Congo Planète
Rechercher Congo Planete
Accueil Nouvelles Vidéos Musique Photos Facebook Twitter Rencontres Newsletter Podcasts Mobile RSS
Mobutu Nzanga se désengage de l'UDEMO

Article précédant | Suivant
Le Potentiel - 18 mars 2011
Mobutu Nzanga Ngbangawe Francois Joseph

Mobutu Nzanga se désengage de l'Udémo. C'est ce qui ressort de sa déclaration faite, hier jeudi 17 mars à Kinshasa, parvenue à la presse. En prenant cette décision, Nzanga Mobutu veut se libérer d'une part, de tout engagement vis-à-vis de l'AMP, et d'autre part, projeter son avenir politique au-delà de l'Udemo. Toutefois, il exhorte son ancien parti politique à préserver la paix, la concorde et l'unité en son sein. Déclaration.

Congolaises et congolais, chers compatriotes,

Qu'il me soit permis de vous saluer cordialement !

Au regard de dernières évolutions de l'actualité me concernant depuis jeudi passé, l'heure est venue pour moi de vous fixer sur ma position.

Je ne voudrai pas m'étendre sur la question dans la mesure où il m'a été donné de constater les différents commentaires, critiques et réflexions que les différends qui ont émaillé les relations entre l'AMP et l'UDEMO ont suffisamment alimenté les conversations et que dans l'intérêt de notre nation, je me refuse à en rajouter. Ainsi, en ce qui me concerne, je me dois de remercier en primeur: - Ceux qui ont eu, lors des premières élections de 2006, à exprimer leurs votes en ma faveur. - Ceux qui m'ont soutenu dans le choix politique après le premier tour ayant donné naissance à la coalition gouvernementale actuelle. - Ceux qui m'ont accompagné jusqu'à ce jour. Je cite les militants UDEMO, les collaborateurs, les sympathisants, les proches, les membres de famille ainsi que mon épouse.

Qu'ils trouvent tous dans ces mots, l'expression de ma profonde gratitude.

Dans une démarche rétrospective, il vous souviendra qu'en 2006, j'ai été présenté devant vous dans le cadre des présidentielles par l'Union des Démocrates Mobutiste (UDEMO), Parti créé à mon initiative avec pour ambition, au sortir d'une longue transition douloureuse, de restaurer l'État et d'améliorer les conditions de vie des Congolaises et Congolais.

Tout cela autour de valeurs et acquis mobutistes, à savoir: la paix, l'unité nationale et l'intégrité territoriale.

Fort du suffrage exprimé en ma faveur me plaçant en quatrième position aux présidentielles 2006 et devant le risque de fracture en deux blocs de la Nation à l'issue du premier tour, je me suis obligé de transcender les clivages idéologiques et longtemps antagonistes, ainsi que les considérations d'ordre personnel, en concluant un accord de coalition., en vue de contribuer à offrir à notre peuple une première législature apaisée en cette troisième République, avec une légitimité confortable, marquée sous le sceau de la réconciliation nationale et de la reconstruction.

Congolaises, et Congolais, chers compatriotes,

Suite à la décision prise à mon égard jeudi dernier ; sans revenir sur le parcours laborieux qui a été le mien en tant que leader politique et membre présééant du gouvernement que j'ai accompagné dans un esprit de sacerdoce depuis 2007 jusqu'alors, après tant de combats menés au sein de la coalition pour défendre la prise en compte de la vision de l'UDEMO, pour faire valoir les droits et promouvoir les intérêts de ma famille politique dans le jeu institutionnel, et après réflexion et large consultation, j'ai pris la décision en ce qui me concerne, d'une part, de me libérer de tout engagement vis-à-vis de mon partenaire de l'AMP, et d'autre part, de projeter, non sans émotion, mon avenir politique au-delà de l'UDEMO à qui je laisse le soin, sous la direction de son président national actuel, de prendre ses responsabilités quant aux suites.

Cependant, j'exhorte l'UDEMO à préserver la paix, la concorde et l'unité en son sein, en gardant jalousement à l'esprit l'essence même qui a milité en faveur de sa fondation, convaincu que le parti continuera à œuvrer dans le sens des intérêts des militants et des aspirations de notre peuple

Vous aurez compris, chers compatriotes, que je tourne une page.


Autres articles


  1. Henry Mova désigné nouveau secrétaire général du PPRD (15 mai 2015)
  2. Bukavu: marche de l'opposition contre le nouveau projet de loi électorale (15 janvier 2015)
  3. Marche de l'opposition contre la révision de la constitution (27 septembre 2014)
  4. L'opposition hausse le ton : non à la monarchisation de la RDC (26 juin 2014)
  5. Joseph Kabila dit non à Martin Köbler (2 juin 2014)
  6. Changement de la constitution : « un divertissement inutile », selon Jean-Claude Vuemba (19 mars 2014)
  7. Jean-Claude Vuemba conseille à la Majorité de choisir un dauphin à Joseph Kabila (18 mars 2014)
  8. Gouvernement de cohésion nationale : « Je mange... tu manges ! » (20 février 2014)
  9. Joseph Kabila annonce la formation d'un gouvernement de cohésion nationale (23 octobre 2013)
  10. Les déboires de Paul Kagamé et l'espoir pour le Congo (20 juillet 2013)
  11. L'Udemo de Nzanga Mobutu appelle le gouvernement à démissionner (29 novembre 2012)
  12. Kabila doit « casser autour de lui, au-delà du déclic Amisi Tango Four » (24 novembre 2012)
  13. La Ceni publie les cinquièmes résultats partiels de la présidentielle (6 décembre 2011)
  14. Onze candidatures à la présidentielle déclarées recevables par la CENI (15 septembre 2011)
  15. Douze candidats dans la course à la présidentielle de novembre (12 septembre 2011)
  16. Joseph Kabila dépose sa candidature à l'élection présidentielle (11 septembre 2011)
  17. Présidentielle 2011: Nzanga Mobutu et Vital Kamerhe déposent leurs candidatures (7 septembre 2011)
  18. Plus que 90 jours avant la présidentielle et les législatives (29 août 2011)
  19. En marge de son séjour à Bruxelles, Muzito fait le bilan : « Nous n'avions pas trouvé un Etat » (24 mai 2011)
  20. Le 17 mai : une fête amère (17 mai 2011)
  21. Signature de la charte de la Majorité Présidentielle (6 avril 2011)
  22. Mobutu Nzanga: « J'ai pris la décision de me désolidariser de l'AMP » (18 mars 2011)
  23. Joseph Kabila révoque Mobutu Nzanga du gouvernement (11 mars 2011)
  24. Présidentielle 2011: les candidatures de l'opposition affluent (24 février 2011)
  25. Révision de la Constitution: le Sénat a voté sans les sénateurs de l'opposition (14 janvier 2011)
  26. L'Assemblée nationale donne le feu vert à la révision constitutionnelle (11 janvier 2011)
  27. La présidentielle à un tour est « un risque partagé », selon l'AMP (11 janvier 2011)
  28. Les leaders de l'opposition font bloc contre une présidentielle à un tour (10 janvier 2011)
  29. L'UNC dénonce «une démarche politique immorale, irresponsable et frisant la tricherie» (6 janvier 2011)
  30. Présidentielle à un tour: Monsengwo contredit l'AMP (6 janvier 2011)


TV Congo Radio en ligne Radio en direct

 

Faites Congo Planète votre page de démarrage | Nous contacter | Qui nous sommes | English Edition | Version en Anglais

© 2017 CongoPlanete.com. Tous droits réservés.