et son entourage ne mettent cette action sur le dos de l’opposition et ne commencent à effectuer des rafles d’opposants », ajoute RFI.

Coup d'État ou coup de théâtre?

Quel était le nombre réel des assaillants? S'agissait-t-il de quelques aventuriers, qui ont certes réussi un coup de théâtre, ou d'une véritable atteinte aux institutions de l'État, à quelques mois des élections? Pourquoi ne pas décréter un couvre-feu après une telle attaque? Le gouvernement savait-t-il alors qu'il n'y aura plus d'autres attaques dans la ville?

Des questions auxquelles l'enquête ouverte par les autorités pourra, peut-être, apporter plus de précisions.

Kabisa1 mars 2011 08:54
Dimanche soir Mende a dit que Kabila et son épouse sont rentres a la résidence un peu après le coup de force. Il change la version oubliant qu'il a été suivi a travers le monde. Voyez quel genre de dirigeants on a dans le pays!!!!!!!!!!!!!. Ça fait vraiment mal de continuer a avoir les chantres d'hier continuer a mentir. Kabila cherche a intimider l'opposition mais il n'intimidera pas tout le peuple congolais.

Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  3. L'armée repousse une nouvelle attaque des miliciens à Uvira (28 septembre 2017)
  4. Moise Katumbi et Félix Tshisekedi plaident pour une transition sans Kabila (19 septembre 2017)
  5. Le passeport semi-biométrique n'offre pas de garantie sécuritaire, selon le gouvernement (17 septembre 2017)
  6. Kananga: la partie Est de la ville se vide de ses habitants (15 avril 2017)
  7. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  8. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  9. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  10. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  11. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  12. L'Opposition républicaine de Kengo wa Dondo refuse le dialogue non inclusif (23 août 2016)
  13. Le général Kanyama, chef de la police de Kinshasa, sanctionné par le Trésor américain (23 juin 2016)
  14. Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison (21 juin 2016)
  15. Joseph Kabila a décoré Papa Wemba à titre posthume (2 mai 2016)
  16. Moïse Katumbi: «Je donnerai bientôt ma position sur ma candidature» (31 mars 2016)
  17. Kyungu wa Kumwanza: «Nous aurions voulu entendre le président faire allusion à son départ» (16 décembre 2015)
  18. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  19. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  20. L'opposition contre un changement du mode du scrutin présidentiel en RDC (1 décembre 2015)
  21. L'UDPS ne participera pas au dialogue « made in Kabila » (1 décembre 2015)
  22. Pierre Lumbi: «Il est de notre devoir de nous opposer à la révision constitutionnelle» (5 novembre 2015)
  23. La Dynamique de l'opposition veut faire échec «au glissement du mandat présidentiel» (4 novembre 2015)
  24. Commissaires spéciaux: un député de l'opposition dénonce une violation de la constitution (30 octobre 2015)
  25. Joseph Kabila nomme les commissaires spéciaux de nouvelles provinces (29 octobre 2015)
  26. Vital Kamerhe appelle Joseph Kabila à se prononcer sur la fin de son mandat présidentiel (2 octobre 2015)
  27. Lambert Mende n'est pas surpris par la démission de Moïse Katumbi (1 octobre 2015)
  28. Démission de Katumbi du PPRD : «un acte héroïque», selon Kyungu wa Kumwanza (30 septembre 2015)
  29. Moïse Katumbi démissionne du PPRD et du gouvernorat du Katanga (29 septembre 2015)
  30. «réaménagement technique» du gouvernement Matata II (26 septembre 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.