Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
La CEI cède la place à la CENI

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 4 mars 2011
Daniel Ngoy Mulunda Nyanga
Daniel Ngoy Mulunda Nyanga

La CEI s’en va et laisse un lourd fardeau à la CENI, appelée à conduire le peuple congolais aux élections libres et transparentes. La cérémonie de remise et reprise entre le président sortant et entrant s’est déroulée, hier jeudi 3 février, au siège de la CENI.

La cérémonie de remise et reprise entre la CEI et la CENI s’est déroulée, hier jeudi au siège de cette institution entre l’abbé Apollinaire Malumalu et le pasteur Daniel Ngoy Mulunda Nyanga, président de la CENI.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence des membres du bureau de la CENI et des partenaires étrangers. Certains cadres du Bureau national des opérations de la CENI ainsi que plusieurs conseillers, experts des Commissions spéciales et agents de la CENI ont également participé à la cérémonie.

Prenant la parole, l’abbé Apollinaire Malumalu a remercié la population congolaise, pour sa participation massive aux élections de 2006. Sans oublier le personnel administratif de la défunte CEI pour l’avoir soutenu dans le travail qu’il a abattu pendant son mandat à la tête de cette institution citoyenne. Il a également remercié la communauté internationale pour son accompagnement et sa contribution technique, matérielle, financière et logistique dans le cadre du projet d’Appui au processus électoral (APEC) et du Projet d’appui au cycle électoral (PACE). L’abbé Apollinaire Malumalu a exprimé sa gratitude aux partenaires nationaux parmi lesquels les confessions religieuses, la Société civile, les institutions d’appui à la démocratie, les institutions de la République et celles issues des urnes pour leur implication active dans l’organisation du processus ayant conduit aux élections 2006.

Dans sa réplique, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a félicité le président sortant, les membres de l’assemblée plénière ainsi que ceux du bureau sortant pour tout ce qu’ils ont fait tout au long de leur mandat. Il a remercié le Très-Haut avant de reconnaître les mérites de la CEI conduite par l’abbé Apollinaire Malumalu qui, à partir d’un vide démocratique a su organiser avec toute son équipe les premières élections libres, démocratiques et transparente en RDC. « Vous avez été un instrument efficace pour que notre pays quitte le domaine de la honte du partage de pouvoir pour entrer dans la gestion démocratique », a-t-il dit. Ce, avant d’inviter les nouveaux membres du Bureau de la CENI à l’unité, à la cohésion et au respect des règles et textes réglementaires pour la réussite de leur mission dont les détails seront donnés au cours d’un point de presse que le pasteur Daniel Ngoy Mulunda Nyanga tiendra certainement aujourd’hui à Kinshasa.

Auparavant, Béchir Bungu, secrétaiure technique national, a exprimé au nom du personnel « toute sa reconnaissance au Bureau de la CEI et à l’abbé Malumalu pour la confiance qu’il avait placée à tous les cadres et agents ». Il a souligné que ce dernier s’est dépensé pour mener à bon port le train des élections et a œuvré en toutes circonstances pour offrir au personnel un bon cadre et de bonnes conditions de travail, mis à part la période des vaches maigres après les élections de 2006. Béchir Bungu a rassuré le bureau de la CENI qu’il peut d’ores et déjà être rassuré du soutien de tous les cadres et agents dans la poursuite du processus électoral en cours.

Sauf changement de dernière minute, le président de la CENI, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda Nyanga doit affronter tout le long de son mandat. Outre les opérations de la révision du fichier électoral en cours dans plus de 6 provinces, la CENI hérite de la CEI un calendrier contesté et dénié par la classe politique étant donné que la CEI aurait privilégié l’élection présidentielle en 2011 au détriment d’autres scrutins. En plus, la classe politique aurait souhaité que le président de la CEI, l’abbé Apollinaire Malumalu puisse présenter son rapport-bilan devant l’Assemblée nationale avant de s’en aller et de procéder à la remise et reprise. Le cas échéant, une commission d’enquête parlementaire devrait être mise en place en vue d’auditer la gestion de l’abbé Apollinaire Malumalu et ses collaborateurs.


Autres articles


  1. Calendrier électoral en RDC : avalanche de réactions sur Twitter (6 novembre 2017)
  2. L'élection présidentielle fixée au 23 décembre 2018 (5 novembre 2017)
  3. Félix Tshisekedi accuse la CENI de prolonger illégalement le mandat de Kabila (24 octobre 2017)
  4. L'ONU déplore la «dégradation inquiétante» de la situation des droits de l'homme en RDC (27 septembre 2017)
  5. Cardinal Monsengwo : « Il est révolu le temps où l'on prenait le pouvoir par les armes » (25 décembre 2016)
  6. Kinshasa : 9 morts dans des heurts entre population et policiers (officiel) (21 décembre 2016)
  7. Pour la France, renvoyer la présidentielle à 2018 «n'est pas une réponse» à la crise (18 octobre 2016)
  8. Dialogue: l'accord politique adopté «par acclamation» (17 octobre 2016)
  9. Joseph Olenghankoy parle de 75 personnes tuées lors des manifestations de Kinshasa (21 septembre 2016)
  10. Dialogue : la CENCO suspend sa participation pour « faire le deuil et rechercher un consensus » (20 septembre 2016)
  11. Manifestation de l'opposition à Kinshasa : les sièges des partis politiques incendiés (20 septembre 2016)
  12. Situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires (20 septembre 2016)
  13. Violences à Kinshasa: Evariste Boshab annonce un bilan provisoire de 17 morts (19 septembre 2016)
  14. Jean Lucien Busa : « Le président Kabila place la RDC dans une perspective du chaos » (14 décembre 2015)
  15. Joseph Kabila veut un processus électoral «fruit d'un consensus librement dégagé» (14 décembre 2015)
  16. Ceni: l'Eglise catholique n'a pas participé à la désignation de Corneille Nangaa (22 octobre 2015)
  17. Franck Diongo : Kabila ne rassure pas la classe politique (7 octobre 2015)
  18. Mwando Nsimba, membre du G7, démissionne de son poste du bureau de l'Assemblée nationale (17 septembre 2015)
  19. Les frondeurs du G7 se sont «auto exclus», selon le bureau de la Majorité présidentielle (16 septembre 2015)
  20. Joseph Kabila révoque son ministre du Plan et son conseiller spécial en matière de sécurité (16 septembre 2015)
  21. 7 partis de la Majorité Présidentielle appellent Joseph Kabila à l'alternance démocratique (15 septembre 2015)
  22. Joseph Kabila invite les Congolais « au règlement pacifique de toutes divergences politiques » (29 juin 2015)
  23. La Cenco propose le report des élections locales (28 juin 2015)
  24. Dialogue national : Clément Kanku invite Joseph Kabila à se prononcer « clairement » (26 juin 2015)
  25. Les Etats-Unis encouragent la tenue d'un dialogue politique en RDC (5 juin 2015)
  26. Ne Mwanda Nsemi : «Les conditions pour des élections crédibles ne sont pas remplies» (4 juin 2015)
  27. Consultations présidentielles: les Eglises et les chefs coutumiers prônent un dialogue pour la paix (2 juin 2015)
  28. Elections en RDC: Barack Obama insiste sur le respect de la constitution (1 avril 2015)
  29. La Ceni fixe l'élection présidentielle au 27 novembre 2016 (12 février 2015)
  30. «Le transfert de pouvoir doit se faire de manière démocratique», affirme Russ Feingold (9 février 2015)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.